Barberio s'impose en défensive

Mark Barberio... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Mark Barberio

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Avec l'accumulation de blessés chez le Canadien et sa chute au classement dans l'Est, l'entraîneur-chef Michel Therrien répète souvent que sa troupe est en période d'évaluation.

C'est d'autant plus vrai du côté de la défensive, où quatre réguliers sont sur la touche. En l'absence de Jeff Petry, Tom Gilbert, Nathan Beaulieu et P.K. Subban, la porte s'est ouverte pour Mark Barberio, Greg Pateryn et même Victor Bartley, Darren Dietz et Morgan Ellis.

Samedi dans la défaite de 4-1 face au Wild du Minnesota, Barberio s'est retrouvé sur la première paire en compagnie d'Andrei Markov. Il a passé 25:22 sur la patinoire, un sommet personnel dans la LNH, et a marqué son deuxième but en 28 rencontres avec le Tricolore cette saison.

«J'aime son jeu de transition, sa détermination avec la rondelle, a mentionné Therrien au sujet du Montréalais âgé de 25 ans, après la rencontre. Il fait de bonnes passes et il joue avec la tête levée. Il est capable d'appuyer l'attaque et il continue d'améliorer son jeu défensif. Avec Markov, il a accumulé beaucoup de temps de glace et il affrontait les meilleurs joueurs adverses. Il a très bien fait ça.»

Barberio a été victime des circonstances en début de saison quand, malgré un bon camp, il a été renvoyé aux IceCaps de St. John's à la place de Jarred Tinordi puisque l'équipe craignait de perdre les services de Tinordi au ballottage. Cinq mois plus tard, les choses ont beaucoup changé.

«Oui (il aurait pu rester à Montréal) et on lui a dit quand on l'a rétrogradé, a raconté Therrien. Il est allé là-bas avec la bonne attitude et il a travaillé fort. Tu ne sais jamais ce qui peut arriver pendant une saison. Ce genre de gars-là obtient tout le temps une chance et il en profite pleinement présentement.»

Jouer avec un vétéran

Le principal intéressé semblait particulièrement heureux d'avoir joué avec Markov, samedi. Le vétéran russe est reconnu comme étant un défenseur qui aide ses coéquipiers à bien paraître.

«Il y avait des moments où j'étais dans le trouble et je faisais la passe à 'Marky' et il a tellement de patience avec la rondelle, a noté Barberio. Même sur le but, c'est lui qui a amorcé le jeu avec une bonne sortie.

«Quand tu vois les défenseurs qui ont joué avec 'Marky', on dirait toujours qu'ils jouent bien.»

Même s'il s'en sort bien à sa première saison avec le Canadien, Barberio sait qu'il n'a aucune garantie pour la saison prochaine.

«C'est certain que c'est dans ma tête (de prouver sa place pour la saison prochaine), mais en même temps, j'essaie juste de gagner mon prochain match, a-t-il dit. Je fais mon mieux pour garder mon poste quand un joueur va revenir.»

Par ailleurs, Therrien a indiqué après la rencontre de samedi qu'il n'y avait toujours pas d'échéancier pour un retour au jeu du côté de Subban, blessé au cou jeudi dans un gain de 3-2 face aux Sabres de Buffalo, lors d'un contact accidentel avec Emelin. Son état de santé sera réévalué de manière quotidienne.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer