Affaibli, le Canadien cède 4-1

On s'en doutait, Alex Galchenyuk ne peut pas marquer deux buts à chaque match. (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

On s'en doutait, Alex Galchenyuk ne peut pas marquer deux buts à chaque match.

Le Wild du Minnesota a bien neutralisé le joueur de l'heure dans la LNH, Devan Dubnyk a effectué 30 arrêts et le Canadien a vu sa série de succès à domicile prendre fin avec une défaite de 4-1, samedi.

Galchenyuk a été blanchi de la feuille de pointage, lui qui avait marqué deux buts à chacun de ses trois derniers matchs et 11 à ses huit dernières rencontres. Il a été limité à deux tirs, tous en troisième période.

«Ils ont bien joué contre notre premier trio, a admis l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. (Ryan) Suter est un des meilleurs du circuit. Il passe la moitié du match sur la glace. Il faut leur donner crédit.»

Le Tricolore était privé de quatre de ses défenseurs réguliers puisque P.K. Subban a raté la rencontre. Subban s'est blessé au cou jeudi, dans un gain de 3-2 contre les Sabres de Buffalo, et son état de santé sera réévalué de manière quotidienne.

Avec une formation ayant des allures de club-école et contre un rival pour qui le match était beaucoup plus important, le Canadien (32-31-6) n'a pas été en mesure d'enregistrer une quatrième victoire de suite devant ses partisans. Il avait aussi un dossier à domicile de 7-0-1 depuis le 6 février.

«Je pense que nous avons travaillé fort, mais ça n'a pas été notre meilleur match, a mentionné le centre Tomas Plekanec. Nous devons continuer à aller de l'avant.»

Nino Niederreiter, Mikaël Granlund, deux fois, et Erik Haula, dans un filet désert, ont marqué pour le Wild (32-27-10), qui a devancé l'Avalanche du Colorado au dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association Ouest.

Mark Barberio a été le seul homme en bleu, blanc et rouge à faire bouger les cordages. Mike Condon a accordé trois buts sur 21 lancers.

Le Canadien complétera son séjour de quatre matchs à domicile mardi, avec un duel contre les Panthers de la Floride. Il rendra ensuite visite aux Sabres mercredi.

Pas de taille

Les deux équipes ont passé la première moitié du premier vingt à s'étudier et le Wild a finalement ouvert la marque après 10:52 de jeu.

Un tir d'Alexei Emelin a été bloqué à la ligne bleue du Wild et Condon s'est avancé pour récupérer la rondelle dans sa zone. Sa passe s'est toutefois retrouvée sur la lame du bâton de Niederreiter, qui a été patient avant de viser dans un filet abandonné.

Barberio a répliqué à 12:13. Après avoir effectué l'entrée de zone, le défenseur montréalais a laissé le disque en retrait à Sven Andrighetto. Dubnyk a effectué l'arrêt, mais le retour a abouti devant Barberio et son tir a dévié sur le bâton de l'attaquant du Wild Mikko Koivu avant de franchir la ligne des buts.

Le Wild a toutefois repris les devants 1:07 plus tard. Matt Dumba y est allé d'une passe transversale qui a trouvé Granlund, fin seul à la gauche de Condon. Le gardien du Tricolore a étiré son bras de tout son long, mais le tir de Granlund a été suffisamment précis pour que Condon soit incapable de le saisir de la mitaine.

Les visiteurs ont augmenté leur avance à 11:49 du deuxième engagement, en avantage numérique. Condon a échappé le tir de la pointe de Marco Scandella et Thomas Vanek a été en mesure de pousser le disque sur le côté, là où Granlund était posté. Granlund a à son tour tiré dans une cage béante.

Condon a protesté un peu, croyant qu'il avait immobilisé le disque et que Vanek avait frappé sa mitaine pour le déloger. Cependant, les arbitres n'ont pas changé d'idée.

«Je pensais que j'avais la rondelle. Elle était sous ma mitaine, a raconté Condon. Je pense qu'un patin l'a délogée. L'arbitre a jugé que je ne l'avais pas retenue suffisamment longtemps. Ce sont des choses qui arrivent.»

Le Canadien a sorti les griffes en troisième période, accumulant un avantage de 14-2 au chapitre des tirs au but. Dubnyk a toutefois fermé la porte.

Haula a complété la marque dans un filet désert avec 1:39 à écouler au cadran.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer