Galchenyuk a tous les atouts

Alex Galchenyuk a connu quatre matchs de deux... (La Presse, André Pichette)

Agrandir

Alex Galchenyuk a connu quatre matchs de deux buts au cours de ses sept dernières rencontres. Il pourrait, en améliorant sa défensive, devenir un centre complet dans la LNH, selon le capitaine Max Pacioretty et le coach Michel Therrien.

La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Au lendemain de la brillante performance d'Alex Galchenyuk face aux Stars de Dallas mardi, Max Pacioretty et Michel Therrien ont tour à tour affirmé que le jeune attaquant possédait tous les atouts pour devenir un centre complet dans la LNH.

Contre les Stars, Galchenyuk a amassé trois points, dont deux buts, pour mener le Canadien vers un gain de 4-3 en prolongation. Du coup, il récoltait deux buts dans un deuxième match d'affilée et réussissait l'exploit pour la quatrième fois à ses sept derniers matchs.

Pacioretty a notamment mis l'accent sur l'attitude de Galchenyuk, qui affiche beaucoup plus d'ouverture à l'idée d'améliorer le côté défensif de son jeu. «Les meilleurs centres qui ont gagné la Coupe - les Kopitar, Toews et Bergeron - produisent offensivement, mais sont aussi excellents dans leur zone parce qu'ils font les sacrifices nécessaires. J'ai pleinement confiance en "Chuckie" et au fait qu'il s'en va dans la bonne direction.»

«Avec sa séquence de succès, il sera opposé plus souvent aux meilleurs de l'équipe adverse. Et lorsque vous jouez régulièrement contre les meilleurs, vous devez vous assurer de faire des sacrifices pour votre trio et votre équipe en jouant de la bonne façon en défensive, d'abord. On a pu voir de belles améliorations, et il s'est montré très réceptif afin d'apprendre de nouvelles façons de bien jouer en défensive. Il a les outils nécessaires, il écoute, il est réceptif et ouvert. Et c'est plus facile de jouer de cette façon», a ajouté Pacioretty.

Le capitaine reconnaît que jouer aux côtés de Galchenyuk demande un ajustement par rapport au fait d'être employé avec Tomas Plekanec. «Il faut que je sois un peu plus à l'affût défensivement. Il est encore jeune à 22 ans, et il n'a pas eu souvent à faire face à des affectations difficiles dans la LNH. Ça va venir avec le temps.»

Marcher avant de courir

De son côté, Therrien estime que Galchenyuk a tout le potentiel pour devenir un centre numéro un dominant. «Il y a un processus à suivre, et parfois on voudrait que le processus se fasse plus vite. Comme on dit, il faut apprendre à marcher avant de courir. Il a le potentiel et on aime beaucoup sa progression. C'est ce qui est important pour nous. Il joue avec beaucoup de confiance et on veut qu'il joue comme ça.»

Selon Therrien, il faut que le comportement d'un joueur sur la glace devienne une deuxième nature. «Il y a plein de choses qui s'enseignent, mais vient un jour où tu assimiles et tout devient naturel. Vous regardez un joueur comme Jonathan Toews, et c'est une deuxième nature de jouer de la manière qu'il doit jouer. Lorsqu'il a la rondelle, il exécute et lorsqu'il n'a pas la rondelle, il se préoccupe de son positionnement. C'est l'enseignement qu'on veut faire avec nos joueurs.»

Eller pourrait effectuer un retour dès jeudi

Lars Eller a participé à l'entraînement de mercredi, mais dans des fonctions limitées. Par contre, il n'est pas impossible qu'il effectue un retour au jeu dès jeudi, face aux Sabres de Buffalo. «Je me sentais bien sur la patinoire ce matin. Ça s'améliore chaque jour. Je ne suis pas encore certain du moment où je pourrai revenir au jeu, mais les choses avancent dans la bonne direction.» Eller n'a pas participé au match de mardi en raison d'une blessure au bas du corps. Le Danois a indiqué qu'il s'était blessé pendant le voyage sur la côte du Pacifique, sans préciser au cours de quel match exactement. Il a aussi mentionné qu'il était blessé au «milieu du corps».

Par ailleurs, Jeff Petry a subi, jeudi matin, une intervention chirurgicale à l'abdomen afin de soigner une hernie sportive. Le docteur David Mulder, qui a procédé à l'opération, prévoit une convalescence de trois mois. À moins de complications durant la remise en forme, ça ne devrait pas menacer sa présence au début du camp d'entraînement, en septembre.  Avec La Presse

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer