Le CH surprend les Capitals

Alex Galchenyuk, qui a joué comme un gars... (AP, Evan Vucci)

Agrandir

Alex Galchenyuk, qui a joué comme un gars qui a des choses à prouver, a inscrit le premier et le quatrième but du Tricolore, mercredi, à Washington.

AP, Evan Vucci

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Washington) Ceux qui ont misé sur les chances du Canadien face aux Capitals à Washington sont probablement un peu plus riches à l'heure actuelle.

Non, on ne donnait pas cher de la peau de ce Canadien en déroute, mercredi soir à Washington. Contre des Capitals qui avaient une fiche de 17-1-1 à leurs 19 derniers matchs à domicile, la troupe de Michel Therrien ressemblait à un club qui était cuit d'avance, avant même la première mise en jeu de la soirée.

Et pourtant, ça s'est terminé par une marque de 4-3 en faveur du CH. Non, il ne s'agit pas d'une erreur d'impression.

«De venir ici et de battre la meilleure équipe dans son aréna, c'est un exploit. Mais j'avais hâte que ça finisse!» a résumé l'entraîneur-chef Michel Therrien.

«On essaie», a répondu Lars Eller, quand on lui a demandé pourquoi lui et son club ne font pas ça plus souvent. «On essaie fort à chaque match, on donne le meilleur de nous-mêmes. On a joué souvent des matchs comme celui-là, des matchs où on a plusieurs chances de marquer mais des matchs où on ne marque pas. C'est arrivé souvent. Je dirais que cette saison, on a perdu 15 parties comme ça, à avoir plusieurs chances de marquer, mais sans avoir de résultats.»

Pour le club montréalais, qui conserve ainsi ses (très) minuscules chances d'être des séries, il s'agit d'une première victoire en temps règlementaire depuis le 9 février. Et comme par hasard, ce sont des joueurs liés aux rumeurs d'échange qui se sont fait remarquer, incluant Dale Weise, Lars Eller et Tomas Fleischmann.

Alex Galchenyuk ne sera pas échangé, mais il a tout de même joué comme un gars qui a des choses à prouver, lui qui a ouvert la marque à 9:09 de la première période, provoquant un revirement juste avant. Galchenyuk a ajouté un deuxième but un peu plus tard, en deuxième période, quand il a réussi son 16e de la saison lors d'une descente à deux contre un, en compagnie d'Eller.

Un gros but qui venait faire 4-1 Montréal. Tout juste 24 secondes auparavant, Brendan Gallagher avait raté son coup lors d'un tir de punition. Gallagher (17e) avait toutefois marqué en première période, lors d'un avantage numérique.

Fleischmann (10e) a été l'autre marqueur du Canadien, l'auteur du troisième but qui a sorti du match le gardien Braden Holtby, qui venait de donner trois buts sur 18 tirs. Philipp Grubauer (15 arrêts) est venu en relève.

Condon imite Price

Mike Condon, lui, a tenté de faire oublier Carey Price en offrant sa meilleure imitation du gardien étoile. Surtout en deuxième période, quand, de dos, il a sorti le bloqueur pour voler ce qui semblait être un but certain à Mike Richards. En tout, il a réussi 33 arrêts, dans ce qui a été l'une de ses bonnes performances de la saison.

«Je ne sais pas trop ce qui s'est passé sur mon arrêt du bloqueur, je ne savais pas si c'était un bâton où quoi. J'ai juste essayé de sortir un bras, une main. On ne sait jamais ce qui peut arriver...»

Avec un retard de trois buts, les Capitals ont poussé sur l'accélérateur en troisième, et ils ont pu créer un peu de suspense sur des buts de Dmitry Orlov et d'Andre Burakov­sky. Les locaux ont solidement chauffé le CH en fin de match, mais ils ont fini par manquer de temps.  Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer