Dur retour au travail pour le Canadien

Wayne Simmonds permet au Flyers de prendre les... (AP, Matt Slocum)

Agrandir

Wayne Simmonds permet au Flyers de prendre les devants 1-0 en déjouant Mike Condon à 6:11 de la première période, mardi soir, à Philadelphie.

AP, Matt Slocum

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Philadelphie

La pause du Match des étoiles a peut-être permis aux joueurs du Canadien de faire le vide pendant quelque temps, mais la triste réalité les a rattrapés mardi lorsqu'ils se sont inclinés 4-2 devant les Flyers de Philadelphie.

Cette défaite est d'autant plus difficile à accepter que le Tricolore ne pouvait se permettre d'échapper le match. La troupe de Dave Hakstol était à seulement deux points du CH avant la rencontre de mardi - avec trois matchs de plus à disputer.

Tout s'est joué en fin de troisième période, lorsque le Tricolore a obtenu une occasion en or de créer l'égalité 3-3 en bénéficiant d'un avantage numérique de cinq minutes à la suite de l'expulsion de Radko Gudas pour sa mise en échec illégale aux dépens du nouveau venu Lucas Lessio.

«On avait la chance de créer l'égalité, avec le cinq minutes, mais on n'a pas réussi. Dans le dernier cinq minutes, il y a beaucoup de choses que je n'ai pas aimées. Je vois plus ça comme un problème d'exécution, une mauvaise lecture en quelques occasions, c'est aussi simple que ça», a dit l'entraîneur Michel Therrien, déçu.

Andrei Markov et Jeff Petry ont trouvé le fond du filet pour le Canadien (24-23-4), qui a perdu ses trois derniers matchs. Depuis le 1er décembre, il n'a d'ailleurs acquis que 13 points sur une possibilité de 50, dégringolant entre-temps au 12e échelon de l'Association Est.

Wayne Simmonds, deux fois, Brayden Schenn et Matt Read ont marqué pour les Flyers (22-18-8), qui sont eux aussi impliqués dans la course aux séries éliminatoires dans l'Est.

Mike Condon, qui a admis avoir ressenti de la fatigue avant la pause du match des étoiles, était de retour devant le filet du Tricolore. Il a repoussé 32 des 35 tirs dirigés vers lui.

Son vis-à-vis, Steve Mason, a réalisé 30 arrêts devant la cage des Flyers. C'était son premier départ depuis le 21 janvier contre les Penguins de Pittsburgh.

Le prochain match du CH aura lieu mercredi soir à domicile contre les Sabres de Buffalo.

Comme un vieux refrain

L'indiscipline a fait mal aux deux équipes en première période. Le Canadien a concédé deux buts en autant d'avantages numériques, mais il a riposté en fin d'engagement alors que Chris VandeVelde était au cachot.

Après le filet de Simmonds, à 6:11, les adversaires du CH ont joué de chance pour doubler leur avance pendant une pénalité imposée à Max Pacioretty, à 15:20.

Markov a cependant redonné espoir aux hommes de Therrien en rachetant sa bourde alors qu'il restait 1:42 au premier tiers, puis Petry a ramené les deux équipes à la case départ à 2:30 de la période médiane. Nathan Beaulieu aurait pu donner les devants au CH en avantage numérique dans les derniers instants de la deuxième période, mais il a raté une cage béante.

«On a eu de bonnes chances de marquer. Sur ce jeu-là, il n'avait qu'à mettre la rondelle au filet, a dit Therrien, visiblement irrité. Encore une fois, on a de bonnes chances de marquer, mais on ne réussit pas à faire le gros jeu.»

Puis, le cauchemar s'est reproduit, tel un vieux refrain.

Simmonds, de l'enclave, a inscrit le filet victorieux à 11:56 du troisième vingt, et Read a complété dans un filet désert.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer