Le Canadien humilié 6-2 par les Stars

Alexei Emelin et le Canadien ont vu des... (AP, LM Otero)

Agrandir

Alexei Emelin et le Canadien ont vu des étoiles samedi à Dallas, dont Patrick Eaves, qui a marqué un des six buts des Stars.

AP, LM Otero

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Dallas

Les Stars de Dallas ont fait visiter l'enfer au Canadien, samedi, en l'humiliant par la marque de 6-2.

La troupe de Michel Therrien a été dominée sur toute la ligne par la meilleure équipe de la LNH et elle a subi une septième défaite à ses huit derniers matchs.

«Quand les victoires ne sont pas là, c'est normal que la confiance soit ébranlée», a noté l'entraîneur-chef Michel Therrien, qui n'a pas hésité à critiquer le travail des défenseurs.

«Ce soir, c'est une défaite qui est dure. Ce n'est pas le même genre de défaites que celles au Centre Bell. On jouait du bon hockey en première période, du hockey inspiré. La manière que les défenseurs ont réagi nous a coûté le match. Quand tu prends trois punitions pour des lancers dans les estrades... Je n'ai jamais vu ça. C'est un manque total de concentration.»

Jamie Benn, avec deux buts et une aide, et Jason Spezza, un but et deux aides, ont été les bourreaux du Canadien, tandis que Patrick Sharp, Tyler Seguin et Patrick Eaves ont aussi touché la cible pour les Stars (24-7-2). Antti Niemi a effectué 21 arrêts et les Stars ont évité de perdre deux matchs de suite pour une première fois cette saison.

Petry ébranlé

Daniel Carr et Paul Byron ont généré l'offensive du côté du Canadien (20-11-3), qui a aussi perdu les services du défenseur Jeff Petry en deuxième période à la suite d'une sévère mise en échec de Benn à son endroit.

Mike Condon a accordé six buts sur 23 tirs en 44:27 de jeu. Dustin Tokarski a été parfait contre quatre lancers.  «On a laissé tomber les gardiens», a dit Therrien.

Le seul point positif pour le CH aura été le but de Carr, inscrit en avantage numérique. Il a ainsi mis fin à une séquence de 0-en-23 qui s'étendait sur huit parties.

À son premier match dans la LNH, Michael McCarron a été employé pendant 12:21 et a évolué sur le jeu de puissance pendant 2:07. Le premier choix du Tricolore en 2013 a toutefois été puni deux fois.

Le Canadien sera de passage à Nashville lundi pour y affronter les Predators. Il rendra ensuite visite au Wild du Minnesota mardi avant de profiter d'un court congé de Noël.

Domination complète

Les Stars n'ont pas perdu de temps pour prendre le contrôle. Spezza a ouvert la marque après seulement 1:34 de jeu, profitant d'un revirement en zone défensive pour filer en un-contre-un devant le défenseur Andrei Markov. Il a feinté un tir avant de dégainer et il a battu Condon du côté de la mitaine.

Les Stars ont aussi connu un départ canon en deuxième période. Benn a joué de chance à 1:24 quand le relais de Seguin a dévié sur Max Pacioretty devant le filet pour aboutir sur la lame du bâton du capitaine des Stars. Benn en a profité pour inscrire son 21e but de la campagne.

Sharp a creusé l'écart 1:42 plus tard pendant une punition à McCarron. Il a profité d'une mise en scène parfaite de Seguin pour dévier le disque derrière Condon.

Le Canadien a donné signe de vie à 11:35, quand Carr a mis fin à la mauvaise séquence du Tricolore en supériorité numérique grâce à une belle manoeuvre dans un espace restreint à l'embouchure du filet. Les Stars ont toutefois continué de faire mal paraître le Canadien. Quelques instants après que les arbitres eurent refusé un but puisque le défenseur Jason Demers avait commis de l'obstruction à l'endroit de Condon, Seguin a complété une séquence à sens unique à 13:51.

Alors que les équipes évoluaient à quatre contre quatre, Benn a assommé Petry le long de la bande avant d'atteindre le poteau. Seguin a récupéré le disque dans le coin et a profité de l'espace pour revenir devant le filet et battre Condon. Benn a continué la leçon après 31 secondes de jeu en troisième période, lors d'un avantage de deux hommes.

Byron a riposté en échappée pendant une infériorité numérique à 4:12. Il s'agissait d'une très mince consolation pour les joueurs du Canadien, puisque Patrick Eaves a ajouté le sixième but des Stars 15 secondes plus tard, avant la fin la punition à P.K. Subban pour avoir dégagé la rondelle par-dessus la baie vitrée. Le but d'Eaves a mis fin à la soirée de travail de Condon.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer