Le Canadien gagne mais perd Gallagher

Alex Galchenyuk a fait oublier une soirée frustrante... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Alex Galchenyuk a fait oublier une soirée frustrante à l'attaque en faisant mouche sur réception de la passe de P.K. Subban.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Montréal

La loi de la moyenne a fini par rattraper le Canadien à l'infirmerie. Au classement par contre, ce n'est pas encore le cas.

Brendan Gallagher s'est blessé lorsqu'il s'est fracturé deux... (La Presse, Robert Skinner) - image 1.0

Agrandir

Brendan Gallagher s'est blessé lorsqu'il s'est fracturé deux doigts de la main gauche, dimanche, en bloquant un tir de Johnny Boychuk des Islanders. 

La Presse, Robert Skinner

Le Tricolore s'est remis d'un autre but accordé en première période et a finalement battu les Islanders de New York 4-2, hier soir, au Centre Bell.

Alex Galchenyuk a joué les héros en enfilant le but de la victoire avec moins de quatre minutes à jouer, en avantage numérique. Le plus ironique, c'est que Galchenyuk avait passé sa soirée à rater le filet, lui qui a terminé le match avec six tirs hors cible, dont un en deuxième période qui l'a privé d'un but.

C'était seulement un troisième but cette saison pour Galchenyuk.

Max Pacioretty a complété la marque dans un filet désert.

Les hommes de Michel Therrien balaient ainsi leur série de trois matchs face aux insulaires cette saison. Fait intéressant, l'équipe est toujours invaincue en temps réglementaire contre les équipes de l'Association de l'Est (11-0-2). Le genre de statistique qui aide une équipe à creuser l'écart au classement...

La victoire est cependant coûteuse pour les Montréalais. Brendan Gallagher a quitté la rencontre en deuxième période lorsqu'il s'est blessé à la main gauche en bloquant un tir de Johnny Boychuk. L'attaquant s'est fracturé deux doigts de la main gauche et il devra passer sous le bistouri, lundi.

Si la semaine a permis au CH de saluer le retour au jeu de Carey Price, elle aura en revanche été le théâtre de blessures à Gallagher, Torrey Mitchell et Devante Smith-Pelly. Dire que l'équipe a disputé ses 10 premiers matchs sans qu'aucun joueur ne souffre d'une blessure sérieuse...

Encore le premier but

Le Canadien n'a pas donné le premier but tôt dans le match comme c'est souvent arrivé depuis deux semaines. Mais pour une sixième fois dans les sept dernières rencontres, c'est l'adversaire qui a marqué en premier.

En toute fin de première période, John Tavares a en effet profité d'un retour de tir un peu généreux de Price pour inscrire les Islanders à la marque.

Gallagher est passé bien près de créer l'égalité au moment où la sirène se faisait entendre, mais la rondelle a finalement franchi la ligne rouge avec deux ou trois dixièmes de seconde de retard.

Qu'à cela ne tienne, David Desharnais s'est assuré que ses coéquipiers oublient ce contretemps. En milieu de deuxième période, le petit centre, pourtant pris au milieu de trois insulaires, a touché la cible pour faire 1-1. Sa réussite mettait fin à une séquence de quatre matchs sans but en avantage numérique pour Montréal.

Le ciel a ensuite semblé tomber sur la tête des hommes de Michel Therrien, qui dictaient l'allure du match après le but de Desharnais. Gallagher s'est blessé et sur la même séquence, Tomas Plekanec a écopé d'une punition. Tous les ingrédients étaient réunis pour que le Tricolore perde le rythme qu'il imposait. Mais c'est plutôt Tomas Fleischmann qui a marqué, et qui a donné au CH sa première avance de la soirée.

C'était un cinquième but pour le Tricolore à court d'un homme cette saison, un sommet dans la LNH.

Au dernier tiers, Anders Lee a ramené les deux équipes à parité, avant que Galchenyuk tranche le débat avec 3 min 29 s à jouer.

Les débuts d'Andrighetto

La rencontre aura permis à Sven Andrighetto, rappelé vendredi soir, de disputer son premier match de la saison avec le Tricolore. Le jeune Suisse a connu une soirée intéressante, provoquant notamment une punition en première période.

Avec Mitchell sur la liste des blessés, de même que Smith-Pelly (absent hier) et Gallagher amochés, tout indique qu'Andrighetto devrait avoir quelques matchs pour se faire valoir.

Le Tricolore renouera avec l'action mercredi, contre les Rangers de New York, sous le magnifique plafond du Madison Square Garden.

Galchenyuk retrouve le fond du filet

Alex Galchenyuk était presque aphone à l'issue de la victoire du Canadien, tellement il s'est époumoné après avoir mis fin à une séquence personnelle de 10 matchs sans but. Plus tôt, on avait vu la réaction du jeune attaquant sur la patinoire.

«Il n'y a pas de meilleur sentiment que d'obtenir le but qui fait la différence dans une fin de match au Centre Bell», s'est-il exclamé, tout sourire dans le vestiaire.

Pour lui, c'était un premier à domicile cette saison et seulement son troisième au total - son premier depuis le 29 octobre.

«Depuis quelques matchs, j'essayais fort de marquer. J'avais des chances, mais ça ne fonctionnait pas, a-t-il enchaîné. Ce soir, je ne me suis pas laissé abattre même si j'ai manqué de belles occasions. Je ne serrais pas le bâton trop fort, au contraire. J'étais plus détendu et calme qu'à l'accoutumée. J'étais confiant que ça débloque et c'est arrivé.»

Avec le jeune Suisse Sven Andrighetto, Galchenyuk et Lars Eller ont livré un fort match.

«La vitesse de mes ailiers m'a créé de l'espace, a souligné Galchenyuk. J'aurais bien voulu les récompenser en leur permettant de récolter quelques passes. Mais on se reprendra au prochain match.»

Andrighetto ne voulait pas s'emballer après une seule rencontre suivant son rappel des IceCaps de St.John's.

«J'aborde les matchs un à la fois. Au sein de ce trio, je veux apporter un élément de vitesse», a-t-il simplement souligné.

Michel Therrien a mis en lumière la bonne performance d'Andrighetto afin d'illustrer que la perte de Brendan Gallagher offrira la possibilité à d'autres de se mettre en valeur.

Le Tricolore a vu la chance lui sourire dans ses 17 premiers matchs en demeurant en parfaite santé. Dans ses cinq dernières rencontres, il a perdu les services du défenseur Alexei Emelin ainsi que des attaquants Torrey Mitchell, Devante Smith-Pelly et Gallagher.

Un problème répandu

«Toutes les équipes sont confrontées à des situations semblables et nous ne sommes pas différents, a noté l'entraîneur. Il y a des gars qui sont à la veille de revenir. Smith-Pelly pourrait être en uniforme pour le match de mercredi. Emelin également se porte mieux. S'il y a un autre rappel à faire, nous le ferons.»

Pacioretty se croisait les doigts pour que son coéquipier Gallagher ne soit pas blessé sérieusement, avant qu'on nous communique son absence pour une longue période.

«Ce serait une grande perte, avait dit le capitaine. De la façon qu'il s'est blessé, en bloquant un lancer, ça démontre quel type de guerrier il est. Il lui en faut beaucoup pour quitter le jeu. Vous avez vu il voulait rester sur la glace. C'est dur de ne pas l'avoir à nos côtés. Nous avons besoin de lui.»

De la profondeur, estime Price

Carey Price a argué que l'équipe possède la profondeur requise afin de surmonter cette autre épreuve.

«Il va nous manquer, c'est un joueur important et un leader pour nous. Mais nous devons faire preuve de résilience. Nous avons suffisamment de profondeur dans l'équipe pour nous tirer d'affaire.»

Le gardien vedette retirait par ailleurs une satisfaction particulière d'avoir vu ses coéquipiers rompre l'égalité vers la fin de la troisième période, à la suite de la pénalité pour obstruction à son endroit de Taylor Beck.

«On dirait que c'est la recette de nos jours, foncer vers le gardien, a-t-il déploré. J'étais heureux de voir les gars marquer en supériorité.»

«Bud» Holloway rappelé des IceCaps

Moins de 48 heures après avoir ajouté Sven Andrighetto à sa formation, le Canadien a procédé au rappel, dimanche, de l'attaquant George «Bud» Holloway de son club-école des IceCaps de St. John's dans la Ligue américaine.

Choix de 3e tour, 86e au total, des Kings de Los Angeles en 2006, Holloway en est à sa première saison au sein de l'organisation du Canadien. Il domine le classement des pointeurs des IceCaps avec 5 buts et 15 passes en 18 matchs.

Son rendement lui confère le deuxième rang dans la Ligue américaine, à égalité avec Joe Whitney, des Sound Tigers de Bridgeport, un point derrière William Nylander, l'un des plus beaux espoirs de l'organisation des Maple Leafs de Toronto.

L'attaquant de 27 ans a obtenu une passe sur le seul but des siens samedi soir, marqué par Gabriel Dumont, dans un revers de 2-1 en prolongation face au Crunch de Syracuse. Un produit des Thunderbirds de Seattle de la Ligue junior de l'Ouest, Holloway a passé trois saisons avec les Monarchs de Manchester, le club-école des Kings dans la Ligue américaine, entre 2008 et 2011.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer