Le passage de Galchenyuk au centre rapporte déjà

Michel Therrien est heureux de la progression d'Alex... (Archives La Presse)

Agrandir

Michel Therrien est heureux de la progression d'Alex Galchenyuk et il a été impressionné par son jeu en matchs préparatoires.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

TORONTO -  Le changement de position d'Alex Galchenyuk a déjà rapporté des dividendes au Tricolore, qui a vu son jeune centre offrir une bonne prestation à tous les niveaux.

Galchenyuk a été en mesure de contrôler une rondelle bondissante avant de décocher un tir des poignets qui a battu Jonathan Bernier pour inscrire le but gagnant du premier match de la saison du Canadien, mercredi à Toronto. Il a été opportuniste sur cette séquence, mais l'équipe souhaite qu'il saisisse toutes les occasions à sa première saison complète au poste de centre.

«On a vu le parfait exemple de sa maturité», a souligné le défenseur P.K. Subban. «Tout au long du match, il a été aux prises avec des rondelles bondissantes. Il n'a jamais abandonné et il a fini par être récompensé. Vous devez lui donner le mérite. Il apprend.»

Galchenyuk devra par contre vivre avec les moins bonnes soirées également : le Canadien ne compte pas le déplacer à la moindre contre-performance. À ses trois premières campagnes, il a été utilisé au centre, mais on l'a ramené à l'aile dès que les choses se sont corsées. Cette époque est révolue.

«Nous croyons tous qu'après trois saisons, il est prêt à relever ce défi», a assuré l'entraîneur-chef, Michel Therrien. «Il va jouer au centre. Il connaître des moments difficiles et c'est normal. Je m'attends à cela. Mais nous voulons qu'il joue au centre et nous sommes prêts à être patients.»

Galchenyuk a commencé l'année entouré de Lars Eller et Alexander Semin. Tout porte à croire que cette unité demeurera inchangée samedi, alors que le CH rendra visite aux Bruins de Boston. Il s'agira d'une autre étape de sa progression.

À point

Pendant l'été, le patineur de 21 ans s'est préparé en vue de ce changement en travaillant sur son lancer et sur ses mises en jeu. Il s'est toutefois rendu compte qu'il n'y a rien comme un match pour s'améliorer.

«Je n'ai pas pris beaucoup de mises en jeu au cours des dernières années et c'est à force d'en prendre que je vais m'améliorer», a dit celui qui a remporté sept de ses 10 duels contre les Maple Leafs.

Le tir de Galchenyuk semblait à point : il a touché un poteau avant de marquer son but d'un tir des poignets. Cela fait suffisamment longtemps qu'il évolue dans le circuit Bettman pour savoir que la clef est de décocher rapidement ses lancers.

De générer de l'attaque n'est toutefois pas le problème de Galchenyuk, c'est pourquoi il a passé la soirée à s'assurer que son travail en zone défensive était à la hauteur. De jouer au centre signifie de plus grandes responsabilités défensives.

«Je sais que l'attaque est l'une de mes forces, mais je ne peux me fier qu'à ça», a-t-il dit. «Vous devez vous assurer d'être fiable dans les deux aspects et je pense que j'ai bien réussi à le faire. C'est certain qu'il y a encore plusieurs aspects que je peux améliorer, mais je suis concentré à bien le faire.»

Therrien est heureux de la progression de Galchenyuk et il a été impressionné par son jeu en matchs préparatoires. Subban est quant à lui excité par le potentiel de son coéquipier. «Je ne veux pas lui imposer de pression, mais mes attentes à son endroit sont très élevées, parce que je sais à quel point il est bon présentement et à quel point il peut l'être.»

Therrien et lui prennent cependant le temps de rappeler que même s'il compte près de 200 matchs d'expérience dans la LNH, Galchenyuk est toujours très jeune selon les critères de la LNH. «Les gens peuvent parfois oublier son âge, à quel point il est jeune. Il est incroyable pour son âge», a noté Subban. «Il doit seulement se concentrer à s'améliorer à chaque jour. Aussi longtemps qu'il adoptera cette approche, il va bien s'en tirer.»

Au lendemain de sa première victoire de la saison, le Canadien a eu congé d'entraînement. L'équipe sera de retour sur la glace du Complexe sportif de Brossard ce matin, avant de reprendre la route pour Boston. Elle se mesurera aux Bruins samedi, puis aux Sénateurs d'Ottawa dès le lendemain. Le Tricolore complétera sa première mission à l'étranger cette saison à Pittsburgh, mardi, contre les Penguins. Il va lancer les hostilités à la maison deux jours plus tard, en recevant la visite des Rangers de New York.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer