La bonne vieille recette procure la victoire au Canadien

P.K. Subban et Andrei Markov célèbrent le premier... (La Presse Canadienne)

Agrandir

P.K. Subban et Andrei Markov célèbrent le premier des deux buts de Max Pacioretty.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le Canadien de Montréal a repris la recette qui lui a permis de connaître du succès l'an dernier pour signer sa première victoire de la saison.

Le capitaine Max Pacioretty a inscrit deux buts et Carey Price a multiplié les arrêts spectaculaires pour permettre au Canadien de battre les Maple Leafs 3-1, mercredi à Toronto. Carey Price a sauvé les meubles en fin de match en se dressant à deux reprises devant Peter Holland dans les dernières minutes de jeu. Il a stoppé un total de 36 tirs.

«Carey c'est Carey», a lancé son entraîneur-chef Michel Therrien. «On le sentait dans sa bulle et c'est très bon signe de le voir effectuer une première sortie de la sorte.»

À l'instar du match d'ouverture entre les deux équipes en 2014, Pacioretty a ouvert la marque en battant Jonathan Bernier en début de rencontre. Avec un peu plus de trois minutes d'écoulées, le nouveau capitaine a battu le Québécois d'un tir des poignets qui a ricoché sur son épaule avant de glisser tranquillement derrière la ligne rouge.

Galchenyuk marque

Pacioretty a scellé l'issue du match en poussant le disque dans un filet désert. Entretemps, Alex Galchenyuk avait touché la cible d'un puissant tir des poignets lorsqu'il s'est emparé du retour de lancer d'Andrei Markov à 12:02 de la troisième période pour marquer le but qui a fait la différence. Le défenseur P.K. Subban a quant à lui récolté trois aides.

«On a beaucoup de choses à travailler, on est tous conscient de ça», a reconnu Therrien. «C'était le premier match de la saison. Les Maple Leafs ont joué avec beaucoup d'énergie alors il faut leur rendre crédit.»

Bernier a accordé un mauvais but sur le premier lancer auquel il a fait face, mais s'est bien repris par la suite, terminant la soirée avec 27 arrêts. La foule de Toronto, reconnue pour son impatience, s'est même moquée de lui lorsqu'il a réussi son premier arrêt de la rencontre.

«Bernier a été très bon», a noté Therrien. «Ça prenait pratiquement un tir parfait pour battre les gardiens de but à partir de la deuxième période. On a trouvé le moyen de gagner, c'est ça qui est le plus important.»

Les partisans des Leafs ont pu célébrer lorsque James van Riemsdyk a créé l'égalité en début de deuxième engagement, mais ce fut le seul moment de réjouissance, si on exclut la présentation des joueurs des Blue Jays, qui assistaient à la partie, à l'écran géant.

But refusé

Le Canadien semblait avoir repris les devants une première fois lorsque Jeff Petry a complété une belle manoeuvre de Pacioretty à 6:35 de la deuxième période. L'entraîneur des Leafs, Mike Babcock, a cependant utilisé son droit de demander une révision puisqu'il estimait que le bâton de Tomas Plekanec avait atteint Bernier en plein masque, l'empêchant d'effectuer son déplacement. La reprise a démontré qu'il avait raison et le but a été refusé.

David Desharnais s'est fait voler un but certain par Jake Gardiner en milieu de troisième période quand ce dernier a bloqué son tir avec la lame de son patin lors d'une mêlée devant le filet.

Le Canadien jouera son prochain match samedi face aux Bruins, à Boston. Il sera ensuite de passage à Ottawa, dimanche, pour y affronter les Sénateurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer