Vincent Thibault dans l'écurie d'InterBox

«C'est un gars spectaculaire, de chez nous, qui... (Archives La Presse, André Pichette)

Agrandir

«C'est un gars spectaculaire, de chez nous, qui n'a pas froid aux yeux», a dit Camille Estephan (photo), au sujet du boxeur de Charlesbourg Vincent Thibault.

Archives La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

InterBox a annoncé jeudi l'arrivée d'un nouveau boxeur au sein de son écurie: le super moyen Vincent Thibault. Le boxeur de 24 ans de Charlesbourg effectuera ses débuts professionnels lors d'une prochaine carte d'Eye of the Tiger Management (EOTTM), propriétaire d'InterBox.

«C'est un gars spectaculaire, de chez nous, qui n'a pas froid aux yeux», a expliqué Camille Estephan, président d'EOTTM. «Il me fait penser à Steven Butler par son style. Les amateurs de boxe vont rapidement l'adopter.» Celui qui a été champion canadien des 81 kg en 2014, en plus de remporter les Gants Dorés, a livré plus d'une centaine de combats amateurs. Il sera entraîné par Vincent Auclair et Rénald Boisvert.

«Il fera la navette entre Montréal et Québec», a indiqué Estephan. «Ça va nous permettre de notre côté d'organiser des galas dans ces deux marchés, qui sont importants pour nous.»

Par ailleurs, Estephan n'a pas voulu en dire trop quant aux projets de son groupe pour les prochains mois, puisqu'il doit convoquer les médias à une conférence de presse la semaine prochaine. «On va bientôt annoncer la présentation de deux importants galas. On veut garder nos boxeurs occupés et on veut poursuivre notre croissance.» Il a ajouté qu'il aurait bientôt de «grandes annonces» à faire pour Simon Kean et Yves Ulysse fils.

Quant à David Lemieux, Estephan a précisé qu'on attendait de voir le résultat du combat entre Miguel Cotto et Yoshihiro Kamegai du 26 août avant de planifier la suite des choses. Cotto et Kamegai se battront alors pour la ceinture vacante des super mi-moyens WBO.

Intéressé à Beterbiev

Estephan n'est pas sans savoir que le mi-lourd Artur Beterbiev, l'un des plus redoutables boxeurs de la division, est à couteaux tirés avec son promoteur actuel, Groupe Yvon Michel. Le Tchétène de 32 ans a entamé des procédures judiciaires pour se séparer de son promoteur.

«S'il devient agent libre, c'est certain que nous serons intéressés», s'est limité à dire Estephan. «C'est l'un des meilleurs boxeurs au monde et il dit qu'il veut demeurer au Québec. À part GYM, nous sommes les seuls qui pourraient l'embaucher. «Le fait qu'il travaille avec Marc Ramsay [l'entraîneur de Lemieux] fait en sorte que l'on sait exactement à quel genre de boxeur nous aurions affaire. Mais pour l'instant, il est toujours sous contrat avec GYM.»

EOTTM pourrait toutefois avoir de la compétition : le promoteur américain Top Rank, de Bob Arum, a remporté la mise pour la présentation du combat éliminatoire IBF que Beterbiev doit livrer à l'Allemand Enrico Kölling. Après avoir été annulé deux fois, ce combat devrait maintenant être présenté le 31 octobre, aux États-Unis.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer