Des boxeurs de Québec en Côte d'Ivoire

Le boxeur québécois Éric Martel-Bahoéli a lui-même publié sur... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le boxeur québécois Éric Martel-Bahoéli a lui-même publié sur Facebook le dépliant du gala Les gants d'ivoire, lundi, événement qu'il met sur pied avec son cousin.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gala de boxe mettant en vedette Éric Martel-Bahoéli à Abidjan fera la part belle aux athlètes de Québec. En plus du héros de la soirée, Lexson Mathieu, Angelo Adamson, Prince Mukamba, Daniel Munger et William Tétrault, cinq boxeurs amateurs, feront le voyage en Côte d'Ivoire, en août prochain.

Martel-Bahoéli a lui-même publié sur Facebook le dépliant du gala Les gants d'ivoire, lundi, événement qu'il met sur pied avec son cousin Alexandre Alcomar. On y apprend entre autres que l'ex-champion canadien (11-7-1, 7 K.-O.) affrontera le Montréalais Sylvera Louis (8-5, 4 K.-O.), un adversaire qui l'a battu par décision unanime en décembre 2011, au Colisée Pepsi. La première défaite en carrière de Martel-Bahoéli chez les professionnels après sept victoires.

Une lourde commande pour le Québécois, et c'est très bien ainsi. Son pays d'origine mérite un bon spectacle, dit-il. «Est-ce que je vais faire un gala de cette envergure-là et pogner un jambon? J'ai jamais fait ça et c'est pas là que je vais commencer à le faire», a dit le poids lourd, mardi, parlant lui-même d'une revanche contre son ami Louis. «À partir de la mi-mai, je commence à m'entraîner en fonction de ce combat-là.»

Cet événement soulève un grand intérêt en Côte d'Ivoire, rappelle Martel-Bahoéli, soulignant l'aide accordée par le président de l'Assemblée nationale du pays, un homme puissant, et la participation d'artistes locaux à la soirée. «Les gens n'ont pas l'air de saisir l'ampleur du projet. [...] C'est complètement fou», a-t-il lancé.

Six autres combats feront partie de la sous-carte, deux chez les professionnels, quatre chez les amateurs, tous entre un Canadien et un Ivoirien. «Ce gala a pour but de rehausser le niveau de compétition de la boxe en Côte d'Ivoire», lit-on dans le dépliant. La soirée aura lieu au Palais des Sports de Treichville, un bâtiment aux allures de Colisée de Rome, l'écroulement en moins.

Et à travers la grande histoire, plusieurs petites. La famille de William Tétrault, jeune homme rencontré par Martel-Bahoéli grâce à son travail au Centre jeunesse de Québec, est originaire de la Côte d'Ivoire. Un autre professionnel invité, Abokan Bokpe (4-0, 1 K.-O.), aura la chance de retourner dans le pays où il est né. Martel-Bahoéli se réjouit aussi de la venue du jeune Lexson «The Next» Mathieu, 18 ans, considéré comme le plus prometteur boxeur de la région de Québec. Reste à trouver des adversaires de calibre à tout ce beau monde.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer