Alvarez se bat par amour

Eleider Alvarez a obtenu sa plus grosse bourse... (La Presse, André Pichette)

Agrandir

Eleider Alvarez a obtenu sa plus grosse bourse en carrière pour affronter Lucian Bute le 24 février.

La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Eleider Alvarez a deux excellentes raisons d'affronter Lucian Bute, le 24 février. Elles se nomment Jessica et Aydaeliza.

En mettant son statut d'aspirant obligatoire à Adonis Stevenson (WBC) sur le tapis, le boxeur colombien prend un grand risque. Mais le jeu en vaut la chandelle : grâce à sa plus grosse bourse en carrière, il espère voir sa femme et sa fille le rejoindre au Québec. Enfin. Alvarez habite à Montréal, ses deux amours en Colombie.

«Il est en mission», remarque le promoteur Yvon Michel. «Ça fait six ans qu'il est au Québec. Et c'est depuis ce temps-là qu'il rêve d'avoir des bourses assez importantes pour pouvoir amener sa famille [à Montréal]. Il a fait de bonnes bourses, mais pas assez pour les déraciner et les amener ici. Avec ça, il va être capable. Sa motivation, il la prend dans le sens qu'une victoire va stabiliser sa famille pour le reste de leur vie.»

L'amour à distance n'a rien de facile, mais la technologie d'aujourd'hui permet le rapprochement, même à 4500 kilomètres. «Je peux parler avec ma fille tout le temps, je peux l'aider à faire les travaux pour l'école. Ça fait longtemps que nous sommes séparés, mais je pense que la distance a rendu notre union très serrée», explique «Storm» Alvarez, dont le sympathique sourire tranche avec son air déterminé sur les affiches du combat. 

Une vie occupée

La femme d'Alvarez, Jessica, semble conciliante. Même avant de venir au Québec, Eleider menait une vie occupée depuis son entrée dans l'équipe nationale de Colombie. Entre les entraînements continuels et les nombreux voyages internationaux, le couple s'est bâti une routine dont fait partie la distance.

«C'est une habitude pour elle. Elle savait et elle comprend. C'est pour ça que je suis avec elle, parce qu'elle comprend mon travail, elle comprend pourquoi je suis là», dit Alvarez, qui était de passage samedi au Salon de la moto et du VTT au Centre de foires de Québec.

Et le 24 février, au Centre Vidéotron, il sera là pour battre Lucian Bute (32-3-1, 25 K.-O.), à qui il voue beaucoup de respect... tout en promettant que ce sera son dernier combat. «Son temps est passé. C'est mon temps maintenant. Je ne veux pas juste gagner le combat, je veux aussi qu'il finisse sa carrière avec moi», a lancé Alvarez (21-0-0, 10 K.-O.) sans animosité.

Ne rien laisser au hasard

En quête de notoriété, l'athlète de 32 ans n'a rien laissé au hasard avant ce duel chez les mi-lourds. Il a entre autres payé de sa poche l'embauche de partenaires d'entraînement de premier plan. Andre Dirrell (24-2-0, 16 K.-O.) et Blake Caparello (24-2-1, 8 K.-O.) sont ainsi montés sur le ring avec lui.

Avec ses 13 duels en championnats du monde, Lucian Bute est un habitué des grands rendez-vous. Ce qui n'est pas le cas d'Alvarez. Est-il du genre à s'élever dans les moments-clés? «Je crois que oui, mais ça reste à prouver», répond Yvon Michel.

«Il est fou!»

Eleider Alvarez et son entraîneur Marc Ramsey ont réagi de la même façon en apprenant que Lucian Bute souhaitait affronter Alvarez, selon Yvon Michel. En disant : «Il est fou!» Une belle illustration de la confiance du clan Alvarez à l'approche du duel contre le Roumain, le 24 février. Le Montréalo-Colombien prend un risque en mettant son statut d'aspirant obligatoire en jeu, mais ce combat est aussi un geste fort «courageux» de Bute, selon le président de GYM. «C'est l'agent de Lucian qui a proposé Alvarez. J'ai trouvé ça hardi qu'il me fasse cette proposition-là. [...] C'est quand même très créatif pour Bute. Il veut des combats significatifs pour la suite de sa carrière.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer