• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Boxe 
  • > Un combat se dessine dans le dossier du port du casque en boxe 

Un combat se dessine dans le dossier du port du casque en boxe

Les boxeurs masculins ne sont pas tenus de... (AP, Patrick Semansky)

Agrandir

Les boxeurs masculins ne sont pas tenus de porter un casque protecteur aux Jeux olympiques de Rio, une première depuis 30 ans.

AP, Patrick Semansky

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'assemblée générale de la Fédération québécoise de boxe olympique (FQBO) a voté samedi en faveur d'une résolution obligeant le port du casque dans tous les championnats provinciaux. Cette prise de position, adoptée à la quasi unanimité, vient directement en opposition avec les règlements de Boxing Canada, dont fait partie la FQBO. Un combat se dessine.

Suivant les traces de l'Association internationale de boxe amateure (AIBA), Boxing Canada interdit le port du casque chez les athlètes masculins de 19 ans et plus depuis 2013. Cette interdiction pourrait être étendue aux femmes et aux adolescents. Pour la santé des boxeurs, le casque est plus néfaste que bénéfique, démontre une étude détenue par l'organisme fédéral.

Mais Ghislain Vaudreuil n'y croit pas. Secrétaire-trésorier au C.A. de la FQBO et entraîneur de boxe dans Limoilou, c'est lui qui a proposé à l'assemblée générale de se prononcer sur la question. Dès septembre, donc, tous les athlètes québécois impliqués dans un championnat provincial devront porter un casque. L'assemblée générale est souveraine, tient à rappeler Vaudreuil.

Décision risquée

Mais sa décision est risquée d'un point de vue politique, reconnaît-il. «C'est sûr et certain que [Boxe Canada] va réagir après les Olympiques. Ils pourraient dire : "vous n'appliquez pas nos réglements, alors on ne peut pas sanctionner vos combats". Ils pourraient suspendre les activités de Boxe Québec.» Ce qui risque de mener à la perte des subventions reçues par la FQBO, s'inquiète Vaudreuil. Deux postes permanents existent grâce à cet argent.

Mais la santé des boxeurs amateurs passe avant tout, estime-t-il. «On pense que ce qui a été adopté [par Boxing Canada] ne correspond pas à la communauté québécoise.»

Comme il l'avait révélé dans une première sortie au Soleil en mars, l'homme de boxe pourrait mettre sur pied une nouvelle association si la FQBO tournait un jour le dos au port du casque. «On n'en est pas là», assure-t-il toutefois.

Contrairement au Canada, les États-Unis n'ont pas emboîté le pas à l'AIBA. Vaudreuil espère y trouver un modèle pour satisfaire tous les partis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer