• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Boxe 
  • > Adonis Stevenson affrontera Williams fils en attendant Sergey Kovalev 

Adonis Stevenson affrontera Williams fils en attendant Sergey Kovalev

Adonis Stevenson jure qu'un affrontement contre Sergey Kovalev... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Adonis Stevenson jure qu'un affrontement contre Sergey Kovalev fait toujours partie de ses plans.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En attendant Stevenson-Kovalev en 2017, Québec aura la septième défense du champion WBC des mi-lourds à se mettre sous la dent, le 29 juillet. Adonis Stevenson affrontera Thomas Williams Jr dans un gala qui sonne le début d'une hausse de fréquentation de la boxe au Centre Vidéotron.

Fort d'une nouvelle entente avec Québecor et sa filiale Gestev, le promoteur de boxe Yvon Michel compte présenter de quatre à cinq galas d'envergure par année dans la capitale. Dont le choc pour l'unification des quatre ceintures mondiales chez les 175 lb, l'an prochain.

Mais s'il veut se mesurer au dangereux Russe, Stevenson doit d'abord se débarrasser de Williams. Arrivé trois quarts d'heure en retard et tout de blanc vêtu à la conférence de lundi matin, au Centre Vidéotron, le Québécois d'adoption et Haïtien d'origine ne semble pas nerveux à l'idée de remonter dans le ring après 11 mois d'inactivité.

«Je me préparais pour Kovalev [dès cet été], sauf que ça n'a pas marché. Mais je suis toujours au gym», assure le résidant de Blainville, qui a justifié son arrivée tardive par le fait qu'il conduit ses enfants à l'école chaque matin.

«Je sais que Williams est un cogneur de puissance, comme moi. Quand il a vaincu Edwin Rodriguez, j'ai dit à mon gérant Al Haymon : "C'est ce combat-là que je veux parce qu'il frappe fort." Ça me prépare pour un combat éventuel contre Kovalev.»

Âgé de 38 ans, Stevenson (27-1, 22 K.-O.) reste convaincu que Williams (20-1, 14 K.-O.) représente un bon contrat. Son cadet de 10 ans, l'Américain «n'est pas classé neuvième par la WBC par hasard. Ce n'est pas parce que vous ne le connaissez pas qu'il n'est pas bon», avance-t-il.

La télé américaine préférait voir le champion opposé à un Américain, plutôt qu'à l'aspirant obligatoire Eleider Alvarez, Colombien installé à Montréal qui aura sa chance en décembre. Le 29 juillet, Alvarez (19-0, 10 K.-O.) se battra plutôt contre l'Argentin Maximiliano Gomez (22-5, 9 K.-O.).

Juste une gauche

On aura donc droit à un duel de gauchers. Deux gros cogneurs. Sur ses 14 victoires par mise hors de combat avant la limite, Williams en a conclu 13 en moins de trois rounds. Pour Stevenson, c'est 14 en 22, dont deux sur quatre en combats de Championnat du monde.

«Il n'est pas champion pour rien, mais moi non plus, je ne suis pas ici pour rien», prévient celui qui affichait sa provenance de Washington par une casquette des Nationals et la chemise de l'excellent lanceur Max Scherzer.

Deux gars qui entretiennent aussi une haute estime d'eux-mêmes, a-t-on constaté. «Tout ce qu'il a, c'est une bonne main gauche. Il n'a pas de crochet, pas de jeu de pieds, pas de vitesse, pas de défensive. Il gagne juste avec sa gauche! S'il met toute sa foi sur un seul coup, tant mieux. Moi, je crois plus dans un boxeur complet», affirme celui qui croit être cet adversaire aux atouts multiples qui mettra fin au règne de plus de trois ans de Stevenson.

Même s'il se sait très négligé, Williams ne veut pas passer à côté de la fameuse ceinture verte WBC dont il rêve depuis l'enfance, quand il voyait Mike Tyson la porter à sa taille. «Et je croyais Stevenson plus grand. Il est tout petit!» laisse tomber Williams qui, à 6'1'', domine l'autre de deux pouces.

Thomas Williams Jr affichait sa provenance de Washington par... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 4.0

Agrandir

Thomas Williams Jr affichait sa provenance de Washington par une casquette des Nationals et la chemise de l'excellent lanceur Max Scherzer.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Stevenson-Kovalev : «Ça va arriver»

Aucun doute pour Adonis Stevenson. Son duel contre Sergey Kovalev aura lieu. «C'est sûr que ça va arriver. Je ne peux pas parler, mais tout ce que je peux vous dire, c'est que ça va arriver», a-t-il lâché en conférence de presse, lundi, plus convaincu que convaincant. Car le différend demeure entier quant aux contrats de télévision des deux clans. «Mais six mois dans la boxe, c'est une vie complète», souligne le promoteur Yvon Michel, assurant que les deux boxeurs et les deux promoteurs souhaitent ce super combat. À l'horaire, Stevenson a Thomas Williams, en juillet, et Eleider Alvarez, en décembre, aspirant obligatoire que la WBC l'oblige à affronter avant la fin de l'année. Kovalev se frottera à Isaac Chilemba le 11 juillet, en Russie, puis à Andre Ward, en novembre. «Alors on vise 2017», révèle Michel. «Ça n'arrivera pas», rétorque Williams, prochain adversaire. «Comment ça pourrait se produire? Rendu là, c'est moi qui sera champion! À moins que Kovalev lui donne un combat d'aspirant optionnel...»

Québec devient le plan A

Ne ménageant pas l'hyperbole, Yvon Michel dit vouloir faire du Centre Vidéotron «La Mecque de la boxe», à l'image de ce que le Madison Square Garden a été ou encore l'actuel Barclays Center de Brooklyn, lieu du duel Thurman-Porter le 25 juin. L'entente avec Québecor pour trois ans de priorité au Centre Vidéotron n'empêchera pas le promoteur de tenir des soirées de boxe aux casinos de Montréal et de Gatineau ou même au Centre Bell. Mais le Centre Vidéotron détient dorénavant le premier droit de refus sur les dates proposées par la télé américaine. Michel se voit tenir à Québec de quatre à cinq galas de niveau international par année, en plus de possibles cartes destinées à la relève. Il place déjà à l'agenda de Québec des arrêts en septembre et décembre. Une nouvelle dynamique qui bénéficiera aux boxeurs locaux comme Sébastien Bouchard et Éric Martel-Bahoéli (photo), sans oublier Kevin Bizier, inactif depuis mars.

Pas de fracture pour Bouchard

Sa main droite n'a pas subi de fracture, pendant le combat de samedi dernier. C'est donc armé de ces résultats positifs de radiographies reçus lundi et d'une victoire de plus que le poids mi-moyen de Québec, Sébastien Bouchard (13-1, 4 K.-O.), se remet à l'entraînement pour le 29 juillet. Une capsule de jointure a éclaté et fait enfler sa main. Il recommencera à frapper à deux mains dès la semaine prochaine. Bouchard ne sera pas le seul boxeur local en sous-carte de Stevenson-Williams. Le lourd Éric Martel-Bahoéli (11-6, 7 K.-O.) devrait se mesurer au Californien Avery Gibson (7-5, 2 K.-O.). Martel-Bahoéli ne s'est pas produit devant ses supporteurs depuis 2013 et, avec trois défaites à ses quatre dernières sorties, estime qu'il s'agit d'un dernier tremplin vers un combat de championnat canadien ou nord-américain. Custio Clayton, Yves Ulysse fils, Marie-Ève Dicaire, le jour de ses 30 ans, et David Théroux boxeront aussi en préliminaires.

Partager

À lire aussi

  • GYM et Québecor s'associent

    Boxe

    GYM et Québecor s'associent

    Le prochain combat d'Adonis Stevenson se tiendra bel et bien à Québec, mais le 29 juillet au lieu du 16, comme d'abord prévu. Le Groupe Yvon Michel... »

  • GYM s'associe à Québecor et repousse Adonis Stevenson au 29 juillet

    Boxe

    GYM s'associe à Québecor et repousse Adonis Stevenson au 29 juillet

    Le prochain combat d'Adonis Stevenson se tiendra bel et bien à Québec, mais le 29 juillet au lieu du 16, comme d'abord prévu. Le Groupe Yvon Michel... »

  • Stevenson de retour à Québec le 16 juillet

    Boxe

    Stevenson de retour à Québec le 16 juillet

    Le prochain combat du boxeur Adonis Stevenson se tiendra au Centre Vidéotron de Québec, le samedi 16 juillet. Stevenson (27-1, 22 K.-O.) effectue sa... »

  • Kevin Bizier soupèse son avenir

    Boxe

    Kevin Bizier soupèse son avenir

    Kevin Bizier sera opéré à l'oeil gauche, conséquence d'un coup reçu en préparation pour son récent combat de championnat du monde. Mais après sa... »

  • Labeaume pourfend les promoteurs du gala de boxe

    Boxe

    Labeaume pourfend les promoteurs du gala de boxe

    «Quand on amène des milliers de personnes en ville pour le Crashed Ice et pour le football, si tu n'as pas le talent pour amener ce monde-là à ton... »

  • Soirée de boxe à Québec: Chad Dawson déclare forfait

    Boxe

    Soirée de boxe à Québec: Chad Dawson déclare forfait

    Blessé à l'épaule, Chad Dawson n'affrontera pas Eleider Alvarez en demi-finale du combat qui opposera Adonis Stevenson et Thomas Williams Jr. le 29... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer