• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Boxe 
  • > GYM s'associe à Québecor et repousse Adonis Stevenson au 29 juillet 

GYM s'associe à Québecor et repousse Adonis Stevenson au 29 juillet

Adonis Stevenson, à l'entraînement, durant un précédent passage... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Adonis Stevenson, à l'entraînement, durant un précédent passage à Québec.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le prochain combat d'Adonis Stevenson se tiendra bel et bien à Québec, mais le 29 juillet au lieu du 16, comme d'abord prévu. Le Groupe Yvon Michel annonce dans la foulée une association avec Québecor pour tenir ses galas de boxe des trois prochaines années au Centre Vidéotron.

Cette fois, donc, pas de concurrence directe avec un autre rendez-vous d'envergure présenté le même soir à Québec. Le 16 juillet, c'est le dernier samedi du Festival d'été. Les Red Hot Chili Peppers montent sur la scène des plaines d'Abraham, un spectacle très attendu.

Lors du dernier gros gala de boxe organisé à Québec, le 28 novembre dernier, une première du genre au Centre Vidéotron, le débat de la division des auditoires avait été soulevé. Le même jour, Québec avait aussi droit au Crashed Ice et au match de la Coupe Vanier.

Le combat de championnat du monde entre Lucian Bute et James DeGale avait attiré 8624 spectateurs dans le nouvel amphithéâtre. Après la soirée, le promoteur Yvon Michel disait avoir constaté un manque à gagner de 3000 à 4000 billets à cause des autres événements sportifs présentés en ville au même moment.

Ce qui avait soulevé l'ire de Régis Labeaume, le maire rejetant en bloc la responsabilité sur Michel et son équipe. Qui n'avait pas eu le choix de la date, celle-ci ayant été déterminée par la chaîne de télé américaine Showtime. Et comme le Centre Bell était occupé à cette date à Montréal, GYM s'était tourné vers son plan B, Québec.

L'amphithéâtre de Québec, le plan A de GYM

Avec cette entente entre GYM et Québecor, le Centre Vidéotron semble devenir le plan A pour au moins trois ans. Et on évite un nouvel affrontement entre événements en déplaçant au vendredi 29 juillet le prochain gala de boxe, dont les détails seront révélés en conférence de presse lundi matin.

Le plus récent gala organisé par GYM, samedi dernier, a attiré seulement 2330 spectateurs au Centre Bell de Montréal. Le combat vedette impliquait Artur Beterbiev, boxeur sans ceinture et pas encore aussi vendeur que les Bute, Jean Pascal et même Stevenson.

Car Stevenson n'atteint pas encore les recettes aux guichets des bonnes années de Bute et de Pascal. En trois combats à Québec, chaque fois en défense de son titre mondial WBC des poids mi-lourds, Stevenson a fédéré 4729 spectateurs contre le Camerounais Sakio Bika, en avril 2015, 6220 contre le Russe Dmitry Sukhotsky, en décembre 2014, et 8540 contre l'Anglais Tony Bellew, en novembre 2013. Moyenne de 6496.

Cette fois, l'attrait du duel entre Stevenson (27-1, 22 K.O.) et l'Américain Thomas Williams fils (20-1, 14 K.O.), classé aussi loin que neuvième aspirant, laissera certains amateurs songeurs. La sous-carte joue aussi pour beaucoup. On sait qu'Eleider Alvarez affrontera Chad Dawson et que les pugilistes locaux Éric Martel-Bahoéli et Sébastien Bouchard, si sa main est guérie, se produiront aussi devant leurs concitoyens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer