Stevenson de retour à Québec le 16 juillet

Adonis Stevenson en sera à sa quatrième prestation dans... (Archives La Presse)

Agrandir

Adonis Stevenson en sera à sa quatrième prestation dans la capitale en moins de trois ans.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec)
Le prochain combat du boxeur Adonis Stevenson se tiendra au Centre Vidéotron de Québec, le samedi 16 juillet. Stevenson (27-1, 22 K.-O.) effectue sa septième défense de la ceinture de champion des 175 livres du WBC contre l'Américain Thomas Williams fils (20-1, 14 K.-O.), classé neuvième dans la liste de ses aspirants.

Le poids mi-lourd de 38 ans natif de Port-au-Prince et résident de Blainville affectionne Québec. Il en sera à sa quatrième prestation dans la capitale en moins de trois ans, après y avoir affronté le Britannique Tony Bellew, le Russe Dmitry Sukhotsky et le Camerounais Sakio Bika.

À noter que deux ans et demi après avoir été vaincu en moins de six rounds par Stevenson en combat de championnat des 175 lb, Bellew vient de ravir le titre des 200 lb du WBC, le mois dernier.

Williams vient de se débarrasser du Dominicain d'origine Edwin Rodriguez en deux petits rounds, fin avril, victoire surprenante qui a contrecarré les plans d'opposer Stevenson à Rodriguez.

Williams a subi son seul revers aux mains de Gabriel Campillo en août 2014, Campillo qui s'est ensuite fait étamper par Artur Beterbiev au Colisée de Québec en préliminaire de Stevenson-Bika, en avril 2015.

Retour de Martel-Bahoéli

La carte du 16 juillet mettra aussi en vedette le premier aspirant à la couronne de Stevenson, Eleider Alvarez (19-0, 10 K.-O.). Le Colombien devenu Montréalais se frottera à nul autre que l'Américain Chad Dawson (34-4, 19 K.-O.), celui-là même à qui Stevenson avait ravi le trône en seulement 76 secondes, en juin 2013.

Quant au volet local, Éric Martel-Bahoéli a confirmé jeudi dans Facebook que sa campagne sur les médias sociaux avait porté ses fruits et que le promoteur de Stevenson, le Groupe Yvon Michel (GYM), lui réservait une place en sous-carte de Stevenson-Williams.

Pugiliste indépendant, le poids lourd de Québec ne s'est pas battu à la maison depuis novembre 2013, soit depuis sa retentissante victoire en deux rounds aux dépens de Didier Bence. Martel-Bahoéli (11-6, 7 K.-O.) s'est depuis produit en Angleterre, en France, à Toronto et à Montréal pour une victoire et trois défaites.

Si sa main est guérie, le mi-moyen Sébastien Bouchard (13-1, 4 K.-O.), aussi de Québec, devrait être de la partie. Le nouveau protégé de GYM a vaincu le Belge Arnaud Dimidschtein samedi dernier, à Montréal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer