Kevin Bizier, le boxeur discret

Kevin Bizier se faisait raser pour la première... (Collaboration spéciale Olivier Bossé)

Agrandir

Kevin Bizier se faisait raser pour la première fois par un barbier, lundi.

Collaboration spéciale Olivier Bossé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sheffield, Angleterre) Quand la coiffeuse a su qu'il allait affronter Kell Brook, elle lui a demandé de prendre une photo avec elle et sa fille. Il s'est ensuite éloigné du comptoir, puis elle a chuchoté au journaliste : «C'est quoi son nom, déjà?»

Qu'on ne reconnaisse pas Kevin Bizier au salon de barbier Anatolia de la rue West, à Sheffield, soit. Normal dans une ville qui accueille les Championnats du monde de snooker depuis 40 ans. Elle a dit que c'était pour son père, grand amateur de boxe.

Mais c'est l'histoire de sa carrière. À part chez lui, à Québec, Bizier a longtemps évolué dans l'anonymat. Les médias montréalais s'y intéressent davantage depuis qu'il a été promu aspirant obligatoire au titre mondial des 147 lb de l'IBF, en novembre. Mais toujours pas question de se soustraire à un ticket de vitesse, sauf parfois à Québec, où sa soeur est policière.

Le gars fait profile bas et c'est ainsi qu'il aime ça. «Il y en a qui veulent flasher et d'autre moins. Chez nous, c'est tranquille, dans le bois, j'aime ça de même. Je n'aime pas l'attention tant que ça. J'aime ça quand c'est le temps dans les jours avant un combat, mais après, je reste avec ma famille», explique le père de deux gamins, bientôt trois, et lui-même dernier d'une famille tissée serré de quatre enfants.

Même s'il aime les voitures et rêve d'une Porsche GT3 RS, il conduit une Hyundai Elantra 2009. Et le véhicule ne porterait pas de jantes spéciales si on ne les lui avait pas données. «Après mon combat, si je gagne, je vais me prendre en photo devant mon nouveau bloc appartements au lieu de me poser devant un char», lance-t-il, pour signifier qu'il a toujours investi son argent dans l'immobilier.

En plus de la coupe de cheveux et... (Collaboration spéciale Olivier Bossé) - image 2.0

Agrandir

En plus de la coupe de cheveux et du rasage au salon de barbier Anatolia, Kevin Bizier a eu droit au bain de vapeur facial, massage des épaules et application d'une crème à mains pour 20 livres sterling, lundi après-midi.

Collaboration spéciale Olivier Bossé

Un tour chez le barbier

Lundi après-midi, c'était la première fois qu'il se faisait raser par un barbier. Pour un minimum de décorum il portera un veston à la conférence de presse de jeudi, au stade de foot. Mais avec un t-shirt en dessous et des jeans. Très peu pour lui la mode et le bling-bling.

De l'autre côté, son adversaire a son propre logo formé de ses initiales KB, les mêmes que Bizier, et vend casquettes et t-shirts à son effigie. Brook joue aussi au mannequin pour une ligne de vêtements sport.

Bizier, lui, est un monsieur Tout-le-Monde qui attire justement la sympathie de monsieur et madame Tout-le-Monde. Un gars ben ordinaire, comme chantait Robert Charlebois.

«Je suis un gars simple et je m'entraîne fort, dit-il simplement. Un peu comme l'a fait Éric Lucas, qui est un exemple pour moi. Éric avait du talent, mais il a forcé toute sa vie pour performer et devenir champion du monde.»

Pas de déclaration choc prévue après l'entraînement public de mardi, dans la serre du Jardin d'hiver (Winter Garden), ni à la conférence de jeudi. «Je n'embarque pas là-dedans. C'est dans le ring que tu te vends», croit celui qui compte s'exprimer surtout en français devant la presse britannique. Quelqu'un traduira.

La vente de tout son équipement porté samedi, premier combat de championnat du monde de l'histoire pour un boxeur de la région de Québec, profitera en plus aux enfants atteints du cancer traités au Centre mère-enfant du CHUL. Un ben bon gars, qu'on vous disait.

LU

Sheffield est le berceau mondial de l'acier. C'est ici qu'on a inventé l'acier inoxydable. Une immense sculpture-fontaine en inox le rappelle à la sortie de la gare, tout comme le nom de l'équipe de hockey locale, les Steelers («aciéristes»). Aciéries et mines de fer et de charbon ont longtemps fait de Sheffield un pôle industriel de l'Angleterre. Frappée par des vagues de chômage dans les dernières décennies, comme en témoigne le film Le grand jeu (The Full Monty), la ville s'est recyclée en centre d'affaires et se targue aujourd'hui d'être la ville d'Europe comptant le plus d'arbres par habitant. On est bien loin de ce que George Orwell, en 1937, avait qualifié de «la ville la plus laide du Vieux Monde».

VU

Un beau gros gâteau au Café Rouge, situé en face de l'hôtel. En fait, c'est Kevin Bizier qui l'a spotté. Et il se promet d'en manger une bonne part après son combat, samedi soir. Pas porté sur l'alcool, la bonne bouffe lui manque davantage en période de préparation. Il pesait 159 livres lundi matin, doit descendre à 151 mercredi pour la prépesée et à 147 pour la pesée officielle, vendredi. Bizier devrait monter dans le ring autour de 160, 162 livres.

ENTENDU

Il pourrait ne pas y avoir beaucoup plus de 5000 spectateurs au Sheffield Arena pour le gala de samedi. La vente de billets s'avère plus difficile que prévue... Keith Thurman, champion mi-moyen WBA, considère Kell Brook comme le meilleur 147 lb au monde. «Les autres boxeurs le reconnaissent, mais pas en public», dit l'ex-boxeur Johnny Nelson. L'ancien champion devenu commentateur télé croit que Kevin Bizier peut donner du fil à retordre à Brook. «Il est comme une abeille dans son oreille, alors que Brook cherche un taureau à affronter. Parfois, l'abeille passe à travers le filet», indique celui qui prédit néanmoins une victoire de son compatriote en moins de six rounds s'il ne prend pas le Québécois de haut.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer