Exclusif

Le chant du cygne de Bizier?

À 31 ans, Kevin Bizier n'écarte pas la... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

À 31 ans, Kevin Bizier n'écarte pas la possibilité de prendre sa retraite s'il perd son combat contre le champion du monde Kell Brook, le 26 mars en Angleterre.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Laval) Presque 20 ans qu'il se bat pour ça. Kevin Bizier réalisera enfin son rêve, le 26 mars, en Angleterre. Tellement que son premier combat de championnat du monde pourrait bien être son dernier combat en carrière.

«Est-ce que je vais continuer à sacrifier ma vie pour la boxe après ça? Je ne sais pas», a révélé Bizier au Soleil, dans une entrevue tenue au gymnase Sherbatov de Laval.

«Mon objectif a toujours été de boxer en championnat du monde. Là, ça arrive. Ce n'est pas perdu d'avance, j'y vais pour gagner et je vais tout donner. Mais je sais que je peux perdre. Et si je perds, je ne sais pas ce que je vais faire après.»

C'est dans la couronne nord de Montréal que la fierté de Saint-Émile se prépare à affronter le roi des 147 livres de l'IBF, le Britannique Kell Brook. Six jours sur sept, sous la houlette de son entraîneur Marc Ramsay, Bizier trime dur pour faire honneur au titre de premier boxeur de la région de Québec à livrer un combat de championnat du monde.

«Je m'en vais là pour gagner», martèle le négligé des parieurs à 10 contre 1. «Mais si tu perds, tu redescends [au classement]. Je suis rendu à 31 ans et c'est difficile de remonter, surtout pour un type de boxeur bagarreur comme moi.»

«Est-ce que j'ai le goût de refaire des gros camps d'entraînement comme celui-ci, des gros combats durs physiquement pour peut-être des cennes les prochains combats? Est-ce que j'ai le goût d'avoir des séquelles, boxer encore un peu plus pour avoir un peu plus de séquelles à la fin de ma carrière?» étale-t-il.

Pour se mesurer à Brook, Bizier empochera plus de 300 000 $US. «L'investissement d'une vie», souligne celui qui a enfilé les gants pour la première fois à 12 ans et mène depuis une vie de moine. Son style agressif dans le ring lui rend la tâche encore plus ardue. «J'ai toujours été un batailleur. J'ai 20 ans de bataille dans le corps! Ça devient dur physiquement et mentalement.»

«Si je gagne, ça va monter dans les millions pour les prochains combats, mais si je perds, je vais retomber dans les 50 000 $», fait-il valoir, lui qui investit dans l'immobilier depuis déjà une décennie.

Il prévoit acheter un immeuble de 24 logements avec cette nouvelle entrée d'argent et s'imagine sans problème «travailler à la shop comme tout le monde» pour arrondir ses fins de mois et meubler ses journées.

Inquiet des commotions

Bizier craint les conséquences de tous ces coups à la tête encaissés jour après jour, autant à l'entraînement qu'en combats officiels. Des microcommotions à répétition, en plus de quelques-unes plus sévères subies en cours de route.

«Il y a des boxeurs qui sont morts à 36 ans à cause des commotions cérébrales, des gars du UFC, des gars de football... Je veux bien sacrifier 10 ans de ma vie, mais pas ma vie au complet. Je veux juste bien vivre et voir mes enfants tous les soirs de ma vie. Les voir grandir et voir mes petits-enfants un jour, et les voir longtemps», confie le papa de Leila (trois ans), Alec (un an et demi) et bientôt un troisième à naître en juin.

Au jour de sa retraite, chose sûre, il remisera ses gants pour de bon. Un jour qui pourrait survenir aussi tôt que le 27 mars prochain, dans l'avion qui le ramène de Sheffield. Mais Bizier prendra le temps de décanter et d'analyser avant toute annonce officielle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer