Tyson Fury frappe encore

Tyson Fury célèbre après avoir défait Wladimir Klitschko par décision unanime,... (Archives AP, Martin Meissner)

Agrandir

Tyson Fury célèbre après avoir défait Wladimir Klitschko par décision unanime, le 28 novembre, à Düsseldorf, en Allemagne..

Archives AP, Martin Meissner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

«On ne fera pas taire le roi des Gitans et le champion du monde des lourds.» Tyson Fury maintient insolemment le cap alors que, 10 jours seulement après son sacre, les polémiques sportives et extra-sportives commencent à éclipser ses exploits dans le ring.

Mercredi, le Britannique de 27 ans a perdu sa ceinture IBF, l'organisme jugeant qu'il aurait dû affronter l'aspirant obligatoire Vyacheslav Glazkov plutôt que d'offrir un combat revanche à Wladimir Klitschko. Fury (25-0, 18 K.-O.) avait mis la main sur le titre IBF des lourds - ainsi que sur les ceintures WBA et WBO - en défaisant Klitschko (64-4, 53 K.-O.) par décision unanime, le 28 novembre, à Düsseldorf, en Allemagne.

L'IBF a signalé que le contrat qu'elle avait reçu ne contenait pas de clause de revanche et que s'il en avait contenu une, elle aurait exigé que Fury livre d'abord une défense obligatoire. Si Fury et Klitschko avaient refusé une telle clause, l'IBF assure qu'elle n'aurait tout simplement pas sanctionné le combat entre les deux hommes.

Depuis son sacre, d'autres polémiques ont été provoquées par Fury, fidèle à son image de grande gueule. Ainsi, la police de Manchester a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête pour déterminer si des propos du boxeur sur l'homosexualité constituaient un «crime de haine». En cause, des déclarations à l'hebdomadaire Mail on Sunday, paru dimanche.

Évoquant ses convictions religieuses, Fury a estimé que trois choses doivent être réunies pour la fin du monde : «L'une d'elles, c'est la légalisation de l'homosexualité dans certains pays, une autre, c'est l'avortement et la dernière, c'est la pédophilie [...] Qui aurait pensé dans les années 50 ou 60 que les deux premiers seraient légalisés?»

«La liberté de parole est la plus grosse connerie qui soit», a indiqué Fury sur le réseau social mercredi, avant de poursuivre : «Si la WBA, la WBO et l'IBO veulent me destituer, qu'elles le fassent.» Ce que l'IBF avait fait quelques heures plus tôt, mais pour d'autres raisons.

Les femmes dans la cuisine

Le 3 décembre, Fury avait déjà été mis en cause pour des propos sexistes tenus dans une vidéo mise en ligne le 25 novembre, quelques jours avant le combat victorieux contre Klitschko. «La position d'une femme, c'est dans la cuisine et sur le dos», clamait-il. «Elles sont très sympas quand elles marchent autour du ring en portant des panneaux. Elles m'inspirent quand je suis fatigué et que je les vois gigoter autour.»

Le 6 décembre, il en rajoutait dans une entrevue sur YouTube. «Si faire un compliment à une femme en disant qu'elle est jolie en robe est mal, alors je vais le répéter : les femmes sont jolies en robe. Ma femme, son boulot est de cuisiner, de faire le ménage et de s'occuper des enfants, c'est tout. Elle prend quand même quelques décisions, comme ce qu'elle va me cuisiner quand on va rentrer à la maison.»

Il s'était aussi fait connaître pour ses remarques désobligeantes sur ses adversaires. «Klitschko a autant de charisme que mon slip!» avait-il lancé avant son combat contre l'Ukrainien. 

Fury vient alors d'entrer dans la course pour le titre de sportif de l'année de la BBC. Une pétition est lancée pour demander son retrait de la liste des prétendants. Mercredi, c'est l'Association britannique des journalistes sportifs (SJA) qui lui a retiré son invitation à son gala annuel pour des menaces qu'il a «proférées à l'encontre d'au moins un de ses membres qui a écrit au sujet des commentaires répugnants du boxeur sur l'homosexualité et les femmes».  Avec AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer