Bute: «pas d'excuse»

James DeGale et Lucian Bute se sont toisés... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

James DeGale et Lucian Bute se sont toisés une dernière fois vendredi lors de la pesée officielle en vue de leur combat de samedi soir.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Trois ans et demi que Lucian Bute n'avait pas pesé moins de 168 livres. 167,2 pour être exact. Et il s'est dit dans une forme physique et mentale «incomparable» à ce qu'il présentait depuis. «Pour demain soir, pas d'excuse», a tranché l'aspirant de 35 ans.

Coiffé d'un bonnet, les traits creusés par la déshydratation, Bute n'avait pas perdu son sourire pour la pesée officielle de vendredi après-midi. À 32 heures de grimper dans le ring du Centre Vidéotron contre James DeGale, le Québécois d'origine roumaine assurait détenir les clés pour «reprendre [sa] ceinture».

«La différence est incomparable entre mes derniers gros combats et celui-ci. Je suis plus concentré, plus calme, plus détendu, pas de blessure, rien. Je reste dans ma bulle et je suis juste content de performer demain soir.»

Quand les acclamations «Bu-te, Bu-te, Bu-te» ont émané des gradins ouverts au public pour la pesée, le chouchou du groupe d'amateurs a levé le poing, tandis que DeGale, qui venait d'être pesé à 167,4 livres, s'est permis des petits pas de danse.

«Je fais 12 stones sans problème. Quand je vais être réhydraté, je vais devenir une bête», a assuré le Britannique de 29 ans, faisant référence à une mesure anglaise équivalente à 168 livres, une stone valant 14 livres. «Une fois que j'en aurai fini avec Bute, ils vont m'applaudir», prédit le champion du monde IBF des poids super-moyens.

DeGale croit dur comme fer que son rival précédent, l'Américain Andre Dirrell, contre qui il a gagné la ceinture à Boston en mai, est «plus vite, plus fort, plus solide» que Bute. «À 35 ans, c'est sa dernière chance.»

Rôles inversés

Attention, prévient l'entraîneur de Bute. «On n'est pas à Boston», insiste Howard Grant. «Ni Toronto ou Edmonton. DeGale vient à Québec, où Lucian est une mégastar. Ça veut dire beaucoup. La dernière fois que Lucian est allé en Angleterre [en 2012 contre Carl Froch], il s'est fait battre. Mais maintenant, les rôles sont inversés.

«Je me fous que DeGale ait été champion olympique et tout», enfile Grant. «Il n'a jamais été dans un ring avec un gars comme Lucian. Dirrell n'a pas été champion du monde, tandis que Lucian l'a été durant près de cinq ans. Il a affronté tous les guerriers, Sakio Bika, Glen Johnson, Librado Andrade, tous! Et celui-ci est juste un gars sur notre chemin pour reprendre le titre mondial.»

Le combat principal commencera à minuit, au terme d'un marathon de 10 combats mis en branle à 18h30. Les 10 000 spectateurs attendus pourront entrer au Centre Vidéotron à compter de 18h.

Montre-leur l'argent et ils viendront

Le promoteur de James DeGale chapeaute aussi la carrière de Kell Brook, autre boxeur britannique détenteur d'un titre mondial. Brook devrait être le prochain adversaire de Kevin Bizier. «Comme Kell a battu Jo Jo Dan et que Dan a battu Bizier deux fois, ce sera un combat difficile à vendre pour nous en Angleterre. On aimerait venir ici, ça rendrait le combat intéressant», a expliqué Eddie Hearn, qui en a discuté avec Yvon Michel vendredi soir. Michel promeut la carrière de Bizier, devenu aspirant obligatoire à la ceinture de Brook, le 7 novembre.

«Bizier contre Brook pourrait donner un bon combat, sans doute plus que Brook contre Dan, et ce serait surtout excitant de faire ça en Amérique. Mais reste à voir si Yvon a l'argent. S'il nous montre l'argent, on va venir! Nous sommes prêts à voyager», conclut Hearn. Brook se remet d'une blessure aux côtes et février serait idéal pour un retour dans le ring du champion, selon le patron de Matchroom. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer