Sébastien Bouchard: se battre contre son poids

Après une longue pause cet été, Sébastien Bouchard... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Après une longue pause cet été, Sébastien Bouchard pesait 182 livres quand il a recommencé à s'entraîner. Samedi, il se battra chez les 152 livres contre le Hongrois Guiseppe Lauri.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sébastien Bouchard a souffert dans les derniers jours. Confronté à un surplus de poids après une longue pause cet été, le boxeur natif de Baie-Saint-Paul a dû mettre les bouchées doubles à l'entraînement... et les rationner dans la salle à manger.

«La dernière semaine a été vraiment, vraiment pénible. Au début, ton corps puise dans tes graisses. Ça allait bien. Mais là, je suis comme tombé flat», a raconté le pugiliste de 28 ans, qui montera dans le ring dans la sous-carte du combat entre Lucian Bute et James DeGale, samedi, au Centre Vidéotron.

L'effort a valu la peine. Bouchard (10-1, 3 K.-O.) a perdu beaucoup de poids depuis qu'il s'est remis à l'entraînement. Il pesait 182 livres après son arrêt. Il se battra samedi chez les 152 livres. «J'ai perdu un gros 25 livres facile dans les dernières quatre, cinq semaines», calcule le boxeur.

Cette réalité n'est pas nouvelle pour Bouchard, qui a amorcé sa carrière à l'adolescence... à 205 livres. «Toute ma vie, je me suis battu contre mon poids. Je suis maintenant super bon en nutrition, alors je suis capable de doser mes affaires», explique l'athlète de 5'7'', qui paraissait en bonne forme, samedi midi, lors d'un entraînement public à Laurier Québec.

Un emploi difficile

Autre élément qui n'aide pas Bouchard : son emploi de débardeur au port de Québec. Celui qui se cherche toujours un promoteur doit composer avec un travail physique et un horaire irrégulier. Afin d'obtenir un congé pour la conférence de presse pré-gala, jeudi prochain, il a dû travailler dans la nuit de samedi à dimanche.

«Pas le choix, ça fait partie de ma vie. Il faut en faire assez dans les deux pour ne pas perdre les deux. Ça m'a demandé beaucoup d'énergie. Mais les gars me poussent dans le cul et sont là matin et soir avec moi. On passe à travers en équipe», dit-il en parlant de ses entraîneurs.

Samedi, Bouchard affrontera Guiseppe Lauri, un vétéran de 39 ans qui disputera son 73e combat chez les professionnels. Le Hongrois (55-17, 33 K.-O.) a connu des ratés dans les derniers mois, ne remportant que 3 de ses 13 derniers affrontements.

Il ne faut toutefois pas se fier à ces statistiques, disent en choeur Bouchard et son entraîneur, François Duguay. «Il a peut-être eu une petite baisse de régime, mais là il s'est repris en main», estime Bouchard, qui donne en exemple ses deux victoires par K.-O. et sa défaite par décision dans ses trois derniers combats.

Adversaire idéal

Lauri représente un adversaire idéal pour le boxeur québécois à ce moment-ci de sa carrière. «On voulait avoir un gars qui se bat, pas un gars qui se sauve», résume Duguay. Habitué aux longues batailles, le Hongrois n'aura pas le temps de se fatiguer dans ce duel prévu pour six rondes.

«Ça va peut-être m'aider dans ce qu'on essaie de m'inculquer, dit Bouchard. Je suis un gars qui essaye de trop en faire, tout le temps. En ayant un gars que je ne peux pas brûler, ça va peut-être me permettre de boxer plus intelligemment.»

En plus de gagner, l'objectif demeure de séduire un promoteur, donc d'en mettre plein la vue. Duguay espère que la prochaine étape sera l'obtention d'un combat de championnat, qu'il soit canadien ou intercontinental. Il croit d'ailleurs que ce duel pourrait se dérouler à Québec, parlant de la sous-carte de l'éventuel combat de championnat du monde de Kevin Bizier.

La défaite du Rouge et Or devrait aider la vente de billets

«Pour remplir nos objectifs, il faudrait vendre 3000 billets d'ici samedi», a lancé sans détour Yvon Michel, samedi, tout près du ring dans lequel s'activait Sébastien Bouchard à Laurier Québec. Le Groupe GYM vise 10 000 spectateurs pour le gala de boxe mettant en vedette Lucian Bute. La cible demeure réaliste, croit le promoteur, qui rappelle qu'environ 3000 billets s'étaient vendus dans la semaine précédant le combat d'Adonis Stevenson présenté au Colisée, en avril. Michel ne cache pas que l'absence du Rouge et Or à la Coupe Vanier, qui est aussi présentée samedi prochain, au PEPS, aidera sans doute sa cause. «On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres... J'étais déçu que Laval perde, mais la Coupe Vanier aura moins d'attrait», a lancé l'homme de boxe, avant de commenter avec passion la défaite dramatique du Rouge et Or en finale de la Coupe Dunsmore.

Bute moins gentil

Lucian Bute... (Archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Lucian Bute

Archives La Presse

Lucian Bute n'est peut-être pas aussi en forme qu'il l'était au sommet de sa gloire, mais il semble s'entraîner avec une hargne qu'on ne lui connaissait pas. Yvon Michel a raconté samedi que tous les partenaires d'entraînement du boxeur d'origine roumaine se sont retrouvés au plancher. Historiquement, Bute avait tendance à être gentil avec ses adversaires, a indiqué Michel. «Les gars de haut niveau, les Stevenson, les Beterbiev, les Kovalev, ils se débarrassent de tous les gars. [Lucian] a compris ça, que tu transportes dans le combat ce que tu présentes à l'entraînement. Là, il ne se retient pas, je te le garantis. [...] Je suis convaincu que James DeGale ne s'est jamais fait frapper aussi durement qu'il se fera frapper par Bute. On va voir comment il va réagir...»

Beterbiev récupère rapidement

Artur Beterbiev récupère à vitesse grand V de l'intervention chirurgicale à l'épaule qu'il a subie en octobre, selon Yvon Michel. Même si les médecins avaient prévu un court échéancier pour la récupération du boxeur d'origine tchétchène, Beterbiev (9-0, 9 K.-O.) déjoue les pronostics et a déjà un mois d'avance. Michel prévoit que le joyau de sa couronne, qui devait monter dans le ring au Centre Vidéotron samedi, disputera son prochain combat en février ou en mars.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer