Pesée éprouvante pour Lemieux

David Lemieux a dû retirer son slip pour... (AP, Mary Altaffer)

Agrandir

David Lemieux a dû retirer son slip pour faire le poids en prévision de son combat contre Gennady Golovkin pour l'unification des poids moyens, samedi soir à New York.

AP, Mary Altaffer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
NEW YORK

À la veille du plus important combat de sa carrière, la confiance règne chez David Lemieux et son clan.

Autant Lemieux (34-2, 31 K.-O.) que Bernard Hopkins et Oscar De La Hoya l'ont martelé lors de la pesée officielle du combat d'unification des poids moyens face au Kazakh Gennady Golovkin (33-0, 30 K.-O.) : il va surprendre tous ceux qui croient qu'il n'est pas de taille à se frotter au triple champion.

«Je ne veux pas décevoir tous les gens qui sont venus jusqu'ici m'encourager», a dit Lemieux sur la scène. «Je veux leur donner le meilleur spectacle qu'ils auront vu et c'est moi qui repartirai avec les quatre ceintures. [...] Ce sera la première défaite de Gennady Golovkin.»

«Ceux qui croient que David Lemieux n'a aucune chance seront sous le choc samedi soir», a lancé Hopkins. «L'histoire se répétera comme lorsque je suis devenu champion ici alors que les probabilités étaient de 14 contre 1 contre moi.»

Cette semaine, Lemieux était négligé à 16 contre 1, selon les preneurs aux livres. Tenant du titre de l'International Boxing Federation (IBF), le Québécois semblait amoindri au moment de faire son entrée au Madison Square Garden pour la pesée officielle. Mais son clan a affirmé qu'il n'en était rien.

«Faire le poids n'a pas été facile, on ne se mentira pas. Mais c'est normal pour David. Ce n'est jamais un gars qui est vraiment excité par la pesée. C'est toujours quelque chose d'éprouvant pour lui depuis au moins deux ans», a expliqué Antonin Décarie, vice-président d'Eye of the Tiger Management (EOTTM).

Sans slip

Après avoir pris soin de retirer son slip, Lemieux a fait osciller le pèse-personne à 159,8 livres. «Mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir. Ce n'est rien de différent qu'à ses derniers combats», a ajouté Décarie. «Il va être super fort, mieux que jamais. Vous allez voir le meilleur David Lemieux qu'on ait vu.»

Golovkin, champion WBA, WBC et IBO a affiché un poids de

159,4 livres. Selon Décarie, les deux boxeurs monteront dans le ring quelque part entre 170 et

175 livres. Le combat est présenté en grande finale d'une carte relevée sur la chaîne câblée américaine HBO. La finale devrait se mettre en branle autour de 23h30.

L'audition de Maduma

Le Québécois d'adoption Ghislain Maduma (17-1, 11 K.-O.) disputera aussi un combat pour le titre, celui de la NABO des super-légers face à Maurice Hooker

(18-0-2, 14 K.-O.). Quand il grimpera dans le ring, il aura plus que la victoire comme objectif : il voudra impressionner HBO et Golden Boy Promotions.

«Il y a deux mois que je sais que je vais me battre sur ce show-là, mais on ne savait pas qui allait être mon adversaire. Depuis le début, mon objectif a été de donner un super show», a déclaré Maduma. «C'est comme une audition pour un job : HBO va être là. Je m'en foutais un peu de savoir qui allait être mon adversaire. Je ne savais pas que ça allait être Hooker, parce que je pense que 10 boxeurs ont refusé ce combat avant qu'il ne l'accepte. Mon objectif, c'est de donner un super show. C'est une porte d'entrée sur HBO pour moi.»

En Hooker, Maduma affronte un adversaire de qualité, ce qui ajoutera d'autant plus de valeur à la performance qu'il pourrait livrer. «Ça va être un bon combat : il est invaincu, c'est un boxeur de classe mondiale», a raconté le boxeur d'origine congolaise. «C'est vraiment ça qu'on voulait. 

«Pour me retrouver en championnat du monde, il faut battre un gars de classe mondiale, et c'est exactement ça qu'on va faire demain. Il ne s'est jamais battu contre un gars comme moi, et moi, je suis affamé.»

Larouche prévoit un combat court

L'entraîneur de réputation internationale Stéphan Larouche croit aux chances de David Lemieux contre Gennady Golovkin, samedi à New York. «Quand tu es un cogneur, tu as toujours une chance. On dit que quand tu as la puissance, c'est un raccourci vers la victoire. David Lemieux est sans l'ombre d'un doute le plus gros cogneur que Golov-kin aura affronté.» Il prévoit que le combat d'unification des titres des poids moyens sera court. «J'ai bien de la difficulté à voir ce combat-là faire la distance. Ce sont deux taureaux qui vont se foncer dedans. Le premier qui va toucher l'autre a de grosses chances de gagner.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer