Une victoire et une leçon pour Kevin Bizier

  • Visant le KO, Stevenson a été surpris par l'endurance de Bika. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Visant le KO, Stevenson a été surpris par l'endurance de Bika.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 1 / 14
  • Stevenson a dû traverser 12 rounds avant de remettre la main sur sa ceinture. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Stevenson a dû traverser 12 rounds avant de remettre la main sur sa ceinture.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 2 / 14
  • Résistant, Bika a encaissé coup après coup, tel un marathonien. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Résistant, Bika a encaissé coup après coup, tel un marathonien.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 3 / 14
  • Oscar Rivas (16-0) gagne par T.K.-O. au 1er ROUND contre Oezcan Cetinkaya (19-10-2) (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Oscar Rivas (16-0) gagne par T.K.-O. au 1er ROUND contre Oezcan Cetinkaya (19-10-2)

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 4 / 14
  • Roody Rene (1-2-1) DÉCISION UNANIME contre Shakeel Phinn (1-1) (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Roody Rene (1-2-1) DÉCISION UNANIME contre Shakeel Phinn (1-1)

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 5 / 14
  • Vislan Dalkhaev (2-0) a battu Adel Hadjouis (7-4) par décision unanime. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Vislan Dalkhaev (2-0) a battu Adel Hadjouis (7-4) par décision unanime.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 6 / 14
  • Fouad El Massoudi durant son combat contre Kevin Bizier (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Fouad El Massoudi durant son combat contre Kevin Bizier

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 7 / 14
  • Confronté à un adversaire qui ne représentait d'apparence aucun danger, Kevin Bizier (24-2-0) a dû travailler dur, samedi après-midi, pour vaincre le Français Fouad El Massoudi (12-5-0) par décision majoritaire. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Confronté à un adversaire qui ne représentait d'apparence aucun danger, Kevin Bizier (24-2-0) a dû travailler dur, samedi après-midi, pour vaincre le Français Fouad El Massoudi (12-5-0) par décision majoritaire.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 8 / 14
  • Confronté à un adversaire qui ne représentait d'apparence aucun danger, Kevin Bizier (24-2-0) a dû travailler dur, samedi après-midi, pour vaincre le Français Fouad El Massoudi (12-5-0) par décision majoritaire. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Confronté à un adversaire qui ne représentait d'apparence aucun danger, Kevin Bizier (24-2-0) a dû travailler dur, samedi après-midi, pour vaincre le Français Fouad El Massoudi (12-5-0) par décision majoritaire.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 9 / 14
  • Artur Beterbiev (8-0) a gagné par K.-O. au 4e round contre Gabriel Campillo (25-7-1) (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Artur Beterbiev (8-0) a gagné par K.-O. au 4e round contre Gabriel Campillo (25-7-1)

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 10 / 14
  • Artur Beterbiev (8-0) a gagné par K.-O. au 4e round contre Gabriel Campillo (25-7-1) (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Artur Beterbiev (8-0) a gagné par K.-O. au 4e round contre Gabriel Campillo (25-7-1)

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 11 / 14
  • Les gants roses de Sébastien Bouchard n'ont laissé aucune chance à Denis Farias. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Les gants roses de Sébastien Bouchard n'ont laissé aucune chance à Denis Farias.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 12 / 14
  • Les gants roses de Sébastien Bouchard n'ont laissé aucune chance à Denis Farias. (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Les gants roses de Sébastien Bouchard n'ont laissé aucune chance à Denis Farias.

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 13 / 14
  • Combat de Julian Williams face a Joey Hernandez (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    Combat de Julian Williams face a Joey Hernandez

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 14 / 14

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Confronté à un adversaire qui ne représentait d'apparence aucun danger, Kevin Bizier (24-2-0) a dû travailler dur, samedi après-midi, pour vaincre le Français Fouad El Massoudi (12-5-0) par décision majoritaire.

«C'est le pire combat que je l'ai vu livrer en carrière», a confié au Soleil son entraîneur, Samuel Décarie-Drolet, au terme du duel de huit rounds qui s'est soldé par des cartes des juges de 78-74, 78-74 et 76-76, en faveur du héros local.

À son premier combat depuis sa défaite par décision partagée face à Jo Jo Dan en décembre, Bizier s'est rapidement emparé du centre du ring, mais il a mis plusieurs rondes à percer la défensive de El Massoudi, qui en a profité pour faire des dommages en contre-attaque.

«Ça a été dur de s'adapter à son style», a admis le boxeur de Québec, dont le visage était tuméfié après le combat. «Il était vraiment difficile à boxer. Il rentrait avec sa tête puis se sauvait. Ça m'a pris au moins trois ou quatre rounds avant d'être bien synchronisé.»

Si l'équipe de Kevin Bizier craignait que la blessure qu'il traîne à l'oeil droit depuis son combat contre Dan lui pose problème, c'est plutôt son oeil gauche qui s'est mis à saigner tôt dans le combat après un échange avec El Massoudi.

Pour Yvon Michel, Bizier s'est montré trop agressif en début de combat. «Kevin s'est lancé sans respect sur son adversaire. Il n'était peut-être pas prêt mentalement.»

«On est à Québec, je veux boxer et donner un spectacle, et là j'arrive contre un gars qui boxe un peu croche... Je voulais peut-être un peu trop bien faire», a admis le boxeur du club Le Cogneur à Limoilou.

Adversaire méconnu

Kevin Bizier a été rapide après le combat à pointer le fait qu'il ne s'était pas préparé en fonction d'un boxeur comme El Massoudi, déniché comme remplaçant de son compatriote Stanislas Salmon. «Quand tu ne sais pas du tout comment un gars boxe, c'est dur. On n'avait vu aucune vidéo. On s'était préparés pour un gars plus droit et là, une semaine d'avance, on se fait donner ce gars-là.»

Une explication que balaie son promoteur, Yvon Michel. «El Massoudi ne s'était pas préparé pour Bizier non plus. Kevin est un boxeur de calibre international qui doit être capable de composer avec un remplaçant de dernière minute. Je ne veux pas le blâmer, mais c'est une leçon qu'il a eue.»

Comme prévu, Kevin Bizier passera sous le bistouri dans les prochaines semaines pour régler sa blessure à l'arcade sourcilière droite, gracieuseté d'un coup de tête de Jo Jo Dan.

Ce n'est qu'après ce problème réglé que GYM mettra de l'avant ses plans pour relancer Bizier, explique Yvon Michel.

Samuel Décarie-Drolet n'est cependant pas trop pressé de ramener son boxeur à l'entraînement. «On est peut-être revenus trop vite pour ce combat. Là, on va vraiment le laisser revenir au gym par lui-même.»

Ni l'argent ni l'histoire

Dans les jours précédant le combat, Kevin Bizier semblait tenir pour acquis qu'il aurait soit la chance de disputer un combat plus payant sur la portion télédiffusée du gala, soit l'honneur de clôturer la dernière soirée de boxe de l'histoire du vieux Colisée, en fonction du déroulement du gala. Il n'a eu droit ni à l'un ni à l'autre. Le Québécois a foulé le ring dès que les caméras de CBS se sont fermées après le combat d'Adonis Stevenson, et c'est plutôt le Néo-Écossais Custio Clayton qui a écrit la dernière ligne de l'histoire de la boxe au Colisée avec une victoire facile en deux rounds sur le Belge Ronald Berti.

Live Blog Gala Stevenson-Bika en direct du Colisée Pepsi
Partager

À lire aussi

  • Stevenson conserve sa ceinture: passons à Kovalev

    Boxe

    Stevenson conserve sa ceinture: passons à Kovalev

    La prochaine étape dans la carrière d'Adonis Stevenson s'appelle Sergey Kovalev. «Je suis rendu là!» a lancé le champion du monde mi-lourd du WBC,... »

  • Beterbiev crucifie Campillo

    Boxe

    Beterbiev crucifie Campillo

    En cette veille de Pâques, les amateurs de boxe ont eu droit à une crucifixion en règle avec la brutale victoire d'Artur Beterbiev aux dépens de... »

  • Un bon combat ou la fin pour Kevin Bizier

    Boxe

    Un bon combat ou la fin pour Kevin Bizier

    «Si je ne suis pas capable de bien performer contre un gars comme lui, je vais penser à ma fin de carrière.» Kevin Bizier (24-2, 16 K.-O.) ne se... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer