Beterbiev se relève et pulvérise Page

Surpris par une droite au premier round, Artur... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Surpris par une droite au premier round, Artur Beterbiev (à gauche) a passé le K.-O. à Jeff Page Jr avec 39 secondes à faire au round suivant.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La prochaine fois, il y a fort à parier que son nom ne fera pas l'objet d'une faute de frappe sur l'affiche promotionnelle du groupe GYM! Artur Beterbiev s'en est assuré, vendredi soir au Colisée de Québec, en remportant une victoire par K.-O. aux dépens de l'Américain Jeff Page Jr (15-1, 10 K.-O.) avec 39 secondes à faire au deuxième round.

Après avoir été surpris par une droite à la toute fin du premier round, Beterbiev a attaqué sans relâche dès la reprise suivante pour envoyer son rival trois fois au plancher. «La première chose qu'il m'a dite, c'est "No punch", il ne l'a jamais touché. Il s'agissait plus d'une perte d'équilibre après avoir mis son pied sur celui de Page. Il reste que pour son orgueil, c'était quelque chose de difficile à prendre et il a bien fini ça», résumait l'entraîneur Marc Ramsay.

Beterbiev signait ainsi une septième victoire par K.-O. en autant de combats. Même s'il épate la galerie à chaque fois qu'il grimpe dans le ring, le poids mi-lourds de 29 ans n'étonne plus son mentor.

«Je le vois à tous les jours, Artur s'entraîne avec des gens au sommet de l'industrie de la boxe et on ne refusera aucun adversaire. Comme je suis très critique, je lui donnerais une note de 7 sur 10 pour ce combat. Je comprends les gens d'avoir été surpris et gelés pendant une seconde, mais ça fait partie du sport. À la boxe, lorsqu'un coup de poing t'envoie au tapis, c'est le compte de huit. On savait que Page serait en mouvement, et après le premier round, on a demandé à Artur de couper l'angle de déplacement et il l'a bien appliqué. La deuxième [charge] a été dévastatrice», indiquait Ramsay.

La victoire de Beterbiev s'accompagnait de trois ceintures, soit celle de l'Amérique du Nord de l'IBF, celle de la NABA et celle de la NABO. «Pour grimper au classement, il faut en détenir le plus possible et il lui manque encore celle de la NABF, c'est la prochaine étape. Jean [Pascal] la détient encore et il va bientôt l'abandonner», disait Ramsey à propos de l'avenir à court terme de son protégé.

Partager

À lire aussi

  • Stevenson toujours champion

    Boxe

    Stevenson toujours champion

    Adonis Stevenson a conservé son titre de champion du monde des poids mi-lourds de la WBC, tard vendredi soir au Colisée Pepsi, en l'emportant par... »

  • Kevin Bizier plie encore

    Boxe

    Kevin Bizier plie encore

    Kevin Bizier a perdu contre Jo Jo Dan. Encore. Même scénario, un an plus tard presque jour pour jour. Le boxeur de Saint-Émile s'est incliné par... »

  • Sébastien Bouchard 2.0 victorieux

    Boxe

    Sébastien Bouchard 2.0 victorieux

    Avant de rentrer au vestiaire, Sébastien Bouchard a fait le tour du Colisée. Il a célébré sa victoire dans les estrades, pris des photos avec ses... »

  • Adonis Stevenson reboxerait à Québec en avril

    Boxe

    Adonis Stevenson reboxerait à Québec en avril

    Le prochain combat d'Adonis Stevenson pourrait encore se tenir à Québec. Dès avril, dans le vieux Colisée. Andrzej Fonfara obtiendrait un combat... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer