• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Boxe 
  • > Dmitry Sukhotsky veut geler Adonis «Superman» Stevenson 

Dmitry Sukhotsky veut geler Adonis «Superman» Stevenson

Dmitry Sukhotsky et Adonis Stevenson ont gardé leur... (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Dmitry Sukhotsky et Adonis Stevenson ont gardé leur calme en conférence de presse, mardi, à quelques jours de leur combat de championnat vendredi au Colisée pour le titre mondial WBC des mi-lourds.

Photo Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même s'il fera figure de négligé face à Adonis «Superman» Stevenson vendredi, Dmitry Sukhotsky s'est dit convaincu de posséder les outils nécessaires pour détrôner le champion de la WBC.

«C'est mon calme, ma concentration et ma préparation qui me permettent d'espérer l'emporter», a-t-il lancé en russe, des propos traduits par Mme Anna Reva, la gérante d'Artur Bertebiev. «Je suis un homme typique de la Sibérie. Je suis fort et déterminé. Mais c'est difficile pour moi de vraiment expliquer quel genre de boxeur je suis. Les gens le verront quand je serai dans le ring.»Classé 13e au monde et deuxième en Russie, Sukhotsky présente un dossier de 22-2-0, 16 K.O. depuis ses débuts chez les professionnels en 2005. En une seule occasion, il s'est battu dans un combat de championnat. C'était en 2012. Il avait affronté Cornelius White pour la ceinture IBF. Et c'est par décision unanime qu'il avait perdu.

Interrogé à savoir si le fait qu'il n'avait jamais été au tapis au cours de sa carrière lui laissait croire que le combat puisse se rendre à la limite de 12 rounds, le Russe a indiqué qu'il ne pouvait pas prévoir l'issue de celui-ci. Il a expliqué qu'à cause de la force de frappe des deux boxeurs dans le ring, il y avait de grandes possibilités que le duel se termine après qu'un des deux pugilistes eut été envoyé au tapis.

«Comme je n'ai pas de boule de cristal, je ne peux faire aucune prédiction pour le combat de vendredi. Je souhaite simplement que les amateurs aient droit à un bon spectacle et que ce soit le meilleur qui l'emporte.

«Personnellement, je veux montrer aux gens ce dont je suis capable. Et je me suis vraiment bien préparé pour ce combat. Je me sens super bien et solide. Je suis content d'avoir cette opportunité de me battre pour un championnat du monde. Et j'ai hâte de monter dans le ring. Je respecte beaucoup Adonis Stevenson, mais j'ai pu voir dans ses yeux qu'il était intimidé par moi. Il n'y a pas de doute que je suis venu pour la victoire et que je veux gagner par K.O.»

Conscient qu'il ne sera pas le favori local, vendredi, Sukhotsky a indiqué que la réaction de la foule à son endroit ne le dérangera pas. «Tout le monde dit que Stevenson l'emportera facilement», a lancé Valery Bespalov, l'entraîneur de Sukhotsky. «Dmitry s'est très bien préparé pour son combat. J'espère qu'il va démontrer toute l'étendue de ses capacités lors de ce combat et que ce sera intéressant. Tout le monde va avoir le plaisir de le voir à l'oeuvre.»

Seulement une valise

Arrivé à Québec, dimanche, Sukhotsky a finalement pu récupérer une de ses deux valises qui ne l'avaient pas suivi en Amérique du Nord quand il avait dû faire un transfert en France. «On en a trouvé une. L'autre est encore à Paris.»

Le boxeur russe a indiqué qu'il se plaisait beaucoup dans la Vieille Capitale. Et contrairement à certains boxeurs, il ne s'est pas plaint de l'hiver qui s'installe en cette mi-décembre. «Il fait vraiment chaud ici», a d'abord lancé à la blague l'athlète natif de Barnaul, en Sibérie. Plus sérieusement, il a continué. «Je me sens vraiment bien à Québec. Les gens sont accueillants.»

Ne parlant ni anglais ni français, Sukhotsky a indiqué qu'il ne pouvait ni lire ni comprendre les commentaires de Stevenson à son endroit. Une bonne chose, selon lui. «Si je savais ce qu'il dit à mon endroit, il pourrait peut-être arriver que le combat entre lui et moi ait lieu plus tôt que prévu.»

Partager

À lire aussi

  • Adonis Stevenson zen avec lui-même<strong></strong>

    Boxe

    Adonis Stevenson zen avec lui-même

    L'image que projette Adonis Stevenson ne ment pas. Il a du plaisir. Tout un contraste avec l'état d'esprit dans lequel il était quelques instants... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer