• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Boxe 
  • > Un combat de championnat du monde Bizier-Alexander à Atlantic City ou Québec 

Un combat de championnat du monde Bizier-Alexander à Atlantic City ou Québec

Kevin Bizier... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Kevin Bizier

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

(Québec) Ça se bouscule dans le monde de la boxe. Et pas juste dans le ring. Kevin Bizier est maintenant aspirant obligatoire au titre mondial des 147 livres de l'International Boxing Federation (IBF) et le champion l'invite à se battre le 18 mai, à Atlantic City. Le clan Bizier préférerait attirer Devon Alexander et sa ceinture au Colisée de Québec, le 22 ou le 29 juin.

Dans un mois jour pour jour, Alexander (24-1, 13 K.-O.) avait rendez-vous avec son aspirant obligatoire, Kell Brook (29-0, 19 K.-O.). Une première défense pour l'Américain depuis son triomphe du 20 octobre. Mais le Britannique s'est blessé au pied a dû se désister.

Pendant ce temps, Bizier (20-0, 14 K.-O.) grimpait au troisième rang des aspirants au trône d'Alexander. Puis le retrait de Brook a forcé l'IBF, mercredi, à établir le pugiliste de Saint-Émile comme premier aspirant, le deuxième échelon étant vacant.

Mais une demi-heure plus tôt, le téléphone avait déjà sonné dans le bureau d'Yvon Michel, le promoteur de Bizier. Richard Schaefer, promoteur d'Alexander et patron de Golden Boy Promotions, offrait à Bizier de remplacer Brook le 18 mai, à Atlantic City. Pour une jolie somme d'argent.

Le décret de l'IBF fournit toutefois une arme de taille au clan québécois et un peu plus de temps. Les deux partis ont maintenant jusqu'au 16 mai pour s'entendre ensemble, après quoi l'IBF irait en appel d'offres.

L'option du 18 mai n'est pas complètement écartée. Sauf que le temps manque. Bizier se préparait pour un combat le 25 mai, contre un adversaire encore inconnu et, surtout, de moindre envergure.

Et son entraîneur, Marc Ramsay, sera très occupé dans les prochaines semaines. Il passera une semaine en Argentine avec Antonin Décarie (27 avril) et devra ensuite parfaire la préparation de Jean Pascal, en vue du duel contre Lucian Bute (25 mai).

En plus, Alexander est gaucher. «On ne peut pas envoyer Kevin dans le combat le plus important de sa carrière sans avoir son entraîneur à côté de lui», laisse tomber Michel.

Michel songeait déjà à amener Alexander à Québec «au début de l'automne», comme il l'avait confié au Soleil, en début de semaine. Mais voilà qu'il revoit ses plans et pourrait proposer au champion de venir affronter le prétendant au Colisée aussi tôt que le 22 ou le 29 juin.

Une rencontre a réuni le boxeur, son père, le promoteur et l'entraîneur, mercredi après-midi, afin de soupeser les possibilités. L'avenue à suivre devrait être choisie aujourd'hui. Michel et Ramsay «aiment beaucoup les chances de Kevin» contre Alexander. Bizier a 28 ans, Alexander 26.

Le dernier gala de boxe tenu au Colisée de Québec remonte au 17 décembre 2011. La finale opposait justement Bizier à Lanardo Tyner, pour un titre nord-américain vacant. Quelques milliers de spectateurs étaient venus l'encourager. Les combats de championnat du monde entre Lucian Bute et Glen Johnson, en novembre 2011, et Jean Pascal et Bernard Hopkins, en décembre 2010, avaient attiré beaucoup plus d'amateurs.

«Je suis capable de le battre»

C'est un Kevin Bizier fébrile qu'on a joint, mercredi en soirée. Le boxeur de la capitale maintenant aspirant obligatoire au titre mondial des poids mi-moyens de l'IBF n'osait toutefois pas trop s'avancer. «Ça négocie entre les deux promoteurs. Yvon [Michel] va me donner des nouvelles dans les prochains jours», s'est-il d'abord contenté de dire. Puis il a baissé un peu la garde, à peine. «Si je suis bien préparé, j'y vais. Il s'agit d'avoir une bonne préparation, de mettre les gants contre quelques gauchers. Je sais que j'ai les habiletés et que si je suis bien entraîné, je suis capable de le battre», glisse-t-il, au sujet du champion Devon Alexander.

«Quand tu as une occasion comme ça, tu la prends. C'est le temps!» poursuit Bizier. Il admet néanmoins du bout des lèvres qu'un duel le 18 mai s'avérerait précipité. «Si c'est un peu plus tard, si c'est remis juste d'un mois...» laisse-t-il tomber, sans terminer sa phrase.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Kevin Bizier à Québec cet automne

    Boxe

    Kevin Bizier à Québec cet automne

    Kevin Bizier sera du gala tant attendu mettant en vedette Lucian Bute et Jean Pascal, le 25 mai, à Montréal. Mais le prochain combat d'importance... »

  • Un bon et long combat pour Bizier

    Boxe

    Un bon et long combat pour Bizier

    Et de 19 pour Kevin Bizier! Opposé à Doel Carrasquillo dans un combat de huit rounds présenté en sous-carte de l'affrontement entre Jean Pascal et... »

  • Kevin Bizier cinquième aspirant mondial

    Boxe

    Kevin Bizier cinquième aspirant mondial

    Même si elle n'avait rien de très étonnante, sa récente victoire contre Patryk Litkiewicz fait grimper Kevin Bizier au rang de cinquième aspirant... »

  • Kevin Bizier passe son tour

    Boxe

    Kevin Bizier passe son tour

    Le groupe Gym n'aura pas tardé à faire connaître sa décision. Vingt-quatre heures après avoir reçu de l'IBF un avis l'informant que Kevin Bizier... »

  • Kevin Bizier affrontera un Argentin de 39 ans

    Boxe

    Kevin Bizier affrontera un Argentin de 39 ans

    Tout juste remis de son épisode Devon Alexander qu'il a refusé d'affronter en combat de championnat du monde le 18 mai, Kevin Bizier apprend... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer