Les arbitres rencontreront Manfred

L'arbitre Chris Guccione a porté le bracelet lors... (AP, Chris O'Meara)

Agrandir

L'arbitre Chris Guccione a porté le bracelet lors du match de samedi entre les Rays de Tampa Bay et les Mariners de Seattle.

AP, Chris O'Meara

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Les arbitres du baseball majeur ont mis fin à leur protestation en lien avec ce qu'ils avaient qualifié de «comportement abusif de la part d'un joueur» après que le commissaire Rob Manfred eut offert de rencontrer le comité de gouvernance de leur syndicat.

La plupart des arbitres ont arboré un bracelet blanc au poignet, samedi, pour contester la décision du Bureau du commissaire de n'imposer qu'une amende au deuxième but Ian Kinsler, des Tigers de Detroit.

Lors d'une sortie en règle plus tôt cette semaine, Kinsler n'avait pas mâché ses mots à l'endroit de l'arbitre Angel Hernandez, qu'il avait qualifié de mauvais et de qui il avait dit qu'il «devait tout simplement partir».

Dans une série de gazouillis, dimanche, l'Association mondiale des arbitres a annoncé que Manfred a suggéré d'organiser une rencontre pour discuter de leurs inquiétudes. Le syndicat a aussi fait savoir que les arbitres avaient décidé de ne plus porter les bracelets afin de «démontrer leur bonne foi».

En dévoilant l'initiative d'arborer ces bracelets, l'Association mondiale des officiels avait critiqué avec véhémence la décision du Bureau du commissaire.

«Le traitement laxiste du comportement abusif d'un joueur, de la part du Bureau du commissaire, envoie le mauvais message aux joueurs et aux gérants. Les arbitres deviennent une cible de choix, et c'est néfaste pour le sport, avait déclaré l'Association. Ça suffit! Les arbitres vont porter le bracelet jusqu'à ce que nos inquiétudes soient traitées avec sérieux.»

«L'attaque verbale à l'endroit d'Angel a dénigré tous les arbitres et elle est inacceptable, avait également déclaré le syndicat des arbitres. Le Bureau du commissaire n'a pas réussi à régler comme il se doit cette attaque et d'autres à l'endroit des arbitres.»

De son côté, Kinsler n'avait pas paru trop ému par la réaction des officiels. «Je ne m'y arrête pas vraiment. J'espère qu'ils porteront les bracelets blancs pendant toute leur carrière. Je m'en balance. J'ai dit ce que je ressentais et ce que je pensais. S'ils sont offensés, c'est leur problème.»

Les officiels en chef Joe West, Gerry Davis et Bill Miller ont arboré les bracelets lors des premières rencontres de la journée, samedi. Hernandez en a porté un lors de l'affrontement entre les Diamondbacks de l'Arizona et les Twins du Minnesota.

Miller travaillait au deuxième coussin, tout juste aux côtés de Kinsler, lors du match entre les Dodgers de Los Angeles et les Tigers au Comerica Park. «Il n'est pas le point central de la situation. Ce n'est qu'un élément du casse-tête, avait précisé Miller.

«Il y a eu plusieurs cas où les arbitres ont été critiqués ou défiés. Il semble y avoir une hausse du nombre d'expulsions, et nous pensons qu'il est nécessaire de nous unir et de dire aux gens que nous sommes des êtres humains», a ajouté Miller.

Lundi dans un match au Texas, Kinsler a été expulsé par Hernandez après avoir été retiré sur trois prises. Le lendemain, Kinsler n'a pas mâché ses mots à l'endroit de Hernandez, affirmant que l'arbitre «modifiait l'allure de matchs de façon évidente».

«Non, je ne suis pas surpris à quel point il est un mauvais arbitre... Depuis le temps qu'il fait partie de la ligue, je ne sais pas comment il se fait qu'il puisse être aussi mauvais. Il a besoin de réévaluer son choix de carrière, vraiment. Point final», a lancé Kinsler.

Kinsler et Hernandez se sont donné une poignée de main sur le terrain avant le match de mercredi. Vendredi, le deuxième but des Tigers a admis qu'il avait reçu une amende, sans en préciser le montant.

Brad Ausmus, le gérant des Tigers, n'a pas voulu donner le montant non plus samedi. «C'est l'amende la plus importante que j'ai vu imposer à un joueur par le baseball majeur. Alors, je ne veux pas entendre - je ne veux pas qu'ils minimisent - qu'il n'a pas été puni.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer