Barry Bonds aurait voulu jouer une année de plus

Barry Bonds a conclu sa carrière avec 762... (AP)

Agrandir

Barry Bonds a conclu sa carrière avec 762 circuits.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
San Francisco

Barry Bonds voulait vraiment jouer une saison de plus. Alors qu'il y a 10 ans, il devenait le roi des coups de circuit, Bonds a indiqué à l'Associated Press lundi qu'il croit qu'il aurait atteint la barre des 800 circuits ou qu'il en serait venu très près si sa carrière n'avait pas pris fin en pleines allégations de dopage et d'un procès.

Bonds a admis que ça avait fait mal de devoir quitter une brillante carrière de 22 ans sans qu'on ne le souligne après avoir abaissé la marque de Hank Aaron en 2007, avec les Giants de San Francisco.

On n'a jamais discuté du retour possible de Bonds pour 2008. Il a été accusé d'entrave à la justice et de parjure par un grand jury cet hiver-là. Il a ajouté qu'il n'a pas relancé l'équipe, puisqu'on lui avait dit «qu'il ne reviendrait pas, un point c'est tout».

Trouvé coupable d'entrave à la justice, la décision a été renversée en 2015. Maintenant âgé de 53 ans, Bonds travaille pour les Giants. Il était au AT & T Park, lundi, là où il avait frappé son 756e circuit pour dépasser Aaron.

Allégations de dopage

Bonds a conclu sa carrière avec 762 coups de quatre buts, et l'homme aux sept titres de joueur par excellence de la Nationale a mis fin à sa carrière alors qu'il faisait l'objet d'allégations de dopage.

«Oui, ça ne devrait faire que neuf ans. J'aurais dû jouer une année de plus, j'aurais dû avoir l'occasion [de frapper 800 circuits], a affirmé Bonds, debout derrière la cage des frappeurs. Mais c'est correct. Ces 22 années ont été bonnes. J'aurais simplement souhaité me retirer d'une meilleure façon ou d'une autre façon, peu importe comment vous voulez le dire.

«Je me trouvais à quoi? [38] circuits de 800? J'aurais été bien près. Je n'aurais jamais connu une saison de moins de circuits, peu importe les circonstances.»

Bonds dit ne pas avoir réalisé que son exploit remontait à 10 ans, jusqu'à ce que les Giants l'invitent à assister à la rencontre de lundi, remportée par les Cubs de Chicago 5-3.

Tandis que les frappeurs des Giants s'échauffaient, Bonds s'est demandé ce qui aurait pu se produire avec une saison de plus.

«Ça va toujours me démanger, parce que ça n'a pas été fait de la bonne façon. Les choses sont ce qu'elles sont. Mais de dire au revoir comme ça après tout ça, ce n'est pas cool», ajoute Bonds.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer