Les juniors cubains continuent d'épater

Après avoir écrasé les Cardinals de Lasalle 26-0,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Après avoir écrasé les Cardinals de Lasalle 26-0, lundi soir, l'équipe nationale junior cubaine a signé une deuxième victoire en sol québécois, mardi, en l'emportant 9-3 sur les Alouettes de Charlesbourg.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'équipe nationale junior cubaine poursuivait sa tournée des villes de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) en faisant un arrêt à Charlesbourg, où elle a défait les Alouettes par la marque de 9-3, devant des estrades bondées, au Stade Henri-Casault, mardi soir.

C'est sous les yeux de quelques recruteurs, dont un des Yankees de New York, que les visiteurs de l'île des Caraïbes ont poursuivi leur domination québécoise amorcée la veille à Lasalle, où ils ont pulvérisé les Cardinals 26-0. Cela n'a pas empêché la formation locale d'apprécier l'expérience unique vécue.

«Premièrement, on avait des frissons avant le match. C'était la plus grosse foule à Casault depuis longtemps. De notre côté, on n'avait aucune pression sur nous, à part celle d'avoir du fun», a raconté l'entraîneur-chef des Alouettes, Jean-Nicolas Blanchet.

Après seulement deux tours au bâton, mardi, la formation cubaine dirigée par Alexi Martinez menait déjà 6-0 sur les Alouettes, qui ont toutefois fait preuve de caractère en revenant de l'arrière en fin de deuxième, grâce à un circuit de deux points de Brendon Lecours.

«À 6-0, on frappait quand même bien la balle, on savait qu'on était capables de jouer avec eux. C'est ce qu'on a fait. Notre partant Olivier Mailloux n'a rien donné en cinq manches. À un moment donné, on avait les buts remplis et on n'a pas été capables d'aller chercher les gros coups sûrs. Mais je suis très content de la soirée. Au-dela du résultat, ç'a été une soirée inoubliable. C'était irréel d'affronter des talents comme ceux-là», a poursuivi Blanchet.

Talent «à la surface»

Malgré sa confortable avance, l'attaque cubaine ne s'est pas relâchée, ajoutant trois points au tableau, grâce à un circuit de deux points de Mailon Alonso, en troisième manche, et un mauvais lancer à Miguel Gonzalez, en quatrième.

Les locaux ont réduit l'écart à 9-3 en fin de cinquième, lorsque Félix Castilloux s'est vu accordé un but sur balles, alors que les coussins étaient remplis, mais il était trop peu trop tard pour les Alouettes.

Le premier-but Michel Triana a été le meilleur à l'attaque chez les juniors cubains, frappant trois fois en lieu sûr en quatre apparitions au bâton et produisant trois points.

«Ils sont venus avec leur club A, des joueurs de 15 à 18 ans. Nous, on aligne plus des hommes, qui sont âgés jusqu'à 22 ans. Eux, le talent remonte à la surface. Ils ont frappé des coups sûrs bien placés dans le bon temps. Mais on a quand même profité de leur inexpérience en retirant trois coureurs sur les sentiers pendant le match. Il reste que c'était beau à regarder. Défensivement, c'est fou comment c'était beau à regarder!» n'a pu retenir le pilote des Alouettes, qui a profité de sa tribune pour plaider en faveur de l'amélioration des installations dédiées au baseball à Québec.

Plus tôt en journée, les joueurs cubains avaient été reçus à l'hôtel de ville, où le maire Régis Labeaume les avait invités à signer le registre des visiteurs de la Ville de Québec. Ils seront de retour dans la capitale le 12 juillet, afin d'y affronter les Diamants, au Stade Canac.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer