Les Aigles prennent un nouveau départ

Ayant pris la barre des Aigles en pleine... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Ayant pris la barre des Aigles en pleine saison - et en pleine débâcle - l'été dernier, T.J. Stanton a surtout axé son recrutement sur les lanceurs pour permettre à son club d'être compétitif.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour la première fois, les Aigles entament une saison avec un autre gérant que Pierre-Luc Laforest. Le nouvel homme de confiance en Mauricie, T.J. Stanton, a gardé les services de neuf porte-couleurs de l'édition 2016 dont la saison, du moins sur le terrain, peut se résumer en un mot : cauchemar.

Champions insoupçonnés en 2015, les Oiseaux ont déçu leurs partisans l'été dernier, alors qu'on s'attendait à ce que l'équipe soit compétitive pendant une saison complète, ce qui ne s'est encore jamais produit à Trois-Rivières. Il faut dire que les Aigles ont souffert de plusieurs blessures, dont certaines à des vétérans.

Stanton a concentré son recrutement sur la qualité des lanceurs. Ainsi, deux des quatre casiers des vétérans seront occupés par des partants : Matthew Rusch et le nouveau venu Jeremy Kehrt, 31 ans, qui a disputé cinq campagnes au niveau AAA et sept autres au sein des filiales AA des Red Sox et des Dodgers.

Le stoppeur Nick Sarianides effectue un retour à Trois-Rivières après avoir baigné dans le baseball affilié de 2014 à 2016. Il fait partie d'un trio de releveurs qui sera à surveiller, aux côtés du Cubain Miguel Lahera et du Dominicain Angel Rincon.

En défensive, l'arrêt-court cubain Alexander Ayala tentera de faire aussi bien à cette position que Pedro Lopez il y a deux ans. Le Vénézuélien Javier Herrera, le meilleur cogneur du club, pourra quant à lui disputer la saison au complet puisqu'il a obtenu son statut de réfugié au Canada. Les Aigles devraient avoir plus de puissance au bâton.

***

Aigles de Trois-Rivières

  • Gérant : T.J. Stanton (2e saison)
  • Dossier 2016 : 35-65 (dernier rang)
  • Séries 2016 : exclus
  • Joueur incontournable : le receveur Kyle Lafrenz revient pour une quatrième saison. Il a une réputation enviable et les lanceurs adorent travailler avec lui, car il agit tel un général derrière la plaque. S'il retrouve ses moyens au bâton, ce sera encore mieux
  • As de la rotation : Matthew Rusch, fiche de 7-8 (3,82)
  • Plus gros ajouts : l'arrêt-court cubain Alexander Ayala (,382 en 83 rencontres à Cuba l'an passé) et son compatriote, le releveur Miguel Lahera.
  • Il leur manquera : le voltigeur Steve Brown était l'un des deux meilleurs frappeurs du club avec Javier Herrera malgré un manque de constance.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer