Classique mondiale de baseball: du patriotisme tempéré

Le receveur des Indians de Cleveland, Roberto Perez,... (AP, Ross D. Franklin)

Agrandir

Le receveur des Indians de Cleveland, Roberto Perez, s'est dit honoré de représenter Porto Rico à la Classique mondiale de baseball.

AP, Ross D. Franklin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Miami

Avec le bruit des trompettes, des tambourins et des spectateurs en liesse, l'atmosphère au Marlins Park sera digne d'un carnaval pendant la Classique mondiale de baseball (CMB), cette semaine. Mais tout ça sonne faux aux oreilles des dirigeants d'équipes des ligues majeures.

Les matchs de la Classique donnent souvent lieu à un effort maximal, et c'est précisément ce qui inquiète les décideurs des grandes ligues. «Il y a un risque de blessure», a résumé le gérant Dusty Baker, des Nationals de Washington.

«Je pense que la plupart des gérants aimeraient mieux que leurs joueurs n'y participent pas», ajoute celui des Blue Jays de Toronto, John Gibbons. «Mais le tournoi a été bénéfique pour le baseball.»

La CMB, qui a commencé lundi en Corée du Sud, attire des foules animées et bruyantes, ce qui enchante les joueurs. Mais elle se déroule peu après le début des camps d'entraînement, et les joueurs n'ont pas tendance à mettre la pédale douce. Tout ça moins d'un mois avant le début de la saison régulière du baseball majeur (dans le cas de la finale, on parle d'une dizaine de jours seulement).

La peur d'une blessure est devenue un incontournable de l'événement, au même titre que les élans patriotiques. «L'intensité du jeu, du début à la fin, et le dévouement des partisans, même les plus loin de l'action, ce ne sont pas des choses qui nous sont familières à ce temps-ci de l'année», fait valoir le gérant A.J. Hinch, des Astros de Houston.

Hanley Ramirez, des Red Sox de Boston, a dû être opéré au pouce après s'être blessé dans la finale de 2013. On soupçonne aussi des effets latents, mais c'est plus difficile à cerner. Il reste qu'après le tournoi de 2009, Edinson Volquez, Jake Peavy, Daisuke Matsuzaka et Scot Shields ont figuré parmi une vingtaine de lanceurs éprouvés par des blessures.

Volquez, qui joue avec les Marlins, s'y trouve de nouveau cette année. Le Dominicain admet que la CMB change la façon dont il se prépare pour la saison. «Ce n'est pas la Ligue des cactus ou des pamplemousses, dit-il. Vous livrez bataille à un autre pays, alors vous y mettez beaucoup d'efforts.»

Entraînement en conséquence

Certains joueurs comme Marcus Stroman et Dellin Betances, ont commencé leur entraînement personnel plus tôt durent l'hiver, en sachant qu'ils vont passer moins de temps que d'autres en Floride, avant la saison régulière.

«Il n'y a pas tant de matchs que ça avant la Classique, a dit Betances. Mais je pense que l'adrénaline va entrer en ligne de compte. Je vais être prêt.»

Les Américains comptent sur 18 joueurs ayant pris part au Match des étoiles, deux qui ont été le joueur le plus utile, et neuf qui ont obtenu un Gant doré. Les autres clubs ont aussi leur bonne part de joueurs des ligues majeures.

«C'est un honneur pour moi d'être choisi. Nous n'avons pas souvent la chance de représenter notre pays», a dit le Portoricain Roberto Perez, un receveur avec les Indians de Cleveland. «Il va toujours y avoir des blessures. C'est un risque, mais c'est aussi une occasion unique de jouer pour votre pays.»

Le gérant des Marlins de Miami, Don Mattingly, fait remarquer que le côté intense de la Classique peut avoir un bon côté, comme amener les joueurs à raffiner leurs habiletés.

Hinch mentionne la valeur de ce vécu pour des jeunes tel que son joueur d'avant-champ Alex Bregman, qui en sera cette année à sa première saison complète. «Je pense qu'il faut séparer l'anxiété du gérant de ce qui peut être vécu, a dit Hinch. Bregman va être comme un petit garçon dans un magasin de bonbons. C'est de l'expérience qui est dure à quantifier.»

Israël a raison de la Corée du Sud 2-1

Scott Burcham a poussé le point gagnant au... (AP, Lee Jin-man) - image 3.0

Agrandir

Scott Burcham a poussé le point gagnant au marbre à l'aide d'un simple en 10e manche pour mener Israël à un gain de 2-1 contre la Corée du Sud.

AP, Lee Jin-man

Scott Burcham a poussé le point gagnant au marbre à l'aide d'un simple en 10e manche pour mener Israël à un gain de 2-1 contre la Corée du Sud lors de l'ouverture de la Classique mondiale de baseball.

Israël a pris les devants en deuxième manche. Tyler Krieger a soutiré un but sur balles à Won-Jun Chang avec les coussins remplis, mais la Corée du Sud a nivelé la marque trois manches plus tard, quand le simple de Geong-Chan Seo face à Jeremy Bleich a poussé Jae-Ho Kim, posté au troisième but, jusqu'au marbre.

Ike Davis a amorcé la poussée victorieuse en soutirant un but sur balles à Chang-Yong Lim après un retrait en 10e manche. Il a atteint le troisième sur le simple de Ryan Lavarnway. Après que Tyler Krieger eut été retiré sur un ballon en tentant un amorti suicide, Burhcam, un joueur de 23 ans qui évolue dans l'organisation des Rockies du Colorado, a frappé une balle que le deuxième-but Geon-Chang Seo a récupérée en glissant, mais aucun jeu n'a été possible. Le coureur suppléant Mike Meyers est venu marquer sur le coup sûr à l'avant-champ.

Josh Zeid a ensuite retiré les trois frappeurs, dont deux sur des prises, à se présenter contre lui en fin de manche pour inscrire la victoire à sa fiche. Le partant Jason Marquis a alloué deux coups sûrs en trois manches. Chang-Yong Lim a subi la défaite.

Des matchs du tournoi à la ronde seront également présentés à Miami, Tokyo et Guadalajara, au Mexique. Le deuxième tour sera disputé à San Diego et Tokyo, tandis que la finale sera jouée au Dodger Stadium de Los Angeles, du 20 au 22 mars.

Le Canada fait partie du groupe C, qui dispute ses matchs à Miami. Il est jumelé aux États-Unis, à la République dominicaine et à la Colombie. Il disputera son premier match jeudi, contre la République dominicaine, à 18h.

Beltre se joint aux Dominicains

Adrian Beltre, des Rangers du Texas, a indiqué... (AP, Charlie Riedel) - image 4.0

Agrandir

Adrian Beltre, des Rangers du Texas, a indiqué qu'il va se joindre aux Dominicains à la Classique mondiale.

AP, Charlie Riedel

Par ailleurs, le troisième but Adrian Beltre, des Rangers du Texas, a indiqué qu'il va se joindre aux Dominicains à la Classique mondiale. Le quintuple vainqueur du Gant doré se sent mieux après avoir disputé quelques rencontres au camp d'entraînement des Rangers. «Je veux représenter mon pays, a dit Beltre. C'est un tournoi extrêmement populaire dans mon pays, et c'est ma dernière occasion d'y participer.»

L'athlète de 37 ans a raté la première semaine du camp d'entraînement des Rangers en raison d'une blessure au mollet gauche, qu'il a subie en s'entraînant chez lui cet hiver.

«Peut-être que je ne suis pas à 100 %, mais je ne me rappelle plus de la dernière fois où je l'ai été», a dit Beltre, qui entamera sa 20e saison dans les majeures à 58 coups sûrs du plateau des 3000. Il a frappé pour ,300 la saison dernière avec 32 circuits et 104 points produits.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer