Verlander et Cabrera sur le marché?

N'ayant pas gagné la Série mondiale depuis 1984... (AP, Phil Long)

Agrandir

N'ayant pas gagné la Série mondiale depuis 1984 malgré une des masses salariales les plus élevées du baseball, les Tigers pourraient opter pour une reconstruction. Ainsi, les joueurs plus âgés tels que Miguel Cabrera qui touchent des salaires de plus en plus élevés pourraient être échangés afin de favoriser une vision à long terme de la formation.

AP, Phil Long

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Scottsdale

L'as lanceur Justin Verlander et le frappeur de puissance Miguel Cabrera, tous deux des Tigers de Detroit, pourraient être disponibles pour les autres formations du baseball majeur, à condition qu'elles soient prêtes à payer le bon prix. Les White Sox de Chicago pourraient aussi échanger l'as-lanceur Chris Sale.

Ça ne fait même pas une semaine que les Cubs de Chicago ont remporté un premier titre de la Série mondiale en plus d'un siècle, et les équipes du baseball majeur ont déjà entamé des discussions en prévision de la saison 2017.

«Les conversations entre les directeurs généraux ont commencé plus tôt cette année et sont plus concrètes que par le passé», a noté le dg des Phillies de Philadelphie, Matt Klentak, mardi, lors du premier jour des assises annuelles du baseball.

Le faible nombre d'options à certaines positions sur le marché des joueurs autonomes explique cette situation. Frustrés de ne pas avoir gagné la Série mondiale depuis 1984 malgré une des masses salariales les plus élevées du baseball, les Tigers pourraient opter pour une reconstruction.

«Nous sommes ouverts à discuter de chaque joueur dans notre formation, a dit le dg Al Avila. Nous voulons que notre équipe soit bonne pendant plusieurs saisons, pas seulement à court terme. Nous devons avoir une vision à long terme. Et la transition, la première étape, pourrait être difficile.»

Invité six fois au Match des étoiles, Verlander, qui célébrera son 34e anniversaire en février, a compilé un dossier de 16-9 avec une moyenne de points mérités de 3,04 cette saison, sa meilleure depuis 2012. Il doit toucher un salaire de 28 millions $US lors de chacune des trois prochaines années.

Cabrera, invité à 11 reprises au Match des étoiles, aura 34 ans en avril. Il doit toucher un salaire de 28 millions $ la saison prochaine, 30 millions $ lors des quatre saisons suivantes, puis 32 millions $ en 2022 et 2023.

Les Tigers avaient une masse salariale d'environ 199 millions $ en 2016, derrière les Dodgers de Los Angeles, les Yankees de New York et les Red Sox de Boston. Ils ont compilé un dossier de 86-75 et ont terminé à huit matchs des Indians de Cleveland dans la section Centrale de l'Américaine. «Si quelqu'un pense qu'on ne peut que continuer à ajouter, nous allons avoir une masse salariale sans précédent», a déclaré Avila.

De l'intérêt pour Sale

Du côté du sud de Chicago, les White Sox ont connu un bon début de saison avant de finalement terminer avec une fiche de 78-84. Les White Sox ont gagné la Série mondiale en 2005, mais ils n'ont pas participé aux séries depuis 2008.

Sale, un gaucher qui aura 27 ans en mars, a été un joueur étoile lors de chacune des cinq dernières saisons. Il touchera 12 millions $ la saison prochaine et son contrat est assorti d'options pour l'équipe pour la saison 2018 à 12,5 millions $ et la saison 2019 à 15 millions $.

Le directeur général des White Sox, Rick Hahn, a admis que des équipes l'avaient contacté au sujet de Sale, mais Hahn a aussi noté qu'il avait parlé de l'avenir de l'équipe avec le propriétaire Jerry Reinsdorf et le vice-président Kenny Williams.

«Je pense que notre objectif est de nous placer dans une position où nous allons pouvoir gagner année après année, a dit Hahn. Nous nous sommes concentrés sur le succès à court terme. Mais nous avons eu des conversations avec Jerry et Kenny et nous comprenons que si nous voulons nous placer dans une meilleure position à long terme, nous devons être prudents.»

Premier Gant doré pour Anthony Rizzo

Anthony Rizzo n'a commis que six erreurs en 154... (AP, John Bazemore) - image 3.0

Agrandir

Anthony Rizzo n'a commis que six erreurs en 154 matchs cette saison.

AP, John Bazemore

L'étoile des Cubs de Chicago, les champions de la Série mondiale, brille encore plus grâce aux Gants dorés obtenus mardi par Anthony Rizzo et Jason Heyward. C'est un premier Gant doré pour le premier-but Rizzo, qui n'a commis que six erreurs en 154 matchs cette saison. Heyward, qui patrouille le champ droit, a été ainsi honoré pour la quatrième fois de sa carrière. Un autre joueur ayant pris part à la classique automnale a mérité le précieux trophée : l'arrêt-court Francisco Lindor, des Indians de Cleveland. Les receveurs Buster Posey (San Francisco) et Salavador Perez (Kansas City) figurent aussi parmi les lauréats, tout comme le troisième-but Adrian Beltre (Texas), le voltigeur Mookie Betts (Boston) et les lanceurs partants Zack Greinke (Arizona) et Dallas Keuchel (Houston).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer