Chicago rate son retour au Wrigley Field

Miguel Montero et les Cubs ont été limités... (AP, David J. Phillip)

Agrandir

Miguel Montero et les Cubs ont été limités à deux maigres coups sûrs lors des six premières manches, vendredi.

AP, David J. Phillip

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Chicago

La première présentation d'un match de la Série mondiale au Wrigley Field de Chicago depuis 1945 a semblé intimider la nouvelle génération des Cubs.

Les Cubs ont menacé en neuvième manche en plaçant des coureurs au deuxième et au troisième buts avec deux retraits, mais ils ont finalement vu les Indians prendre les devants 2-1 dans la Série mondiale en l'emportant 1-0 lors du troisième match, vendredi. Le quatrième affrontement aura lieu samedi (20h) à Chicago.

Les Cubs ont été limités à seulement cinq coups sûrs. Coco Crisp a produit le seul point du match en septième manche avec un simple contre le releveur Carl Edwards Jr qui a poussé au marbre Michal Martinez. Lors des six premières manches, trois joueurs des Indians avaient atteint le troisième but. Chaque fois, les Cubs avaient cependant trouvé une façon de se sortir d'impasse.

Après un retrait en première manche, Jason Kipnis et Francisco Lindor ont coup sur coup placé une balle en lieu sûr. Posté au troisième coussin, Kipnis a cependant vu son coéquipier se faire épingler au premier but par le partant des Cubs, Kyle Hendricks. Ce dernier a mis fin à la menace en retirant Mike Napoli sur des prises.

En quatrième manche, c'est Lindor qui n'a pu venir croiser le marbre. Lors d'un compte complet, Roberto Perez a figé sur une balle tombante qui est revenue dans la zone des prises. Plus tôt dans la manche, Hendricks avait concédé deux simples, un à Lindor, son deuxième de la rencontre, et l'autre à Jose Ramirez.

La soirée de travail mouvementée de Lindor s'est poursuivie en cinquième manche. Alors que les buts étaient tous occupés, le joueur d'arrêt-court de 22 ans s'est compromis dans un double jeu qui a fait rugir l'imposante foule au Wrigley Field.

Les Cubs ont été très timides au bâton, n'offrant pratiquement pas de menace à JoshTomlin, qui a quitté le match après quatre manches et deux tiers. Il n'a alloué que deux coups sûrs et un but sur balles. Hendricks a quant à lui été au monticule pendant quatre manches et un tiers, accordant six coups sûrs et deux buts sur balles.

Le Clemente à Granderson

Avant le match,  Curtis Granderson a reçu le prix Roberto-Clemente soulignant l'esprit sportif d'un joueur et son implication dans la communauté. Originaire de Blue Island, en banlieue de Chicago, il organise des camps de baseball et des programmes de croissance personnelle grâce à la Grand Kids Foundation. Le voltigeur a aussi fait un don de 5 millions $US à son alma mater d'Illinois-Chicago pour la construction d'installations intérieures et extérieures de baseball.

Granderson est le quatrième joueur des Mets à recevoir un tel honneur après Gary Carter (1989), Al Leiter (2000) et Carlos Delgado (2006). Clemente, une ancienne légende des Pirates de Pittsburgh, est décédé le 31 décembre 1972 lors d'un accident d'avion. L'avion transportait des biens pour venir en aide aux victimes d'un tremblement de terre au Nicaragua.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer