Kershaw se dresse entre les Cubs et l'histoire

Addison Russell est félicité après son circuit de... (AP, David J. Phillip)

Agrandir

Addison Russell est félicité après son circuit de deux points en sixième manche du match de jeudi, une victoire de 8-4 des Cubs contre les Dodgers à Los Angeles. S'ils remportent la rencontre de samedi à Chicago, les Cubs atteindront la  Série mondiale pour une première fois depuis 1945.

AP, David J. Phillip

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les Cubs de Chicago n'ont plus qu'à écrire l'histoire.

Les jeunes Cubs sont revenus au Wrigley Field avec une avance de 3-2 dans la série de championnat de la Ligue nationale face aux Dodgers de Los Angeles. Samedi (20h), ils auront la chance de mettre fin à une attente de plus de sept décennies en accédant à la Série mondiale.

«Nous n'évitons pas le sujet, c'est à notre portée maintenant. Mais je veux que nous nous concentrions sur le match de samedi. Jouons le match de samedi et voyons ce qui va arriver», a déclaré le gérant Joe Maddon.

Pour une concession qui a longtemps été définie par ses défaites mémorables, ce ne sera pas un samedi ordinaire. Mais ce ne fut pas une saison ordinaire.

Les Cubs ont mené les majeures avec 103 victoires et ont décroché le titre de la division centrale de la Nationale. Ils ont gagné plus de matchs que toutes les autres formations des Cubs depuis 1910. S'ils battent Clayton Kershaw et les Dodgers, ils affronteront les Indians de Cleveland en Série mondiale. Il s'agirait d'une première participation à la Classique automnale pour les Cubs depuis 1945. Une participation qui leur permettrait bien sûr de s'approcher d'un premier championnat depuis 1908.

Mais avant qu'ils puissent penser à ça, les Cubs doivent obtenir leur billet pour la Série mondiale et leur première chance survient contre Keshaw, un des lanceurs les plus dominants du baseball. Les Cubs, eux, feront confiance à Kyle Hendricks lors du sixième match.

«Nous avons déjà gagné deux matchs de suite», a déclaré Adrian Gonzalez, des Dodgers. «Ce pourrait être samedi et dimanche.»

19 points en deux matchs

Les Cubs sont venus de l'arrière dans cette série en surmontant deux revers consécutifs par blanchissage. Ils ont depuis inscrit 19 points en deux matchs.

Jon Lester a lancé durant sept manches, Addison Russell a poursuivi son travail au bâton avec un circuit qui a fait la différence et les Cubs ont battu les Dodgers 8-4, jeudi.

Russell a frappé la longue balle lors des deux derniers matchs et il est 5 en 10 après avoir amorcé les séries avec un coup sûr en 24 présences. Anthony Rizzo connaît lui aussi de bons moments avec cinq coups sûrs et un circuit en deux matchs. Javier Baez frappe également des coups sûrs importants en plus de se signaler en défensive au deuxième coussin.

C'est maintenant Kershaw qui aura la tâche de refroidir les ardeurs des Cubs. L'artilleur montre une fiche de 2-0 et une moyenne de points mérités de 3,72 en trois départs et une apparition en relève en séries, effaçant du même coup sa réputation de lanceur inconstant en séries.

Il était prêt à lancer jeudi après avoir obtenu trois jours de congé. Il en aura plutôt eu cinq, même s'il montera sur le monticule pour la quatrième fois en 12 jours.

«Nous sommes en retard d'un match, mais nous avons déjà gagné à l'étranger», a déclaré le gérant Dave Roberts. «Nous avons déjà gagné deux matchs. Et je pense qu'on doit se concentrer sur le sixième match. Nous avons un Kershaw reposé. Avec ça, nous nous sentons bien.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer