Chase Utley à la rescousse de Kershaw

Chase Utley a brisé l'égalité en frappant un... (AP, Jae C. Hong)

Agrandir

Chase Utley a brisé l'égalité en frappant un simple après deux retraits en huitième manche, et les Dodgers de Los Angeles l'ont emporté 6-5 face aux Nationals de Washington, mardi, pour provoquer la présentation d'un match ultime dans cette série de division de la Ligue nationale.

AP, Jae C. Hong

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

L'as-lanceur Clayton Kershaw a craint pendant un moment de revivre un cauchemar, mais Chase Utley est arrivé à la rescousse.

Utley a brisé l'égalité en frappant un simple après deux retraits en huitième manche après que l'enclos des Dodgers de Los Angeles eut connu des ratés en relève à Kershaw, et les Nationals de Washington ont encaissé un revers de 6-5, mardi, pour provoquer la présentation d'un match ultime dans cette série de division de la Ligue nationale.

Kenley Jansen a retiré les frappeurs des Nationals dans l'ordre en neuvième après avoir alloué quatre points la veille dans une défaite lors du troisième match. Il a ainsi empêché la formation de la capitale américaine d'enlever les honneurs d'une première série dans l'histoire de la franchise. «Je suis allé sur la butte, je me suis bien concentré et je me suis bien battu», a dit Jansen.

Le cinquième match sera présenté jeudi à Washington, et Max Scherzer sera sur la butte pour les Nationals. «Ça va être un excellent match de baseball, a déclaré Scherzer. L'effort fourni par les deux équipes depuis quatre matchs est incroyable. On assiste à du bon travail des lanceurs, des frappeurs et des défensives.»

Le gérant des Dodgers Dave Roberts a déclaré qu'il fera appel au gaucher Rich Hill et à la recrue Julio Urias, mais a refusé de révéler l'identité du partant. «S'il y en a qui n'ont plus confiance en cette équipe, c'est parce qu'ils ne nous ont pas vus jouer de l'année», a dit Roberts.

Adrian Gonzalez a claqué un circuit de deux points pour les Dodgers, qui ont envoyé Kershaw au monticule après seulement trois jours de repos dans l'espoir de prolonger leur saison.

«C'est ça, le baseball: une question de volonté», a dit le gérant des Nationals, Dusty Baker. «Kershaw était vidé. Nous le savions. Ils le savaient. Tout le monde le savait. Mais il a été brillant. C'est une des plus belles performances à laquelle j'ai assisté, particulièrement de la part d'un lanceur après seulement trois jours de repos.»

La victoire à Blanton

Le pointage était à égalité 5-5 après deux retraits en huitième manche lorsque Andrew Toles a été atteint par un lancer de Blake Treinen. Le frappeur suppléant Andre Ethier a enchaîné avec un simple dans la gauche et Utley a suivi avec un simple dans la droite, permettant à Toles de croiser le marbre pour porter la marque à 6-5. Joe Blanton a enregistré la victoire pour les Dodgers.

Les Dodgers, qui voulaient absolument éviter une autre élimination hâtive, ont opté pour Kershaw, le lauréat de trois trophées Cy-Young dans la Ligue nationale qui avait gagné le premier duel de la série, vendredi dernier, en dépit du fait qu'il avait accordé trois points en cinq manches.

Cette fois-ci, il a concédé cinq points et sept coups sûrs en six manches et deux tiers. Il a retiré 11 frappeurs sur des prises - égalant son deuxième meilleur total en carrière en séries éliminatoires - et a offert deux passes gratuites.

Le partant Joe Ross a effectué son premier départ en séries éliminatoires avec les Nationals, distribuant quatre points et trois coups sûrs en seulement deux manches et deux tiers. Le droitier de 23 ans a fait fendre l'air à trois frappeurs et alloué deux buts sur balles.

Les Cubs éliminent les Giants

Les joueurs des Cubs de Chicago célèbrent après... (AP, Ben Margot) - image 3.0

Agrandir

Les joueurs des Cubs de Chicago célèbrent après avoir éliminé les Giants de San Francisco, mardi. Les Cubs sont à la recherche d'un premier titre de la Série mondiale depuis 1908.

AP, Ben Margot

Javier Baez a couronné une poussée de quatre points en neuvième manche en brisant l'égalité à l'aide d'un simple d'un point et les Cubs de Chicago ont défait les Giants de San Francisco 6-5, mardi, remportant du même coup leur série de sections en quatre rencontres.

À la recherche d'un premier titre de la Série mondiale depuis 1908, les Cubs amorceront la série de championnat de la Ligue nationale à Chicago, dimanche. Ils affronteront soit les Dodgers de Los Angeles, soit les Nationals de Washington. Ces derniers disputeront un match ultime jeudi.

Limités à deux coups sûrs par Matt Moore lors des huit premières manches, les Cubs accusaient un retard de 5-2 avant d'orchestrer une remontée contre les releveurs des Giants en neuvième.

Les Cubs participeront donc à la série de championnat de la Nationale pour une deuxième saison de suite après avoir mis fin à la séquence impressionnante des Giants quand ils font face à l'élimination en séries.

Erreur coûteuse de Crawford

Le frappeur suppléant Willson Contreras a créé l'égalité 5-5 grâce à un simple de deux points avec aucun retrait. Deux frappeurs plus tard, Baez a produit le point gagnant et les Cubs ont donc profité de la deuxième erreur coûteuse de l'arrêt-court étoile Brandon Crawford et de la générosité des releveurs des Giants.

Un jour après avoir été malmené en huitième manche dans une éventuelle défaite de 6-5 en 13 manches, Aroldis Chapman a fermé les livres en retirant les Giants dans l'ordre sur trois retraits sur des prises en fin de neuvième manche. Quand Brandon Belt a fendu l'air pour mettre fin au match, les joueurs des Cubs ont couru vers Chapman pour célébrer autour du monticule.

Les Cubs pourront maintenant profiter de quelques jours de repos et le gérant Joe Maddon pourra envoyer ses lanceurs partants dans l'ordre souhaité en série de championnat.

Les frappeurs des Cubs ont malmené Johnny Cueto et Jeff Samardzija dans la série, mais ils ont attendu que Moore ne soit plus sur la butte pour achever les Giants.

La meilleure équipe du Baseball majeur cette saison avec un dossier de 103-58 a fait un pas de plus vers la fin d'une disette de 108 ans.

Les Cubs ont été balayés par les Mets de New York en série de championnat l'an dernier.

Intouchables depuis des années dans les situations avec le dos au mur, les Giants avaient gagné leurs 10 derniers matchs quand ils faisaient face à l'élimination en séries. Les champions de la Série mondiale en 2010, 2012 et 2014 ont vu leur chance d'ajouter un titre en 2016 prendre fin.

Moore a retiré 10 frappeurs sur des prises en huit manches.

Le partant des Cubs John Lackey a oeuvré pendant seulement quatre manches, allouant trois points aux Giants. Ces derniers ont ajouté deux points aux dépens de Justin Grimm en cinquième, mais Travis Wood, Carl Edwards fils et Hector Rondon les ont neutralisés par la suite.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer