David Price toujours aussi inefficace

David Price a été retiré du match en... (AFP, Jason Miller)

Agrandir

David Price a été retiré du match en quatrième manche après avoir accordé cinq points sur six coups sûrs.

AFP, Jason Miller

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Nouvel uniforme, même inefficacité... Les déboires de David Price en séries se sont poursuivis vendredi à Cleveland lorsque les Indians ont défait les Red Sox de Boston 6-0.

Que ce soit dans l'uniforme des Rays de Tampa Bay, des Tigers de Detroit, des Blue Jays de Toronto ou de Boston, le gaucher de 31 ans montre désormais un rendement de 0-8 en neuf départs éliminatoires et il devra faire face aux critiques bien méritées de la «Red Sox Nation».

Price a lancé durant trois manches et un tiers et a encore une fois raté une belle occasion de faire taire ses détracteurs qui affirment qu'il ne peut lancer sous pression. Il affichait pourtant un rendement de 10-2 en carrière contre les Indians, dont une fiche parfaite de 5-0 au Progressive Field.

«Je sais que j'aurai l'occasion de lancer encore en 2016», a dit Price, qui a maintenant une fiche de 17-9 en saison régulière. «Je le souhaite. Je serai prêt.»

Price, David Ortiz et les Red Sox se retrouvent toutefois en position précaire et espèrent pouvoir faire tourner le vent de côté dimanche (16h) lors du troisième match, qui sera disputé au Fenway Park. Il pourrait s'agir du dernier match de la carrière de celui qu'on surnomme «Big Papi».

«Nous sommes acculés au pied du mur», a reconnu le gérant John Farrell. «C'est assez clair. Nous retournons à la maison avec un retard de 0-2.»

Clay Buchholz (8-10, mpm de 4,78) sera sur la butte pour ce match sans lendemain. Les Indians délégueront Josh Tomlin (13-9, mpm 4,40).

Ortiz menotté

À son premier départ éliminatoire, Corey Kluber a connu peu d'ennuis contre les Red Sox, qui ont manqué une occasion de lui faire mal en quatrième. Il a donné deux buts sur balles avant de retirer Ortiz sur un ballon sur le premier tir. Ortiz a lancé son bâton au sol et l'anxiété a monté d'un cran au banc des Red Sox lorsque Kluber a retiré Hanley Ramirez sur des prises pour mettre un terme à la menace.

Ortiz n'a frappé aucun coup sûr en quatre présences au bâton et il a été retiré deux fois sur le premier lancer. Il ne compte qu'un seul coup sûr en deux matchs contre les Indians.

Kluber, qui a remporté 18 victoires contre 9 défaites en saison régulière, n'avait pas lancé en 10 jours, lui qui s'était étiré le quadriceps le 26 septembre, le soir où les Indians ont remporté le titre de la division centrale à Detroit. La blessure à l'artilleur inquiétait les amateurs des Indians, qui sont déjà privés des services de Carlos Carrasco et de Danny Salazar pour cette série.

Ne paraissant aucunement ennuyé, Kluber a limité les champions de l'Est de l'Américaine à trois coups sûrs en sept manches alors que les Indians ont fait un pas de plus vers une première finale de championnat depuis 2007. «Nous n'avons pas de gros noms. Nous n'avons pas les gros contrats et le reste», a déclaré le joueur de deuxième but, Jason Kipnis. «Nous avons 25 gars qui aiment la compétition et qui ont adopté le plan de match de cette équipe. C'est ce que nous avons.»

Lonnie Chisenhall s'est occupé de l'offensive avec un circuit de trois points contre Price en deuxième manche.

Une rare victoire de Kershaw en octobre

Même s'il a encore une fois connu des ennuis au mois d'octobre, le lanceur Clayton Kershaw en a fait juste assez pour savourer une rare victoire en séries lorsque Corey Seager et Justin Turner ont claqué des circuits contre Max Scherzer pour mener les Dodgers de Los Angeles à une victoire de 4-3 contre les Nationals dans le premier match de cette série de divisions de la Ligue nationale, vendredi à Washington.

«Ce fut difficile. Il y avait toujours des coureurs sur les sentiers. J'ai dû travailler», a déclaré Kershaw. «J'ai plié, mais je n'ai pas brisé.» Le gaucher, qui a obtenu trois trophées Cy Young en carrière, a alloué huit coups sûrs et enregistré sept retraits au bâton. Il a quitté la rencontre après avoir accordé trois points en cinq manches. Il  porté sa fiche en carrière en séries à 3-6.

Justin Turner célèbre dans l'abri des Dodgers après... (AP, Pablo Martinez Monsivais) - image 3.0

Agrandir

Justin Turner célèbre dans l'abri des Dodgers après son circuit de deux points en troisième manche du match contre les Nationals.

AP, Pablo Martinez Monsivais

«C'est bien de gagner, et surtout de le faire dans cette situation. Si je n'avais donné aucun point en sept manches et que nous avions perdu, ç'aurait été un sentiment différent. À ce moment-ci de l'année, il faut lancer les statistiques par la fenêtre et jouer pour gagner.» Quatre releveurs des Dodgers ont complété la besogne, puis le spécialiste des fins de match Kenley Jansen a obtenu son premier sauvetage de cinq retraits depuis le 13 avril.

Quant à Scherzer, qui a atteint le plateau des 20 victoires en saison régulière, les circuits sont son talon d'Achille depuis la dernière campagne. Il en a permis 27 en 2015 et 31 en 2016, un sommet dans les majeures. «J'ai fait quelques erreurs et elles ont été coûteuses. Je prends le blâme.»

Kershaw a concédé un seul but volé en 149 manches en saison, mais il en a alloué deux sur un seul tir en troisième manche lorsque Bryce Harper et Jayson Werth ont avancé de 90 pieds chacun. Anthony Rendon a suivi avec un simple au champ droit pour porter la marque à 4-2. La série se poursuit samedi à 16h.  AP

Lester gagne son duel contre Cueto

Javier Baez a réussi le seul coup d'éclat en attaque, un circuit en solo, et Jon Lester a remporté un spectaculaire duel de lanceurs contre Johnny Cueto pour offrir une courte victoire de 1-0 aux Cubs de Chicago contre les Giants de San Francisco, vendredi soir.

Baez a expédié l'offrande de Johnny Cueto dans les gradins du champ gauche après un retrait en huitième manche. Il s'agissait seulement du troisième coup sûr des Cubs dans cette rencontre et il leur a permis de prendre les devants 1-0 dans cette série de divisions de la Ligue nationale.

Après qu'ils se soient inscrits au tableau, les Cubs ont demandé à leur partant, Jon Lester, de demeurer dans l'abri en neuvième et ont offert la balle à leur spécialiste des fins de match, Aroldis Chapman. Buster Posey a alors claqué un solide double dans l'allée du champ centre-gauche après deux retraits en neuvième pour permettre aux Giants de menacer. Chapman a cependant forcé Hunter Pence à frapper un faible roulant à l'avant-champ pour sceller l'issue de la partie.

Jusqu'à ce dénouement favorable pour les partisans des Cubs, la tension était palpable dans les gradins du Wrigley Field. Cueto a conclu la rencontre en ayant donné trois coups sûrs et un point mérité, en plus de retirer 10 frappeurs sur des prises en huit manches. Lester, lui, a distribué cinq coups sûrs et fait fendre l'air à cinq frappeurs en huit manches.

La rencontre no 2 sera présentée samedi (20h) à Chicago.  AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer