Autre courte victoire des Indians sur les Jays

Jose Ramirez a claqué un circuit de deux... (AP, David Dermer)

Agrandir

Jose Ramirez a claqué un circuit de deux points aux dépens de Brett Cecil en huitième manche et les Indians sont venus de l'arrière pour l'emporter  3-2 sur les Jays, dimanche.

AP, David Dermer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Cleveland

Le gérant des Indians de Cleveland, Terry Francona, était soulagé à la suite de la victoire de 3-2 de sa formation aux dépens des Blue Jays de Toronto, dimanche.

Jose Ramirez a claqué un circuit de deux points aux dépens de Brett Cecil en huitième manche et les Indians sont venus de l'arrière pour remporter la série entre les deux meneurs de section dans l'Américaine, en gagnant deux des trois matchs par un point.

«Nous avons gagné deux des trois parties et je crois que nous avons eu l'avance pendant 10 minutes. Il n'y a pas un sentiment qui décrit ça. Tu as le coeur au bout des lèvres et c'est l'agonie. C'est en même temps très amusant. C'est pour cette raison que nous jouons», a indiqué Francona.

En avant 2-1, les Blue Jays ont menacé en septième. Mais Mike Clevinger (2-1) est venu en relève à Corey Kluber et a retiré Edwin Encarnacion au bâton avec les buts remplis.

Ramirez a expulsé la balle dans l'enclos des circuits au champ gauche après le simple de Francisco Lindor avec deux retraits. Cecil (1-7) a remplacé le partant Marcus Stroman avec un retrait en huitième.

Cody Allen a lancé en neuvième pour récolter son 24e sauvetage en 27 occasions. Il a retiré Ryan Goins et Devon Travis sur des prises avant de donner des buts sur balles à Josh Donaldson et à Edwin Encarnacion. Russell Martin a cependant soulevé une flèche dans la droite pour mettre fin au match.

Séquence fructueuse

Kluber a alloué deux points, six coups sûrs et quatre buts sur balles en six manches et deux tiers.

«Ils forment une très bonne équipe», a mentionné le gérant des Blue Jays, John Gibbons. «Ils possèdent une attaque explosive, de bons lanceurs, de la vitesse et plusieurs frappeurs ambidextres. Ils ont eu le meilleur et Ramirez nous a fait mal.»

Ramirez, qui frappe des deux côtés du marbre, avait égalé la marque en neuvième manche, vendredi, en claquant une longue balle d'un point. Il a atteint les sentiers pour un 27e match de suite, dimanche, et il a maintenu une moyenne de ,377 pendant cette séquence.

«Pour toutes sortes de raisons, il est souvent capable de nous sortir du pétrin», a affirmé Kluber, à propos de son coéquipier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer