Les Capitales écrasés 8-3

Jasvir Rakkar a été malmené pour la première... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Jasvir Rakkar a été malmené pour la première fois de la saison, lundi soir, lui qui a accordé six points - tous mérités - et dix coups sûrs en trois manches de travail.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré la défaite de 8-3, Patrick Scalabrini ne pouvait pas être trop déçu de ses hommes, dans la nuit de lundi à mardi, sur le chemin de retour vers Québec. Les Capitales venaient de diviser une série chez leur bête noire, tandis qu'à Trois-Rivières, les Aigles congédiaient le gérant Pierre-Luc Laforest.

À la barre des Aigles depuis leur naissance en 2013, Laforest n'a pas survécu à une demi-saison catastrophique de 13-35. Sa troupe avait gagné le championnat de la Ligue Can-Am l'an dernier, mais la journée de congé de lundi des Aigles a sonné le glas de Laforest. 

Avant de devenir instructeur, l'ancien receveur a joué 18 saisons dans le baseball professionnel, dont 68 matchs dans les ligues majeures. Il avait conclu sa carrière de joueur avec les Capitales, en 2011. C'est l'instructeur des frappeurs Maxime Poulin qui occupera le poste de gérant de la troupe trifluvienne sur une base intérimaire.

Pour leur, les Capitales ont vu les Jackals plus féroces en une soirée lundi que dans tout le reste de la série. En cette soirée des chiens au stade Yogi Berra de Little Falls, les favoris de la foule ont mordu le mollet du lanceur partant Jasvir Rakkar dès le début pour ne plus le lâcher.

Fiable depuis le début de la saison, Rakkar (5-1) a failli pour la première fois en huit départs en allouant six points et 10 coups sûrs en seulement trois manches de travail. «Toutes ses balles étaient frappées d'aplomb», a affirmé Scalabrini au téléphone, après la défaite.

«Tellement qu'on se demandait s'il ne télégraphiait pas ses lancers! C'était sa première fois contre Jersey... À 6-0 après trois manches, c'est difficile de revenir dans le match.»

Après avoir inscrit 7 points et 17 coups sûrs au cours des trois premiers duels de cette série, les Jackals ont sorti l'artillerie lourde avec huit points et 15 coups sûrs, dont deux circuits consécutifs.

Sans être trop dans le coup au bâton non plus, les Capitales ont sauvé la face en inscrivant deux points en neuvième. Soulignons les trois coups sûrs de Yeicok Calderon, qui compile 18 coups sûrs et une moyenne au bâton de ,450 à ses 10 derniers matchs. Monté à bord du bateau québécois depuis un mois, le Dominicain prouve son utilité avec une moyenne offensive de ,382.

La contreperformance de Rakkar relègue dans l'ombre la première sortie professionnelle du lanceur Mark Smyth. Il a donné un point en trois manches malgré quatre coups sûrs et trois buts sur balles.

Retour de Peley comme lanceur

Smyth est du voyage de retour, au contraire des Andrew Dundon et Luis Gonzalez embauchés seulement pour la série au New Jersey. Un autre nouveau lanceur, Martire Garcia, aussi Dominicain, se pointera à Québec mardi, mais pas à temps pour le premier match contre Sussex (17-33).

Scalabrini activera aussi son ancien receveur Josuey Peley comme lanceur recrue, même s'il ne devrait pas voir d'action. Traducteur pour les Blue Jays de Toronto, Peley est en visite à Québec pendant la pause du Match des étoiles des ligues majeures. Un receveur recrue devrait aussi être embauché en attendant le retour au jeu d'Adam Ehrlich. Notons enfin que Karl Gélinas a été nommé lanceur par excellence de la dernière semaine dans la Can-Am.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer