La série à Porto Rico déplacée à cause du virus Zika?

Le représentant des joueurs des Marlins, Tom Koehler, a... (AP, Morry Gash)

Agrandir

Le représentant des joueurs des Marlins, Tom Koehler, a dit que l'idée de jouer à Porto Rico semait beaucoup d'inquiétudes dans le vestiaire.

AP, Morry Gash

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Miami

Une série de deux matchs Pirates-Marlins à Porto Rico a de très bonnes chances de se tenir ailleurs en raison des craintes liées au virus Zika, selon une source anonyme au courant du dossier.

Les Marlins ont reçu de l'information sur le virus et leur représentant des joueurs, Tom Koehler, a dit que cela a rehaussé le niveau d'inquiétude au sujet des deux matchs prévus contre Pittsburgh, à San Juan, les 30 et 31 mai. Une décision sur le maintien des rencontres comme prévu ou leur déplacement doit être prise d'ici la fin de la semaine.

Le Centre de prévention et de contrôle des maladies a donné une séance d'informations aux joueurs des Marlins. Des représentants du baseball majeur et de l'Association des joueurs y étaient aussi. «Nous avons reçu beaucoup d'informations et des chiffres que nous n'avions pas au préalable», a dit Koehler.

Les Marlins ont ensuite voté sur la volonté de participer aux matchs ou non. Koelher n'a pas voulu donner le résultat, mais il a dit que l'idée de jouer à Porto Rico semait beaucoup d'inquiétudes dans le vestiaire.

À Miami

Si elles sont déplacées, les parties seraient probablement jouées à Miami, puisqu'il s'agit de deux matchs locaux au calendrier des Marlins. On sait déjà que le Marlins Park accueillera les deux derniers matchs de la série de quatre, les 1er et 2 juin.

Le virus Zika peut être responsable d'une déficience de naissance appelée microcéphalie, qui cause un crâne plus petit que la normale, et qui est souvent accompagnée d'une déficience intellectuelle. Le virus se transmet le plus souvent par des piqûres d'insectes, mais il peut aussi se transmettre lors de relations sexuelles.

Le chef de la division médicale des ligues majeures, le Dr Gary Green, a rencontré les joueurs des Pirates pendant une heure, samedi.

Concernant la rencontre qu'ont eue les Marlins, Koehler a dit qu'il faudrait prendre beaucoup de précautions si l'équipe se rendait à Porto Rico, notamment de passer le plus de temps possible à l'hôtel, et aussi de se couvrir la peau le plus possible. «Ils ont aussi dit que si votre femme ou compagne est enceinte, elle ne devrait pas faire le voyage», a dit Koehler. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer