Guillaume Leduc de retour avec les Capitales

Ancien choix de sixième ronde des Mets de... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Ancien choix de sixième ronde des Mets de New York, Guillaume Leduc a conservé une fiche de deux gains contre six revers en 26 sorties lors de son passage avec les Capitales en 2012. Il n'a pas lancé depuis.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Membre de l'édition championne de 2012, le lanceur Guillaume Leduc a obtenu une invitation pour participer au camp d'entraînement des Capitales de Québec dans l'espoir de percer l'alignement de l'équipe de la ligue Can-Am pour la prochaine saison.

S'il parvient à convaincre le gérant Patrick Scalabrini, le droitier de 28 ans maintenant établi à Québec deviendrait le troisième joueur québécois de l'édition 2016, les deux autres étant le partant Karl Gélinas et l'arrêt-court Jonathan Malo.

«Je n'ai pas de promesse de "Scal". J'aimerais être partant, mais il veut que je bataille pour un poste et ça m'allait très bien. Je ne voudrais pas revenir si je n'étais pas en très bonne forme pour être compétitif sur la butte», a-t-il raconté, mardi, dans un échange de messages textes avec Le Soleil puisqu'il se trouvait à l'extérieur du pays.

Leduc, un ancien choix de sixième ronde des Mets de New York en 2007, a joué pendant cinq ans dans leur filiale avant d'aboutir avec les Capitales en 2012. Il avait conservé une fiche de 2-6 en 26 sorties à Québec, dont quatre en qualité de partant. Son nom avait été placé sur la liste des blessés au début de la série finale 4 de 7 remportée en cinq matchs.

«J'avais adoré ma saison avec les Capitales. L'ambiance avec tout le monde de l'organisation était incroyable et de faire partie de l'une des équipes les plus redoutables de Ligue était parfait. Maintenant que je me suis acheté une maison à Québec [Saint-Émile], ce serait un bel extra pour moi de lancer devant encore plus de partisans que je connais», ajoute l'étudiant en intervention sportive à l'Université Laval.

Inactif depuis trois ans

Leduc n'a cependant pas joué au baseball depuis trois ans. Il a récemment effectué des stages au programme sport-études de l'école Cardinal-Roy sous la supervision de Jean-Philippe Roy et de Dominick Walsh. Il y a aussi croisé Patrick Scalabrini.

«Je n'ai pas lancé depuis 2012, à part des tirs d'échauffement et quelques présences sur un monticule d'exercice. Je suis plus en forme maintenant qu'avant et déjà après une session à l'intérieur, ma vélocité était plus élevée qu'auparavant.»

Le grand lanceur de 6'4'' l'admet, le baseball de compétition lui manque. «Depuis que j'ai arrêté, il n'y a pas eu un moment où je n'ai pas pensé au baseball. Affronter des frappeurs, être en contrôle sur mon monticule, ce sont des parties de moi qui veulent refaire surface. Je regarde des anciens coéquipiers à la télévision et je vois qu'ils sont à leurs bonnes années et ils ont le même âge que moi. Ça me donne le goût de voir ce que je peux accomplir», a résumé le détenteur d'une fiche en carrière de 11-18.

Déjà, la rotation des Capitales affiche complet sur papier avec Gélinas, Derek Hooker, Sheldon McDonald, Mac Acker et Steven Inch, bien que celui-ci tente un retour après avoir subi une reconstruction du coude. La longue relève serait aussi une option. Au total, environ 30 joueurs se présenteront au camp des Capitales qui s'ouvrira lundi matin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer