Colabello suspendu 80 matchs

Avant d'atteindre les majeures en 2013, Chris Colabello... (Archives AP, Chris O'Meara)

Agrandir

Avant d'atteindre les majeures en 2013, Chris Colabello avait joué sept saisons dans la ligue Can-Am, de 2005 à 2011.

Archives AP, Chris O'Meara

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Onde de choc chez les Blue Jays de Toronto! Le joueur de premier but Chris Colabello a écopé d'une suspension de 80 matchs - une demi-saison ou presque! - en raison d'un test antidopage positif. L'équipe de communication des Jays en avait plein les bras, vendredi.

Le test en question a révélé la présence d'un stéroïde anabolisant dans l'organisme de l'ancien joueur de la ligue Can-Am. Il s'agit de la déhydrochlorméthyltestostérone, vendue sous le nom plus facile à retenir de Turinabol. La semaine dernière, le lanceur des Phillies Daniel Stumpf a été suspendu, lui aussi 80 matchs, pour avoir consommé le même produit.

«Le 13 mars, j'ai reçu le plus épeurant et le plus inattendu des appels téléphoniques de ma vie», a écrit Colabello dans un communiqué publié vendredi par l'Association des joueurs du baseball majeur. «J'ai été informé par l'Association qu'une substance interdite avait été trouvée dans mon urine. J'ai passé tout mon temps depuis à tenter de découvrir comment et pourquoi. La seule chose que je sais est que jamais je ne voudrais compromettre l'intégrité du baseball. J'aime trop ce jeu.»

En plus d'être une solide tache à sa réputation, cette offense coûtera cher à l'athlète du Massachusetts. Colabello perdra 227 891 des 521 126 $ qu'il devait gagner en 2016.

Le gérant des Jays, John Gibbons, s'est fait plutôt avare de commentaires lorsqu'il a rencontré la presse avant l'entraînement au bâton des siens, vendredi après-midi. «Je suis très surpris», a-t-il lancé, au milieu d'une série de réponses courtes aux questions concernant Colabello.

«Tout le monde est peiné pour lui. J'ai une relation spéciale avec ce p'tit gars. J'étais gérant quand il a percé, en quelque sorte. C'est un gars unique, vraiment. Ça me blesse autant que lui», a ensuite élaboré Gibbons.

Colabello se serait adressé à ses coéquipiers, mais le gérant n'a pas voulu dévoiler la nature de ses propos. «C'est entre l'équipe et lui», s'est contenté d'affirmer Gibbons, qui dit avoir appris la nouvelle seulement vendredi.

De son côté, le dg des Jays, Ross Atkins, a parlé d'une «situation malheureuse». Déçu par la nouvelle, le grand patron de l'équipe torontoise est malgré tout «confiant que [Colabello] reviendra prêt à jouer et qu'il aura pris les actions pour que ça ne se reproduise plus».

Bonne saison en 2015

Colabello a passé sept saisons dans la ligue Can-Am, de 2005 à 2011, jouant surtout avec les Tornadoes de Worcester. Il a conservé une moyenne de ,317 dans le circuit dominé à l'époque par les Capitales de Québec. Les portes des majeures se sont ouvertes grâce à une offre des Twins du Minnesota, avec qui il a évolué en 2013 et en 2014 avant de se joindre aux Jays la saison dernière. Il a connu toute une campagne en 2015, conservant une moyenne de ,321.

Cette année, toutefois, rien ne va plus pour l'athlète de 32 ans. En 10 matchs, il affiche une infime moyenne de ,069 (2 en 29).  Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer