Les frères Lantigua feront équipe chez les Castors de Charlesbourg

Les frères Érick et John-Anthony Lantigua, les fils... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les frères Érick et John-Anthony Lantigua, les fils d'Eddie Lantigua, porteront pour la première fois le même uniforme cet été avec les Castors de Charlesbourg.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les frères John-Anthony et Érick Lantigua s'apprêtent à être réunis au sein de la même équipe de baseball, à Québec. Les fils d'Eddie Lantigua feront équipe pour la première fois cet été chez les Castors de Charlesbourg, dans le junior élite.

À condition que John ne paraphe pas son premier contrat professionnel à la suite du repêchage des ligues majeures du 9 juin. «J'aimerais signer cette année, mais mon coach [au collège] aime faire jouer ses joueurs au moins deux années», a indiqué l'aîné au Soleil, samedi, au cours d'un échange sur Facebook entre Québec et Altus.

Le troisième-but de 20 ans dispute sa première saison au Western Oklahoma State College, après avoir passé l'année dernière sans jouer (red shirt) dans ce junior college de deuxième division.

«Même si j'ai une offre, mais qui n'est pas assez payante, je pourrais attendre à l'an prochain et faire grimper ma valeur», explique celui qui montrait une moyenne au bâton de ,284, 7 circuits et 24 points produits avant les deux victoires de samedi contre Redlands. Les Pioneers connaissent une saison du tonnerre avec un dossier de 30-10.

Lantigua n'a pas été repêché en 2015, mais se dit davantage confiant cette fois, surtout «si je finis avec une bonne saison». L'été dernier, John et Érick se sont entraînés tout l'été en République dominicaine, pays natal de leur père, ancienne vedette des Capitales de Québec. Choix que d'aucuns ont interprété comme un désaveu envers les instructeurs d'ici.

Érick est d'ailleurs en République dominicaine en ce moment. La semaine à s'entraîner à Moca, chez son grand-père paternel, et la fin de semaine à Santiago, chez sa grand-mère maternelle.

«C'est plus pour me préparer physiquement, je ne joue pas beaucoup. J'ai donc pris la décision de jouer une saison à Québec», fait valoir le cadet, lui aussi joint par Facebook. Réponse semblable du côté de John, qui dit avoir «besoin de jouer beaucoup».

Les deux frérots se disent par-dessus tout très enthousiastes à l'idée d'avoir deux Lantigua dans le même alignement. Un rêve devenu réalité pour eux.

«Le meilleur signal»

À 6'2'' et 220 livres, John «possède une force brute et est en train de raffiner son jeu», analyse le nouveau gérant du club junior élite de Charlesbourg, Jean-Nicolas Blanchet. «Il sera sans aucun doute l'un des frappeurs les plus puissants de la ligue et sa défensive est incroyable», prédit l'instructeur-chef. En 2014, comme recrue avec les Castors, Lantigua avait cogné six circuits et produits 21 points, tout en étant retiré un énorme total de 48 fois au bâton.

Voltigeur, Érick rentre à Québec le 29 avril, quatre jours avant d'avoir 18 ans. À 6' et 190 livres, il a pris du coffre depuis ses dernières prestations sur les losanges de la capitale. «Je mets tout sur la table pour me tailler une place», assure avec confiance celui qui souhaite rejoindre son frangin à Western Oklahoma en septembre.

Le retour des Lantigua constitue «le meilleur signal sur la qualité du baseball dans la région de Québec», estime Blanchet. «Le passé est derrière nous et on est contents de leur retour. C'est clair que depuis quelques années, le baseball junior au Québec, ça se passe dans la région de Québec avec une équipe championne depuis trois ans.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer