Il est gaucher ou droitier?

Le président Barack Obama, qui termine son mandat... (Archives AP, Alex Brandon)

Agrandir

Le président Barack Obama, qui termine son mandat à la Maison-Blanche, aura peut-être l'occasion de faire quelques lancers protocolaires au cours de la saison qui s'amorce dimanche. La dernière fois qu'il était grimpé sur un monticule des ligues majeures pendant la saison régulière remonte au match d'ouverture des Nationals de Washington en 2010.

Archives AP, Alex Brandon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Bryce Harper a regardé attentivement une seule fois la bande vidéo mettant en vedette un certain lanceur gaucher. «Ooouf», s'est exclamé le joueur par excellence de la Ligue nationale en 2015 après l'avoir visionnée une seule fois.

Le président des États-Unis Barack Obama a déjà admis candidement qu'il n'a pas beaucoup joué au baseball pendant sa jeunesse. Peu importe, il en est à sa dernière année dans la «rotation» de Washington et il n'est jamais trop tard pour peaufiner son lancer.

Juste au cas où Obama serait invité à effectuer quelques lancers protocolaires au cours de la saison qui prend son envol dimanche, Associated Press a demandé à un mélange de joueurs par excellence, de gagnants du Trophée Cy Young et de vedettes de faire quelques commentaires en se basant sur la dernière fois qu'Obama a grimpé sur un monticule des ligues majeures pendant la saison régulière. 

C'était lors du match d'ouverture des Nationals en 2010. Coiffé d'une casquette des White Sox de Chicago, son équipe favorite, le président effectua un tir haut et à l'extérieur après une motion plutôt inhabituelle. Des conseils pour le président, quelqu'un?

«Il paraissait bien, je veux dire jusqu'à ce qu'il entreprenne sa motion», a déclaré le lanceur des Yankees de New York, CC Sabathia. «L'important est de placer le tir dans la zone des prises.»

«Peut-on parler de six différents mouvements de bras?» a fait remarquer Ryan Howard, des Phillies. «Deux ou trois auraient sans doute suffi.»

David Price a conseillé au président de miser sur une motion plus simple et plus décontractée. «Il faut y aller avec aisance, tout en fixant la cible avec les yeux», a déclaré le gaucher des Red Sox de Boston. «Et surtout éviter de faire bondir la balle au sol avant qu'elle ne se rende au marbre. Ce qui est aussi pire que de lancer la balle par-dessus la tête du receveur.»

L'as-artilleur des Giants de San Francisco, Madison Bumgarner, n'avait qu'un conseil pour Obama : «Qu'il se contente de lancer une prise», a-t-il conseillé en souriant.

Le releveur des Twins du Minnesota, Glen Perkins, a souri avant de poser une question : «Est-il gaucher ou droitier?» Quand il a appris que le président des États-Unis était gaucher, il lui a suggéré de lancer avec la main droite. «Si j'étais à sa place, c'est la première chose que je ferais.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer