Guerrero instructeurs des frappeurs!

L'ancien joueur des Expos Vladimir Guerrero, que l'on... (Photo AP, Kevin Sullivan)

Agrandir

L'ancien joueur des Expos Vladimir Guerrero, que l'on voit ici avec Albert Pujols des Angels de Los Angeles, reconnaît que les habiletés qui ont fait de lui un des frappeurs les plus redoutables du baseball majeur sont difficiles à enseigner...

Photo AP, Kevin Sullivan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Tempe

Même si Vladimir Guerrero aime enseigner et donner des conseils aux jeunes membres des Angels de Los Angeles, l'ancien frappeur de puissance reconnaît que les habiletés qui ont fait de lui un des frappeurs les plus redoutables du baseball majeur sont difficiles à enseigner.

Le meilleur frappeur de mauvais lancers de sa génération apprécie l'expérience au camp des Angels comme instructeur invité. «Je leur ai dit de s'élancer avec force quand ils voient la balle», a déclaré Guerrero samedi, en Arizona. «Je ne peux pas leur dire de s'élancer sur des mauvais lancers, parce qu'ils ne vont pas les cogner.»

Guerrero a décidé d'interrompre sa retraite en République dominicaine pendant une semaine pour aider les Angels. Il ira ensuite à Dunedin, en Floride, où son fils de 16 ans Vladimir Guerrero fils s'entraîne avec les Blue Jays de Toronto.

Vladimir Guerrero a maintenu une moyenne de ,318 avec 449... (AP, Kevin Sullivan) - image 2.0

Agrandir

Vladimir Guerrero a maintenu une moyenne de ,318 avec 449 circuits et produit 1496 points en 16 saisons dans les majeures.

AP, Kevin Sullivan

Même s'il a connu une carrière remarquable au fil de ses huit saisons avec les Expos de Montréal, là où il est encore une légende, il a encore des liens forts avec les Angels. Le nom de Guerrero se retrouvera sur les bulletins de vote du Temple de la renommée du baseball pour une première fois en décembre prochain, et même s'il n'est pas garanti qu'il soit élu à sa première année d'éligibilité, il semble avoir hâte d'être le premier joueur avec un halo sur sa casquette parmi les légendes.

Les Angels sont la plus vieille organisation du baseball majeur qui n'est pas représentée à Cooperstown. «Il n'y a plus d'équipe à Montréal», a rappelé Guerrero. «Je pense qu'il est possible que ce soit avec les Angels.»

Troisième-but à la balle-molle

Âgé de 41 ans, Guerrero est plus mince qu'il ne l'était quand il a quitté les Angels après la saison 2009, mais sa personnalité joviale et son sourire n'ont pas changé. Il admet s'être ennuyé du baseball lors de sa première année de retraite, mais ce désir s'est dissipé.

Il passe principalement du temps avec sa famille en République dominicaine, mais il joue encore chaque fin de semaine comme troisième-but avec une équipe de balle molle appelée Los Locos. «Je n'ai pas encore le temps d'être un entraîneur à temps plein.»

Guerrero a passé six de ses 16 saisons dans les majeures avec les Angels, y cognant 173 de ses 449 circuits. Il a été nommé joueur par excellence de la Ligue américaine en 2004. Après une saison avec les Rangers du Texas, une autre avec les Orioles de Baltimore, puis un court séjour dans les filiales des Blue Jays, il a signé un contrat d'un jour avec les Angels pour annoncer sa retraite en mai 2014.

«Il a été un excellent coéquipier», a dit le gérant Mike Scioscia. Il adorait jouer au baseball. «Il a joué malgré les blessures et ce qui a séparé Vlad des autres, c'était son niveau de jeu extraordinaire même quand il n'était pas à 100 %.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer