La santé avant tout pour Miguel Cabrera

Miguel Cabrera rêve de demeurer bien loin de... (AP, Carlos Osorio)

Agrandir

Miguel Cabrera rêve de demeurer bien loin de la liste des blessés.

AP, Carlos Osorio

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lakeland, Floride

Après tous ses titres des frappeurs et de joueur par excellence, la valeur de Miguel Cabrera aux yeux des Tigers de Detroit cette saison pourrait avoir une autre signification. «Je veux jouer 160 matchs, a-t-il dit. C'est mon objectif.»

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi les Tigers se sont retrouvés au dernier rang dans la division Centrale de l'Américaine la saison dernière, mais probablement que la plus importante est l'état de santé de Cabrera.

Le frappeur de puissance de 32 ans a maintenu une moyenne de ,338 pour remporter un quatrième championnat des frappeurs en cinq ans, mais il n'a disputé que 119 rencontres. Cela fait un certain moment que Cabrera n'a pas été en santé pendant toute une saison. C'est une source d'inquiétudes pour les Tigers, qui tentent de retrouver la forme qui leur a permis de terminer au premier rang de leur section de 2011 à 2014.

Cabrera affichait une moyenne de ,350 quand il a quitté le match du 3 juillet, contre les Blue Jays de Toronto, en raison d'une blessure au mollet gauche.

Après avoir remporté ce match, les Tigers montraient un dossier de 40-39 et se trouvaient à 1,5 match d'une participation aux séries. Quand Cabrera est revenu au jeu, au mois d'août, les Tigers se trouvaient à quatre matchs sous la barre de ,500 et ils avaient échangé David Price, Yoenis Cespedes et Joakim Soria.

Mais l'équipe n'est pas en reconstruction. Les Tigers ont dépensé beaucoup d'argent pendant la saison morte, ajoutant Justin Upton et Jordan Zimmermann à leur alignement. Pour un club qui tente de remporter une première Série mondiale depuis 1984, la question est de savoir si des joueurs comme Cabrera, Victor Martinez et Justin Verlander pourront demeurer en santé toute la saison.

Cabrera a participé à l'entraînement au bâton au cours de la première séance officielle des joueurs de positions au camp des Tigers, mardi. Il a affiché sa bonne humeur habituelle, blaguant avec les journalistes, à qui il a rappelé que les Tigers étaient toujours invaincus cette année. Il a aussi parlé d'un voyage qu'il a effectué cet hiver et au cours duquel il a rencontré la grande vedette du FC Barcelone, Lionel Messi. «J'étais comme un enfant, a déclaré Cabrera. C'est vraiment un gars super, un gars gêné.»

En grande forme

Ce qui est le plus important pour les Tigers, c'est que Cabrera n'ait pas eu besoin de se soumettre à quelque procédure médicale que ce soit. De 2004 à 2012, il a disputé au moins 157 rencontres à toutes les saisons, sauf une. Mais depuis qu'il a remporté la Triple Couronne en 2012, il est aux prises avec plusieurs blessures persistantes.

Il a joué 148 matchs en 2013 et bien qu'il ait remporté un deuxième titre de joueur par excellence consécutif cette année-là, il a été considérablement ralenti par une déchirure à l'aine en fin de saison. Après avoir subi une intervention chirurgicale au cours de l'hiver suivant, il a joué 159 matchs en 2014. Mais il a été ennuyé par une blessure à la cheville et a dû être opéré en octobre.

L'an dernier, il n'a frappé que 18 circuits, son plus bas total depuis qu'il a disputé sa première demi-saison avec les Marlins de la Floride, en 2003. Après quatre titres de section consécutifs, les Tigers ont laissé le haut du pavé aux Royals de Kansas City, qui en ont profité pour gagner le championnat de la Ligue américaine et la Série mondiale.

Avant la campagne 2014, Cabrera a signé un pacte de 10 ans, 292 millions $US avec les Tigers. À l'époque, ses problèmes de santé avaient soulevé des questions quant à sa production future. S'il n'avait pas signé cette entente, il aurait pu profiter de l'autonomie cet hiver. Peut-être que les Tigers auraient alors pu le signer à moindre coût. Mais ils auraient aussi pu le perdre sans rien obtenir en retour. Si leur prodigieux frappeur peut jouer une saison complète, ils devraient en bénéficier en 2016.

«Notre objectif est de demeurer en santé et d'être compétitifs, a dit Cabrera. Nous jouons dans une division difficile. Nous devons battre Kansas City et les autres équipes maintenant. Ce sont de bons clubs.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer