Actionnaires et Japonais au menu des Capitales

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec deux nouveaux actionnaires, les Capitales ont-ils gagné le million? Le gérant part recruter au Japon! Simple coïncidence, mais qui démontre comment la seule équipe sportive professionnelle à Québec veut se renouveler autant sur le terrain que partout dans le stade.

Patrick Scalabrini sera à l'autre bout de la planète baseball du 6 au 11 mars. Deux journées seront réservées pour un camp d'essai à Osaka, avec surtout des joueurs de la ligue de l'île de Shikoku. Ce même circuit indépendant qui avait envoyé une sélection affronter les équipes de la ligue Can-Am l'été dernier.

Attendez-vous donc à voir au moins un Japonais avec les Capitales cette saison. Mais aussi un vendeur de chars et un chansonnier aux accents grivois ! Le club a annoncé, mardi, l'entrée en scène de Pierre Tremblay et de Roberto «Bob» Bissonnette comme associés à chacun 10 %. Jean Tremblay demeure propriétaire majoritaire à 80 %.

Rêve de jeunesse

«Plus que travailler dans le domaine de l'automobile, je voulais jouer au premier-but pour les Expos. Mais il y avait Andres Galarraga, à l'époque, c'était plus difficile...» blague Pierre Tremblay qui, à 52 ans, dit réaliser un rêve de jeunesse d'être partie prenante d'un club de baseball.

Le patron des concessionnaires du Groupe JD était déjà lié aux Capitales comme commanditaire. Ce sera maintenant à lui de solliciter les gens d'affaires de la région pour qu'ils fouillent dans leurs poches.

«Le but de tout ça est de faire rayonner les Capitales encore plus grandement sur la ville de Québec. Ce qu'on souhaite, c'est qu'il y ait quelques centaines de personnes de plus chaque soir et ça fait bingo !»

Pour Bissonnette, 34 ans, ancien employé des Capitales, auteur de trois albums et attraction principale sur la terrasse du Stade municipal les mardis depuis cinq ans, il s'agit de convaincre les gens de se rendre sur place. La magie d'une belle soirée d'été au baseball fera le reste. On table sur sa popularité auprès des 18-34 ans pour rajeunir la base de partisans de l'équipe.

Équilibre budgétaire

Même si l'équilibre budgétaire a été atteint depuis deux ou trois ans selon Jean Tremblay, qui en sera à sa sixième campagne à la tête de l'équipe, l'assistance n'a cessé de décroître. Les matchs locaux réguliers des Capitales attiraient en moyenne 3116 spectateurs en 2012, 3008 en 2013, 2888 en 2014 et 2559 en 2015.

L'homme de 62 ans et président du Groupe Vertdure estime qu'une hausse de 10 % aux guichets, donc 250 personnes de plus par rencontre, suffirait à maintenir à flot un budget annuel de 2,2 millions $.

Pour en revenir au Japon, le gérant Scalabrini a été invité. Donc ça coûte gratis. Deux autres gérants du baseball indépendant, de la ligue Atlantique, Lancaster et New Britain, seront du voyage. Il part à la recherche d'un joueur de position, le seul retour dont il est assuré au bâton pour l'instant étant celui de Jonathan Malo.

Scalabrini aimerait dénicher un autre Ryota Matsushima, cet arrêt-court qui l'avait impressionné l'an dernier lors du passage de Shikoku au Stade municipal. Ensuite, la confirmation de l'identité des joueurs cubains qui s'aligneront avec l'équipe cette année, attendue autour du 20 mars, lui permettra de cibler ses priorités jusqu'à l'ouverture de la 18campagne de l'histoire du club, le 19 mai.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer