Karl Gélinas lancera au Venezuela

Le lanceur des Capitales Karl Gélinas croit que... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le lanceur des Capitales Karl Gélinas croit que son expérience au Venezuela pourrait lui ouvrir des portes dans l'avenir.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lanceur par excellence de la ligue Can-Am en 2015, Karl Gélinas est sur le point d'ajouter une autre destination à sa longue feuille de route.

L'as de la rotation des Capitales de Québec depuis neuf ans doit s'envoler pour le Venezuela, la semaine prochaine, afin d'y compléter la saison dans la Ligue de baseball professionnel de ce pays. Gélinas est cependant toujours en attente de connaître l'identité de l'équipe qui l'alignera dans le dernier droit du calendrier régulier de la Liga Venezolana de Béisbol Profesional, qui prend fin le 29 décembre.

«J'aurais pu partir la semaine dernière, mais je n'étais pas prêt. Je n'avais pas lancé depuis deux mois et il me reste une activité importante à faire à Québec, le 21 [novembre], qui m'empêche de m'absenter jusque-là. J'ai lancé quatre fois, dernièrement, je me sens très bien. Je n'attends plus que l'appel», indiquait Gélinas au Soleil, mercredi.

Le droitier de 32 ans a été contacté récemment par un instructeur des Wingnuts de Wichita possédant des entrées au Venezuela. Ce dernier a découvert le numéro 34 lors de matchs contre les Capitales, l'été dernier. Dès qu'il a appris l'intérêt manifesté envers lui, Gélinas s'est informé auprès de nombreuses personnes à propos de sa prochaine destination.

«J'ai parlé à Balbino [Fuenmayor], Josué [Peley], Pierre-Luc Laforest et Matthew Rusch, qui m'ont dit que je vivrais une belle expérience. Le calibre y est aussi très relevé, ça pourrait ouvrir des portes pour le baseball affilié ou les ligues d'hiver dans l'avenir. Tout jeune, je rêvais de jouer au baseball d'hiver, et la seule fois où j'avais pu le faire, c'était à ma dernière saison avec les Angels [2006], mais ils avaient refusé pour me libérer quelques mois plus tard», rappelait-il.

Après avoir discuté avec Fuenmayor, son ancien coéquipier avec les Capitales a tenté de l'amener avec son équipe (Caribes de Anzoategui), mais la recherche d'un voltigeur l'empêchera de rejoindre celui qui a cogné à la porte des majeures en 2015 avec les Royals de Kansas City.

Le potentiel

Gélinas considère avoir le potentiel pour s'affirmer à ce niveau. En 2015, il dominait la ligue Can-Am avant de rater le dernier mois en raison d'un malaise à l'épaule disparu depuis. Il a conservé une fiche de 10-3 et une moyenne de points mérités de 2,27, ce qui lui a valu le titre de lanceur de l'année. En 13 saisons dans le baseball affilié et indépendant, Gélinas montre un dossier de 77 victoires et 56 défaites (3,55 mpm)

«Il est difficile pour moi de perdre espoir parce que ça va mieux à chaque saison. Je ne vois pas pourquoi j'abandonnerais mon rêve. Je viens de connaître la meilleure saison de ma carrière, je ne veux pas m'arrêter et je pense pouvoir encore m'améliorer. Si le baseball affilié ne débloque pas, le baseball d'hiver peut être très payant et pendant quelques saisons, je ne dirais pas non à un tel salaire», indiquait Gélinas, qui a aussi tissé un lien avec l'agent de Russell Martin (Blue Jays de Toronto), qui pourrait l'aider dans sa recherche d'une invitation à un camp des majeures ou à trouver du boulot en Asie.

Un nouveau partant pour les Capitales

Les Capitales de Québec ont annoncé, mercredi, la mise sous contrat du lanceur droitier Steven Inch, un Albertain de 24 ans qui a subi une opération Tommy John au coude en août 2014. Le droitier a déjà été un espoir des Phillies de Philadelphie, qui l'ont monté jusqu'au niveau A fort avant sa blessure. Il a été un choix de sixième ronde en 2009.

«S'il revient en bonne santé, il pourrait s'avérer une belle trouvaille», indiquait le gérant Patrick Scalabrini, qui le voit comme l'un de ses partants en 2016. Inch est représenté par le même conseiller que Balbino Fuenmayor et Andrew Albers, deux anciens joueurs des Capitales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer