Les Royals champions!

Les Royals célèbrent après avoir remporté la Série... (AP, Matt Slocum)

Agrandir

Les Royals célèbrent après avoir remporté la Série mondiale.

AP, Matt Slocum

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Les Royals de Kansas City ont remporté leur premier titre de la Série mondiale depuis 1985, dimanche.

Les champions sont venus de l'arrière en neuvième manche lorsque Eric Hosmer a effectué un jeu audacieux pour marquer le point égalisateur. Ils ont ensuite inscrit cinq points en 12e manche pour l'emporter 7-2 face aux Mets de New York lors du cinquième match de la série.

Les Royals ont couronné leurs séries remplies de remontées avec une victoire mémorable et se sont rachetés après s'être inclinés lors du match ultime de la Série mondiale face aux Giants de San Francisco, l'an dernier.

Les Royals sont devenus la première équipe depuis les Angels de Los Angeles de 2002 à venir de l'arrière lors de chacun de leurs quatre gains en Série mondiale, selon STATS.

Hosmer s'est aventuré au marbre sur un roulant à l'arrêt-court pour couronner une poussée de deux points en neuvième aux dépens de Matt Harvey et du spécialiste des fins de matchs, Jeurys Familia.

Ensuite en 12e, le frappeur suppléant Christian Colon a brisé l'égalité avec un simple à sa première apparition au bâton des éliminatoires. Lorenzo Cain a ajouté un double de trois points.

Le partant des Royals Edison Volquez a donné deux coups sûrs en six manches de travail. Il est monté sur le monticule une journée après être revenu des funérailles de son père en République dominicaine.

Perez joueur par excellence

Le receveur Salvador Perez a mérité le titre de joueur par excellence. En plus de guider les lanceurs des Royals, il a maintenu une moyenne au bâton de ,364.

«Maintenant, je ne sens plus la douleur. Je ne ressens rien», a dit Perez.

Maintenant, ce groupe qui a revitalisé une concession qui avait perdu de son lustre peut prendre place dans l'histoire des Royals aux côtés de George Brett, Willie Wilson, Bret Saberhagen et tous ceux qui ont décroché le titre, il y a 30 ans.

Une 12e manche qui ne pardonne pas

Sans marge de manoeuvre, Harvey a mis les derniers espoirs des Mets entre ses mains et a tenu aussi longtemps qu'il a pu. Après huit manches sans donner de point, il a insisté pour lancer en neuvième et s'est finalement effondré en donnant deux points.

Le puissant cogneur des Mets, Yoenis Cespedes, a quitté le match en raison d'une blessure au genou, mais Curtis Granderson a claqué une longue balle - sa troisième de la Série mondiale - et les Mets ont pris une avance de 2-0 contre Volquez.

Mais pour ces Royals, aucun déficit n'est insurmontable et il n'est jamais trop tard.

Salvador Perez a frappé un simple en 12e manche aux dépens du lanceur perdant Addison Reed, et le coureur suppléant Jarrod Dyson a volé le deuxième coussin. Un retrait plus tard, Colon s'est amené au bâton pour la première fois depuis le 4 octobre.

Ne paraissant pas rouillé, il a envoyé l'offrande de Reed au champ gauche. Alcides Escobar a ajouté un double productif et le double de Cain avec les buts remplis contre Bartolo Colon a pratiquement scellé l'issue du match.

Wade Davis n'avait plus qu'à terminer le travail. Il a lancé une troisième prise sur décision à Wilmer Flores pour mettre fin au match et a lancé son gant dans les airs alors qu'il était rejoint par ses coéquipiers.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer