Cueto heureux devant les siens

Le lanceur Johnny Cueto connaît beaucoup de succès à... (Wikipedia)

Agrandir

Le lanceur Johnny Cueto connaît beaucoup de succès à Kansas City.

Wikipedia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Kansas City

Johnny Cueto est heureux à la maison, et c'est à cet endroit qu'il va lancer pendant la Série mondiale. Le fringuant artilleur droitier amorcera le deuxième match pour les Royals de Kansas City, mercredi, et il retournera sur le monticule du Kauffman Stadium lors du sixième duel prévu mardi prochain, si la série finale s'étire jusque-là.

«Ça ne me dérange pas de lancer sur la route ou à domicile, mais je me sens plus confortable à la maison», a déclaré Cueto par l'entremise d'un interprète quelques heures avant le début du premier match entre les Royals et les Mets de New York.

Cueto a semblé ébranlé à Toronto lors d'un des pires départs de sa carrière dans la série de championnat de la Ligue américaine qui opposait les Royals aux Blue Jays. 

Malgré tout, le gérant Ned Yost a déclaré que cette contre-performance n'avait rien à voir avec l'ordre de sa rotation pour affronter les Mets dans la Série mondiale. «Il a très bien fait ici. Il a le don d'aller chercher l'énergie de nos amateurs. Je crois que c'était la bonne décision à prendre», a expliqué Yost.

Jacob deGrom sera opposé à Cueto. Le jeune lanceur des Mets présente un impressionnant dossier de 3-0 avec une moyenne de points mérités de 1,80 dans les séries, trois sorties sur la route. «J'adore tout simplement lancer. Sur la route, ça ne me dérange pas du tout. J'ai savouré chacun de mes départs à l'étranger dans les séries. On se présente sur le terrain et notre mission est de tenter de faire taire les amateurs qui nous ont hué quand nous avons pris place sur le terrain.»

Les Mets ont souvent été confrontés à Cueto quand ce dernier portait les couleurs des Reds de Cincinnati. Le lanceur des Royals a compilé une fiche de 3-4 combinée à une moyenne de 4,02 en 11 départs contre les Mets, alors qu'il évoluait pour le club de la Ligue nationale.

«Unique en son genre»

«J'ai l'impression qu'il lançait chaque fois que nous affrontions les Reds», a raconté le gérant des Mets, Terry Collins. «Avec les changements qu'il a apportés à sa motion, il vaut mieux être prêt quand on se présente au bâton parce qu'il peut vous déstabiliser en modifiant la cadence où il effectue ses tirs. Il est unique en son genre. Il sait comment lancer, il sait comment vous retirer.»

Acquis le 26 juillet des Reds, Cueto n'a pas lancé depuis le troisième match de la série de championnat de l'Américaine présenté le 19 octobre. «J'aime bien ma routine de lancer tous les cinq jours, mais je dois avouer que je n'ai pas vraiment eu l'occasion de prendre beaucoup de repos supplémentaire depuis le mois de janvier», a-t-il noté.

Avant de s'effondrer face aux Blue Jays, Cueto avait offert une performance magistrale dans le cinquième et décisif duel de la série de division contre les Astros de Houston. Une autre rencontre qui se déroulait au Kauffman Stadium.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer