Dallas Keuchel, tombeur des Yankees

L'as des Astros, Dallas Keuchel, affrontera mardi les... (AP, Kathy Willens)

Agrandir

L'as des Astros, Dallas Keuchel, affrontera mardi les Yankees avec seulement trois jours de repos.

AP, Kathy Willens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Pour Dallas Keuchel, lancer après seulement trois jours de repos pour les Astros de Houston lors du match de bris d'égalité de la Ligue américaine est seulement une autre occasion de prouver à ses détracteurs qu'ils ont tort.

«On doute souvent de moi», a déclaré Keuchel, lundi, au Yankee Stadium. «Je crois que c'est la même chose pour plusieurs gars dans notre équipe. Ce sera toujours le cas.»

Avant d'affronter le lanceur qui les a blanchis à deux reprises cette saison, les Yankees de New York ont dû faire face à un autre défi difficile : le leader de la formation CC Sabathia ne sera pas avec l'équipe au cours des séries puisqu'il entame une cure de désintoxication.

«Demain, pas seulement pour l'équipe, mais peut-être que nous pouvons gagner pour CC aussi», a déclaré le partant Masahiro Tanaka (21-7) après une réunion d'équipe qui portait non seulement sur les Astros, mais sur les moyens d'aider et de soutenir leur ami et coéquipier.

Pour accéder à la série de section face aux Royals de Kansas City, qui s'amorcera jeudi, les Yankees devront trouver le moyen de battre aujourd'hui le seul vainqueur de 20 matchs dans l'Américaine. Sérieux candidat au trophée Cy Young, Keuchel (20-8) n'a pas donné un seul point aux Yankees en 16 manches cette saison.

Et le gérant A.J. Hinch, qui a mené les Astros à une première présence en séries en 10 ans, a confiance que son as de 27 ans sera en mesure de composer avec le peu de repos sans problème.

«Je crois que sa préparation est bonne. Physiquement, il est prêt. C'est simplement un peu différent dans la routine, a expliqué Hinch. Ça retient probablement plus l'attention qu'il en faut. S'il lance bien, on saluera sa détermination et son audace. S'il lance mal, ce sera à cause d'un changement à sa routine et d'un manque de repos.»

Keuchel voit les questions quant à sa capacité de lancer sans son repos habituel comme une autre raison de défier les attentes. La jeune équipe, qui comprend l'arrêt-court vedette Carlos Correa, a encaissé 111 revers, il y a deux ans. Mais les Astros ont surpris presque tous les observateurs en prenant l'avance dans l'Ouest de l'Américaine avant de connaître une baisse de régime en septembre.

«Nous avons montré à tous qu'ils avaient tort tout au long de la saison et nous allons continuer de le faire», a dit Keuchel.

Selon le receveur Jason Castro, qui a commencé à capter les offrandes de Keuchel dans les rangs mineurs, le lanceur des Astros doit une bonne partie de ses succès à une balle glissante qu'il parvient à placer régulièrement dans la zone des prises. «Il s'est grandement amélioré au cours des dernières années. Sa balle glissante constitue un atout de plus en sa faveur», a expliqué Castro.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer